THIS BOY’S LIFE

THIS BOY’S LIFE
Michael Caton-Jones, 1993

LE COMMENTAIRE

La relation père/fils est éminemment complexe. Pour comprendre la tragédie que vit quotidiennement le fils il faut se demander comment on peut accepter qu’un autre homme que soi puisse posséder sa mère? Ce qui rend que la relation beau-père/fils encore plus compliquée. Sans être frontiste, le beau-père est encore plus étranger que le père. Dès lors, comment accepter qu’un autre homme que soi puisse posséder sa mère, surtout quand l’homme en question fait partie des scouts?

LE PITCH

Caroline Wolff (Ellen Barkin) et son fils Tobias (Leonardo di Caprio) déménagent.

LE RÉSUMÉ

Caroline fuit la Floride pour échapper à la violence de Roy (Chris Cooper) et offrir à son fils Toby un meilleur avenir. Ils doivent partir jusqu’à l’autre bout du pays, dans l’état de Washington. Caroline y fait la rencontre de Dwight Hansen (Robert de Niro). Elle est séduite par la stabilité que cet homme semble pouvoir lui apporter ainsi qu’à Toby qui rentre dans l’adolescence et ne fait que des conneries.

Dwight est charmant. Quand Caroline décide d’envoyer Toby deux mois chez lui à Concrete, une petite ville paumée vers la frontière Canadienne, Dwight montre un tout autre visage.  Il est bien décidé à dresser le jeune homme. Très vite il le met au pas.

Yeah, you pull that hot shot stuff around me, and I’ll break every bone in your goddamn body. You understand me? Yeah, you’re in for a change, mister, a whole ‘nother ball game.

Toby n’a pas le courage de dire à sa mère qu’il déteste son nouveau beau-père. Caroline se marie et s’installe à son tour à Concrete. La musique va changer pour elle-aussi dès la nuit de noce.

You can get it doggy-style or you can get it laying on your side. Those are your only choices. This is my house and I get to say. Got it?

Non seulement Dwight n’est pas très cultivé. En plus il est violent. Il rend la vie de Toby épouvantable et ne rate pas une occasion de le tyranniser.

Now come on! Come on! Let’s go, god damn it, let’s start, you little fuckin’ sissy, all your god damn fuckin’ life, quitter, gonna be a god damned quitter, let’s go, damn you! 

Inspiré par son ami Arthur Gayle (Jonah Blechman) ainsi que par les enfants de Dwight qui quittent tour à tour la foyer pour leurs études, Toby se met en tête de rejoindre un classe préparatoire sur la côte Est. Son dossier n’est malheureusement pas assez bon alors il n’hésite pas à la falsifier. Dwight est jaloux de Toby et veut l’empêcher de réussir à tout prix.

My application forms must’ve come today and he threw ’em away!

Hey, I thought I was helping him. Thought I save him some trouble, ’cause he got no chance of gettin’ into some fancy prep school.

Après plusieurs refus, Toby finit néanmoins par être accepté à Hill School en Pennsylvanie. Dwight le provoque dans une dernière dispute qui aurait pu mal finir si Caroline ne les avait pas séparés. À bout de nerfs, elle décide son égoïste mari.

What about me? What about me? When is it ever Dwight’s turn for some consideration? What about me? I’ll tell you one thing: You’ll remember me!

Caroline retourna vivre en Floride. Toby deviendra plus tard un romancier célèbre.

this boyslife

L’EXPLICATION

This Boy’s Life c’est partir un jour, sans retour.

Nous sommes tous des gens du voyage, dans une moindre mesure, au sens où nous errons dans la vie jusqu’à trouver une aire d’accueil où nous pouvons enfin garer notre caravane. Ce voyage n’est pas toujours une partie de plaisir. On a tous des blessures secrètes. Caroline est une mère célibataire et Toby est un adolescent en crise. Le mélange est explosif.

Sometimes I had to blame somebody; she was the only one there.

Voyager c’est épuisant. On n’a parfois l’impression de ne plus avoir la force comme Caroline qui cherche désespérément à poser ses valises.

I don’t have another get-up-and-go left in me.

Le problème c’est que dans cet état de fatigue, on finit par faire des erreurs. On peut par exemple voter pour la mauvaise candidate, simplement parce que « on en a marre ». On n’a besoin de personne pour se mettre dans de beaux draps. Sans même s’en rendre compte, on finit dans une impasse, à la merci d’un(e) abruti(e) – voire pire. Caroline et Jack ne sont donc pas au bout de leurs peines. Ils auront du traverser tout un pays pour finalement atterrir en enfer, chez Dwight qui fait preuve d’une rare stupidité. Ses aphorismes sont quelconques.

You can want in one hand and shit in the other, and see which one fills first.

Il est égoïste, mesquin, rustre, violent. Il collectionne presque tous les défauts. Caroline aurait pourtant du se méfier de cet homme si manichéen.

It’s gonna be my job to set you straight. That’s right, to kill or cure. Kill or cure!

S’il existe des coins de paradis, il existe aussi des coins paumés. Dwight est le produit de sa petite ville à l’esprit étriqué. À Concrete il n’y a pas d’autres choses à faire que de déprimer. Concrete fait partie de ces villes où tout le monde se connait sans s’apprécier. Concrete fait partie de ces villes où on n’aime pas trop le changement, où on est à l’aise les pieds dans la bouse, où l’on n’est pas dérangé par la puanteur – tant qu’il ne s’agit pas des odeurs de couscous.

Tout comme sa ville, Dwight est médiocre. Et c’est là que ça se complique. Car la médiocrité rampante est contagieuse et tenace. Dwight annonce tout de suite la couleur:

You don’t know it yet, but me and Concrete are in your blood.

Et il a malheureusement raison. À Concrete, personne ne tire Toby vers le haut. Il peut tomber dans la facilité. Elle est à portée de main. Il n’a pas à faire grand chose pour devenir vulgaire et mener une vie similaire à celle de Dwight. Il est au bon endroit pour pourrir.

Heureusement, la porte n’est pas totalement fermée. Il faut donc en profiter et parfois forcer le passage. C’est ce que fait Toby lorsqu’il monte un faux dossier. Il se retrousse les manches et se créée sa propre opportunité.

You can dream of a moment for years and still somehow miss it when it comes. You’ve got to reach through the flames and take it, or lose it forever.

C’est pour ça qu’il faut tendre les mains à son destin. Il n’est jamais trop tard pour partir, sans bagage, penser à demain, recommencer. On s’est moqué des 2 Be 3. On n’aurait peut-être pas du.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.