PUNCH DRUNK LOVE

PUNCH DRUNK LOVE
Paul Thomas Anderson, 2003

LE COMMENTAIRE

Aujourd’hui la France entière n’a plus que le Spritz à la bouche et le goût amer qu’il laisse sur les lèvres. Aujourd’hui va bientôt laisser sa place à hier et le Spritz va passer de mode. C’est pour cette raison qu’il est important de respecter les classiques. C’est à croire que nous avons déjà oublié les ivresses du punch. Délaisser les Antilles pour le Nord de l’Italie, c’est pourtant choisir la grisaille plutôt que l’eau turquoise. C’est aussi dire au revoir à l’accent chantant et au sourire délicieux de Christine Arron. C’est tout simplement tourner le dos à l’amour!

LE PITCH

Lena (Emily Watson) va apporter un peu de musicalité dans la vie de Barry (Adam Sandler).

L’HISTOIRE

Barry est un petit entrepreneur honnête, bien que totalement castré par ses nombreuses sœurs. Sa vie manque cruellement de relief. Il s’ennuie tellement au fond de son bureau qu’il finit par succomber aux sirènes du téléphone rose pour en finir avec la solitude qui le pèse (il faut dire que Barry est un peu barré aussi).

Puis un matin il y a cet harmonium qu’on abandonne sur le bord de la route dans un sale état. Barry va le récupérer et se mettre en tête de le réparer. Entre deux réunions il pianote sur quelques touches, pour se donner du courage et continuer de faire battre son coeur.

La découverte de l’harmonium coïncide avec la rencontre de Lena dont Barry va tomber rapidement amoureux.

Barry va devoir se défaire d’une hôtesse tenace rencontrée via le téléphone rose et qui essaie de lui extorquer de l’argent. Plutôt que d’appeler la police, il se fera justice seul en allant s’expliquer avec Dean (Philip Seymour-Hoffman), le patron de la hotline.

Barry peut alors retrouver sereinement Lena à Hawaï afin d’officialiser leur amour.

Non seulement l’harmonium fonctionne, il se joue maintenant à quatre mains.

L’EXPLICATION

Punch Drunk Love c’est une histoire d’amour moderne.

Moderne car l’homme a beau être patron d’entreprise, il n’en est pas moins autiste (pas autiste au sens où il compte les cartes à Las Vegas, autiste au sens où il est capable d’exploser les toilettes d’un restaurant pour passer sa frustration). L’homme est ici loin de l’image de loups solitaires qu’on prête parfois aux célibataires. Il est profondément désespéré et toque aux mauvaises portes:

I wanted to ask you something because you’re a doctor : I don’t like myself sometimes… Can you help me?

Barry, I’m a dentist. What kind of help do you think I can give you?

L’homme-enfant doit faire preuve de courage pour sortir de son trou et accepter sa sensibilité (symbolisée par l’harmonium). Puis il doit aussi montrer de la persistance pour le réparer d’abord puis apprendre à s’en servir petit à petit.

Une fable moderne car c’est aussi la femme qui prend ses responsabilités en venant à la rescousse de l’homme en détresse. Fini le temps des princes charmants qui libéraient triomphalement la pauvre princesse. L’amour se provoque toujours mais c’est la femme qui en est l’instigatrice. L’homme ne chasse plus, il est chassé. Lena a choisi Barry. Elle le fait d’ailleurs flipper quand elle lui avoue l’avoir repéré. Et il va lui falloir du temps (à Barry) pour assumer tout ça.

Si la femme donne l’impulsion, il incombe encore à l’homme de construire les fondations. Un acte chevaleresque (confronter Dean) et romantique (collecter des coupons sur des boites de pudding pour se donner des ailes) permettront à Barry d’apporter sa pierre à l’édifice et mieux trouver sa place dans ce couple naissant.

Il y a cet amour intemporel qui dérègle toujours tout. Ça commence par un accident. Puis le rythme s’accélère, tout comme la musique. Barry en est d’abord perturbé. On le voit tenter de s’enfuir d’abord puis rejoindre celle qu’il aime, toujours au pas de course. C’est le cœur qui s’accélère. C’est l’amour coup de tête qui fait décoller pour Hawaï, devenu paradis des amoureux.

Cet amour bouleverse et panique. On pense souvent (à tort) qu’il enferme. Et c’est vrai qu’il a son lot de contraintes (les beaux-parents, les règles, la meilleure copine etc.). Il est également libérateur. Depuis sa rencontre avec Lena, Barry rayonne. Lance (Luis Guzman) son (unique?) employé le lui fait remarquer. Il danse dans le supermarché. C’est son amour pour Lena qui lui permettra de braver tous les dangers. Dans son face à face, Dean mesurera toute la détermination Barry.

I have a love in my life. It makes me stronger than anything you can imagine.

C’est aussi Lena qui libère Barry d’une de ses sœurs trop envahissantes.

Pour se permettre cet amour, Barry aura du faire le ménage au préalable: avouer les erreurs du passé puis y mettre un terme car elles l’empêchent de progresser et leurs conséquences avaient blessé Lena.

I called a phone-sex line before I met you and four blond brothers came after me and they hurt you and I’m sorry.

Punch Drunk Love rappelle qu’il y a des choses plus belles et plus importantes à vivre dans la vie que le boulot. Certes Barry n’aurait peut-être pas tapé dans l’œil de Lena s’il avait été au chômage. La vérité c’est qu’il s’est trop longtemps caché derrière sa vie professionnelle pour ne pas vivre sa vie sentimentale. Un peu comme tous ces patron(ne)s qui n’ont pas touché à leur piano depuis trop longtemps, trop occupé(e)s à répondre à leurs e-mails.

Punch Drunk Love montre enfin que les couples aujourd’hui peuvent être heureux (et doivent apprendre à l’être) sans enfant. Fini donc les happy end à la « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Le bébé ne fait plus le bonheur. Parce qu’avec les problèmes de surpopulation (cf « les migrants ») et toutes ces conneries de réchauffement climatique, c’est quand même beaucoup mieux comme ça. « Pas la peine d’en rajouter » comme disait Maxwell, philosophe-torréfacteur d’un autre temps.

Évidemment il y a le problème sous-jacent des retraites mais c’est un autre sujet. De toute façon, si ça continue à ce train là, on n’y arrivera même pas à la retraite.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.