THE SNOWTOWN MURDERS

THE SNOWTOWN MURDERS
Justin Kurzel, 2012

LE COMMENTAIRE

La grande prédicatrice Koxie invitaient les filles à se méfier des garçons. Elle aurait été plus inspirée de pointer du doigt les barbus… Car si le barbu est sympathique – on repense à des barbus célèbres comme Paul Bunyan, Carlos, Corbier, l’Abbé Pierre ou encore le Père Noël – le personnage du barbu n’en reste pas moins sombre et énigmatique. Méfions nous des apparences. Car pourquoi ce postiche? Ne s’agit-il pas là d’un simple stratagème pour cacher une personnalité psychopathe?

LE PITCH

John Bunting (Daniel Henshall) joue les shérifs dans un trou paumé du fin fond de l’Australie.

LE RÉSUMÉ

Le jeune Jamie (Lucas Pittaway) vit avec sa mère Elizabeth (Louise Harris) et ses frères à Salisbury North, dans la banlieue pauvre d’Adélaïde. Il se fait violer de temps en temps par son frère Troy (Anthony Groves). Jeffrey (Frank Cwiertniak) le petit ami de sa mère est plutôt sympa. Il fait la cuisine, s’occupe des gosses quand Elizabeth n’est pas à la maison. Il les prend aussi en photos, à poils.

Barry (Richard Green), un ami de la famille, alerte Elizabeth. La police refuse d’intervenir. Barry met alors Elizabeth en relation avec John Bunting qui constate que la police n’en a rien à faire.

If the kids were from the city i’d bet they look after him really quick.

John déteste les pédophiles. Il dégage rapidement le petit ami d’Elizabeth en le harcelant. John est remonté et convoque les voisins pour une réunion au sommet.

The system is fucked isn’t it?

Grâce à Barry et ses contacts homosexuels, John loge tous les pédophiles du quartier et leur met la pression.

I’m coming for you.

John se rapproche d’Elizabeth et endosse le rôle de père que les garçons n’ont jamais eu. Il est autoritaire, charismatique et violent. Il monte une petite milice avec son pote Robert (Aaron Viergever) et quelques personnes du quartier. John se rase la tête et demande à Jamie d’en faire de même. Il le provoque et lui ordonne de tuer sa propre chienne.

Manque de pot pour Barry, John déteste aussi les homosexuels. Barry disparaît soudainement et laisse un message sur une boîte vocale, expliquant qu’il doit partir pour le Queensland. Puis c’est au tour de Gavin (Bob Adriaens), le pote toxicomane de Jamie de disparaître. John et Robert les ont mis dans des barriques en plastique. Jamie est dégoûté mais ne peut pas se révolter face à John.

Lorsque John apprend que Troy a violé Jamie, sous prétexte de venger Jamie, il va le séquestrer et le torturer sauvagement. Jamie qui ne supporte pas cette horreur mettra fin lui-même au supplice de son frère. John et Robert empilent les barriques dans un hangar abandonné.

Jamie est totalement sous l’influence de John. Il rabat les futures victimes vers le hangar, y compris son demi-frère Dave (Beau Gosling).

Le 20 mai 1999, la police découvrira une dizaine de cadavres dans ce hangar. John est arrêté avec Robert, puis condamné à perpétuité en qualité de serial killer. Jamie, complice, purge actuellement une peine de prison à vie. Son cas sera ré-examiné en 2025.

snowtown-barry

L’EXPLICATION

Snowtown, c’est ce qui se passe quand on ne nettoie pas ses toilettes.

Salisbury North est un coin oublié du Sud de l’Australie, un continent peuplé par des repris de justice, perdu dans un morceau de paradis. Personne ne s’y intéresse. Les habitants y vivent dans la dèche, parqués dans des caravanes ou des petits pavillons. Les pavillons ça ne fait déjà pas rêver dans les Yvelines. Ça ne fait pas plus rêver en Australie Méridionale. Quand on oublie de faire le ménage, on invite les mouches et les cafards chez soi. On préfère ne pas s’en occuper, ce qui se comprend. Alors tout le monde continue gentiment de s’en foutre.

Jusqu’à ce qu’un homme ne s’en foute plus de toute cette puanteur. C’est le plombier, John Bunting. Il n’est pas le premier à dénoncer la situation. Il est le premier qui se retrousse les manches.

I don’t see a solution to any of it.

Donc qu’est-ce qui se passe quand on ne nettoie pas ses toilettes et qu’on laisse des gens dans la merde? Un dictateur prend le pouvoir. Parce que John derrière ses bonnes intentions ne vaut pas beaucoup mieux que les autres. Il est un tyran populiste qui s’appuie sur l’injustice pour créer un vent de rébellion.

Do you like bein’ fucked? Do you like bein’ fucked? So why not do somethin’ about it? ‘Cause all I ever see you do is sook, mate. No? What didjah do about Jeffrey? Fuckin’ nothin’. You see me and Robert mopin’ about? Hmm? No you don’t because you do that they fuck you forever. You don’t want that, do you? When are you gonna grow some balls, mate?

C’est ainsi qu’il prend le pouvoir. Et il peut profiter de la situation pour pleinement assouvir ses pulsions mortelles.

What do you reckon? What should happen to them?

Fucking kill them.

Il use de son fort caractère pour embrigader les benêts, comme Jamie et les maintenir sous son influence. Il se cache derrière des traditions pour justifier ses crimes.

It’s not fuckin’ mean if you kick the shit out of some diseased prick. He fuckin’ deserves it. It’s an Australian fuckin’ tradition, anyway. Eh?

On sait que l’homme peut commettre le pire, parfois à grande échelle et de manière organisée comme les Nazis. Parfois au nom de Dieu. Le pire n’a pas de préférence de style. Il vit partout et tout le monde en est capable, mêmes les ploucs de Snowton. Ainsi Jamie n’est pas méchant mais va se convertir à la violence, sans vraiment y prendre goût. Il se découvre un côté sombre et se révèle lugubre.

I keep having this dream where I wake up in my bed. All I can hear is just yapping. I go in the hall and I see this guy sitting in a chair. He’s got a cap on and his head’s down so I can’t see his face. I yell at him. But he won’t look at me. And the yapping is getting louder and louder. I walk down and say « Hey mate, you all right? ». And he just sits there, says nothing. I lift his head up with my hands. He’s got this scar across his neck. It looks like a big fucking mouth. I lean down closer. And I see this chihuaha, sitting inside his neck, looking back at me. Yapping, yapping at me.

Snowton c’est une conséquence.

Plutôt que de faire des ribambelles de propositions toutes plus ambitieuses les unes que les autres, décrétons plutôt l’état d’urgence dans nos toilettes publiques un peu partout en France. Il est temps de mettre les mains dedans. Avant qu’il ne soit trop tard.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.