ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND

ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND
Michel Gondry, 2004

LE COMMENTAIRE

Avec le dancing, la plage fait partie de ces hauts lieux stratégiques de la drague internationale. On y prend de belles couleurs, on y mange des chichis, on y court le torse bombé… mais surtout on y fait des rencontres. Car à la plage on y mate! Sauf que ces dernières années, la plage a pris des allures de poubelles ou de cimetières. Et on ne peut pas accepter ça. Moins de dauphins échoués et plus de topless! Respectons les dernières volontés de Pascal Danel et laissons la plage aux romantiques.

LE PITCH

Joel (Jim Carrey) fait la rencontre de Clementine (Kate Winslet) sur une plage abandonnée.

LE RÉSUMÉ

Un beau matin d’hiver, Joel décide de sécher le taf et de prendre le train de banlieue dans l’autre sens, en direction de Montauk. Il s’y balade sur la plage et fait la rencontre de Clementine. Leurs personnalités s’opposent: l’un est plutôt du genre à s’excuser d’avoir pété quand l’autre est du genre à roter bruyamment. Pourtant les deux semblent attirés l’un par l’autre de manière inexplicable. Ils passent la nuit à discuter ensemble comme deux amoureux qu’ils vont redevenir. Car ce que Joel et Clementine ignorent, c’est qu’ils étaient déjà en couple par le passé.

Suite à une énième dispute, Clementine avait décidé d’aller chez Lacuna pour effacer tout souvenir de Joel. Après l’avoir découvert, il a décidé lui aussi de procéder à un lavage de cerveau, par colère et par dépit.

Mary (Kirsten Dunst), Stan (Mark Ruffalo) et Patrick (Elijah Wood) ont débarqué chez Joel pour procéder à l’opération. Joel a vu chacun de ses souvenirs de Clementine disparaitre un à un, basculant doucement dans un cauchemar. Il a changé d’avis et a tenté d’emmener son souvenir de Clémentine loin dans son enfance, là où personne ne viendrait la trouver. Mary et Stan réalisant que Joel était en train de tout faire foirer ont réveillé le Dr Mierzwak (Tom Wilkinson) pour lui demander de jouer les pompiers de service et finir le boulot.

Une fois la mission terminée, Mary s’est mise soudainement à flirter avec le Dr Mierzwak, se faisant attraper par sa femme jalouse et qui l’avait suivi en pleine nuit. Mary a ensuite découvert qu’elle avait eu une relation avec le Dr Mierzwak par le passé et qu’elle avait demandé à tout effacer de sa mémoire. Vindicative, Mary a volé tous les dossiers de la compagnie pour les envoyer aux clients.

C’est ainsi que Clementine et Joel découvrent qu’ils se sont effacés mutuellement de leur mémoire respective. Ils écoutent toutes les raisons qui font qu’ils s’insupportent. Blessés et confus, les deux amants ne peuvent cependant se résoudre à se quitter. Même s’ils savent que leur relation semble être vouée à l’échec (cf Love), ils veulent retenter l’aventure malgré tout – en conscience.

Eternal Sunshine Of The Spotless Mind (10)

L’EXPLICATION

Eternel Sunshine c’est écrit.

Les besoins primaires de l’humanité n’ont pas beaucoup évolué. L’homme pré-historique avait besoin de feu pour vivre. Aujourd’hui on ne peut plus vivre sans batterie. L’homme pré-historique faisait pudiquement ses besoins dans les champs. Aujourd’hui on utilise du désodorisant WC… parfumé à la lavande. L’homme pré-historique avait un instinct de prédateur et devait chasser pour survivre. Aujourd’hui on chasse chez Carrefour (cf La Loi du Marché) et on préfère tuer ses collègues au bureau.

L’homme pré-historique vivait aussi des histoires d’amour passionnées et connaissait parfois des séparations douloureuses. Il encaissait parce qu’il n’avait tout simplement pas d’autres options. La différence c’est qu’aujourd’hui on a ce choix : la technologie nous permet de ne plus rien accepter. Ce qui ne nous rend pas forcément plus heureux par ailleurs.

Clementine n’accepte pas de devoir plaquer son mec et préfère l’oublier, sans autre forme d’analyse. Laissé sans explication, Joel trinque mais il n’accepte pas son processus de deuil. Faire le deuil est effrayant car nous avons l’impression de devoir mourir pour passer à autre chose. Après une rupture, on se coupe les cheveux. Alors qu’en fait, on ne disparaît pas, on ne fait que se renouveler. Joel refuse de se réinventer, comme s’il faisait grève contre lui-même.

Preuve qu’on n’est jamais content de rien, Joel décide finalement de lutter contre ce qu’il a déclenché.

Can you hear me? I don’t want this any more!

Nous ne savons plus ce que nous voulons. À force de tergiverser on a laissé l’amour devenir un business dominé par des compagnies qui effacent les sentiments ou qui les encouragent.

Random thoughts for Valentine’s day, 2004. Today is a holiday invented by greeting card companies to make people feel like crap.

Notre égoïsme nous a poussés à ne plus faire la moindre concession.

I’m just a fucked-up girl who’s lookin’ for my own peace of mind; don’t assign me yours.

Détachés de tout, on ne supporte plus nos ex sans pour autant supporter l’idée qu’elles puissent être avec un autre.

He’s seducing my girlfriend with MY words and MY things!

On n’accepte pas de faire des erreurs.

I wish I’d stayed, too. Now I wish I’d stayed. I wish I’d done a lot of things.

Et on n’accepte pas les conséquences de ces erreurs. On n’est pas prêt à encaisser le gâchis que représente une séparation. Parce que la vie est courte et qu’il faut profiter de tout.

What a loss to spend that much time with someone, only to find out that she’s a stranger.

Le problème c’est qu’on n’accepte pas l’inévitable, comme le fait que le manège puisse s’arrêter. Et donc on a forcément envie que ça continue.

It would be different, if we could just give it another go-round.

Le vrai problème de fond c’est surtout qu’on ne sait plus se parler (cf Her). Ces technologies qui nous rapprochent nous éloignent des réalités. On s’envoie des snaps à longueur de journées plutôt que d’apprendre à se connaître et d’essayer de résoudre nos problèmes.

Constantly talking is not necessarily communicating.

La seule lueur d’espoir semble venir du fait que les vraies relations finissent toujours par s’attirer. Joel finit toujours par retrouver Clementine. Comme si certaines personnes étaient bien faites l’une pour l’autre. Si l’on admet que le monde est régi par des forces mystiques plus que religieuses et que l’amour en est une, alors tout semble indiquer l’amour est plus fort. Comme si tout était effectivement écrit, comme l’avait annoncé l’oracle Francis Cabrel.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

2 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.