THE FIFTH ELEMENT

THE FIFTH ELEMENT
Luc Besson, 1997

LE COMMENTAIRE

Les temps changent comme le chantait avec justesse le rappeur MC Solaar, victime lui aussi des temps changeants. En son temps on s’est aussi moqué de Michael Jackson et de son caisson à oxygène considéré comme la lubie d’un artiste un peu fantasque. Alors qu’aujourd’hui, les cyclistes ne peuvent plus gagner le tour de France sans être passés par leur caisson. Et dans le futur, on ne sortira peut être plus de chez soi sans avoir posé sa pêche et pris sa douche à oxygène.

LE PITCH

Leeloo (Milla Jovovitch) est envoyée par les Mondo-Shawans pour sauver le monde.

L’HISTOIRE

Les extra-terrestres débarquent en Égypte en 1914 pour récupérer 4 pierres ainsi qu’un sarcophage, 5 éléments permettant de venir à bout du Mal (qui apparaît une fois tous les 5.000 ans). Les Mondo-Shawan promettent de revenir quand le risque se fera sentir à nouveau.

En 2263, le néant menace la galaxie toute entière. Les Mondo-Shawan reviennent comme promis mais se font prendre en embuscade par les hommes de Jean-Baptiste Emmanuel Zorg (Gary Oldman), à la solde du Seigneur des Ténèbres.

Les scientifiques arrivent néanmoins à reconstruire Leeloo, une humanoïde sur la base des restes du vaisseau des Mondo-Shawans. Leeloo leur échappe aussitôt et atterrit par hasard dans le taxi de Korben Dallas (Bruce Willis), un ancien membre des forces spéciales.

Leeloo parvient à expliquer à Korben qu’elle doit retrouver son contact sur terre, le père Vito Cornelius (Ian Holm). Celui-ci lui permet de faire une mise à jour linguistique et historique, plongeant Leeloo dans une profonde dépression.

Everything you create, you use to destroy.

Yeah, we call it human nature.

Leeloo est le 5e élément. Il ne reste plus qu’à trouver les 4 autres pierres qui sont en possession de la diva Plavalaguna (Maïwenn). Korben et Leeloo embarquent à bord d’une croisière intergalactique où se produit la diva, grâce à un tirage au sort que Korben aurait prétendument gagné.

Leeloo Dallas multipass!

Lors de son concert, Plavalaguna se fait abattre par les hommes de Zorg. Korben parvient à récupèrer les 4 éléments. Ils s’enfuient tous les deux, accompagnés du présentateur Ruby Rhod (Chris Tucker), juste avant que le vaisseau n’explose.

Le temps presse. Le trio fait route vers l’Egypte et met en place les 4 éléments pour venir à bout du Mal. Rien ne se passe. Leeloo est en plein doute. Il faut que Korben l’embrasse pour déclencher une réaction en chaîne. Elle mobilise les forces des 4 autres éléments pour envoyer un rayon de lumière divine vers le ciel et ainsi réduire le néant à néant.

Le président Lindberg (Tommy « Tiny » Lister Jr.) appelle la mère de Korben pour la remercier. Celle-ci croit à un canular.

Mrs. Dallas, this is the President. On behalf of the federation, I would like to thank you…

Oh, please. That doesn’t even sound like him! The President’s an idiot, you don’t sound like an idiot.

Maintenant que l’humanité est sauvée, Korben et Leeloo s’attellent à sa reproduction dans l’intimité du caisson à oxygène.

L’EXPLICATION

Le Cinquième Element c’est notre salut.

Il y a un vrai besoin de complétion dans un monde manichéen fait de gentils d’un côté et de méchants de l’autre. C’est le match de double entre Vito Cornelius/Charles de Gaulle, et Zorg/ Philippe Pétain.

I try to serve life. And you seem to want to destroy it.

Oh, Father. You’re so wrong. Let me explain.

Le débat est stérile entre ces deux protagonistes puisque Zorg a l’impression de vouloir la même chose que Cornelius.

Life, which you so nobly serve, comes from destruction, disorder and chaos. (…) You see, father, by causing a little destruction, I am in fact encouraging life. In reality, you and I are in the same business.

Ces deux là ne peuvent pas s’entendre. Leur débat s’enlise dans la testostérone. Zorg pense que l’homme peut se suffire à lui-même. Il a tort.

If you want something done, do it yourself.

Pour départager les bons des mauvais, il faut donc une troisième personne. Pour départager les hommes il faut une femme. Elle est la clé.

L’homme a besoin d’un être suprême, parfait. C’est Leeloo, le juge de paix, sorte de Wonder woman avant l’heure. Par son pouvoir immense, elle fait autorité. Elle met tout le monde d’accord. C’est la Suisse. On a envie d’y déposer le fruit de ses investissements pour qu’ils y soient en sécurité.

Me fifth element – supreme being. Me protect you.

Sans la femme, les hommes ne seraient que de vulgaires serpents se mordant la queue. Le salut de l’humanité dépend d’elle. Elle n’est pas le 5e élément pour rien. Elle complète. La main serait-elle ce qu’elle est sans son pouce? Une équipe de basket peut elle gagner sans son meneur? Le 5 est symbole de liberté et de changement mais aussi de vie. Leeloo permet la vie en nous offrant un peu de temps.

Car The Fifth Element parle de temps, n’en déplaise aux Mondo-Shawan.

Time not important. Only life important.

Le temps est important. Le temps met tout en lumière. Il n’attend pas. C’est de l’argent. Le temps est important tout comme la vie est composée de cycles. S’il ne fait pas mauvais tous les jours, comme le veut le proverbe chinois…

Grandfather say it not rain everyday.

…il n’empêche qu’il pleut de temps en temps. C’est pour ça qu’il faut se préparer et mettre ses vêtements techniques. The Fifth Element est complètement d’actualité. Après deux guerres mondiales nous avons cru que l’UE pourrait nous mettre à l’abri. Les Anglais ont décidé d’en sortir. Et le gendarme du monde a décidé de nommer un populiste,  constructeur de murs, comme Président. L’histoire nous rattrape.

Alors on peut revenir à la question que se pose Leeloo:

What’s the use in saving life when you see what you do with it?

Après tout, Cassim, Ali et Yasmina se sont aussi posés la question sans jamais trouver de réponse. C’est pour ça que la femme a aussi besoin de l’homme, pour ne plus se poser de question. Bill Baxter affirmait que des baisers valaient plus que des mots. On en revient au philosophe Dyonisien Francky Vincent. Sans Korben le prince charmant, la belle resterait endormie dans son questionnement, pour l’éternité. La femme sans l’homme ne sert qu’à protéger. Elle ne connaît pas l’amour.

I don’t know love. I was built to protect not to love, so there is no use for me other than this.

L’homme n’est rien sans la femme, et vice versa.

The Fifth Element, quelque part, c’est la pertinence des couples homosexuels mise en doute, au nom de l’humanité. Le cinquième élément sacrifie les gays sur l’autel de l’amour.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.