OPEN WATER

OPEN WATER
Chris Kentis, 2003

LE COMMENTAIRE

Le principe quand on fait de la plongée, c’est de rester sous l’eau. C’est seulement dans les profondeurs que le plongeur va pouvoir apprécier la beauté des fonds marins. Un plongeur qui remonte à la surface n’a plus rien à faire dans l’eau. Il y a même quelque chose d’antithétique chez le plongeur qui reste à la surface. Il n’est plus à sa place. Et les requins se chargent bien de le lui rappeler.

LE PITCH

Daniel Kintner (Daniel Travis) et Susan Watkins (Blanchard Ryan) plongent en eaux profondes.

LE RÉSUMÉ

Daniel et Susan sont en vacances dans les Caraïbes pour rafistoler leur couple qui bat de l’aileron. Une fois sur place, ils partent faire de la plongée sous-marine. Tous les deux ne sont pas des amateurs, ils se permettent donc de prendre leurs distances avec le groupe. Ils trainent même un peu en route et lorsqu’ils remontent à la surface, le bateau a filé.

Daniel, where’s the boat?

That’s a good question.

Un autre couple a été compté deux fois par erreur. Personne ne s’est aperçu que les deux Américains manquaient à l’appel. Le bateau a mis les voiles. Daniel et Susan se retrouvent donc seuls, en pleine mer, comme des cons.

Daniel ne s’excite pas. Quelqu’un va forcément s’apercevoir de quelque chose. Le bateau va revenir. C’est sûr. Pas de panique.

Les heures passent et le bateau ne semble pourtant pas revenir. Daniel s’inquiète du courant qui les emporte au large. Vont-ils pouvoir être retrouvés? Ils commencent à douter. Le soleil les brûle. La faim les tenaille. Daniel et Susan finissent logiquement par s’engueuler.

I can’t even believe you’d bring that up right now! You were the one who picked the dates!

Puis ils s’endorment, pris de fatigue et bercés par les vagues. Ils se perdent de vue puis finissent par se retrouver. Attaqués par des méduses, Susan et Daniel prennent la mesure du danger. Ils sont fragiles dans ces eaux turquoises. Daniel aperçoit des requins qui s’intéressent à leurs jambes et préfère ne pas alerter Susan.

Was that a shark?

I don’t know. I think it was a dolphin.

Lorsque les queues de requins s’agitent frénétiquement, Daniel et Susan sont forcés de constater les faits: ils sont dans de sales draps.

Oh God! Something’s rubbing against my foot!

Daniel comprend que Susan s’est faite mordre par un requin. Un peu plus tard, il se fait attaquer à son tour, plus violemment. Sa blessure est profonde. Il perd beaucoup de sang. Susan retire sa ceinture pour faire un garrot mais elle ne peut empêcher l’hémorragie, qui attire forcément d’autres prédateurs. La nuit tombe. La tempête fait rage.

Le lendemain matin, l’équipage du bateau finit par découvrir les affaires de Daniel et Susan puis se lance à leur poursuite. Il est déjà bien trop tard. Daniel est mort pendant la nuit. Susan le laisse dériver et se faire happer. Sous l’eau, elle voit des dizaines de requins s’affairer autour d’elle. Sans espoir, elle enlève son masque et se noie avant que les requins ne la dévorent.

Les pêcheurs ne retrouveront d’eux que leur appareil photo, dans l’estomac d’un requin.

Open-Water-DI

L’EXPLICATION

Open Water, c’est la disparition du couple.

Susan et Daniel sont un couple classique qui vit en double-appel. Daniel reproche à Susan de vouloir emmener son portable car il aimerait que le couple profite de ces vacances pour déconnecter pour de bon.

This is supposed to be a vacation!

Et pour cause, ils ne se voient plus. Ils ne se parlent plus. Ces vacances sont devenues une bouée de sauvetage, comme leur dernier recours pour se retrouver.

Dans ce cadre paradisiaque, Daniel et Susan font d’abord des activités attendues. Ils jouent les touristes. Ce qui ne leur permet pas de reconnecter. Ils continuent de se faire des petites piques. La tension reste toujours palpable.

I’m not complaining!

Yes you are…

Daniel tente une approche le soir mais le couple ne fait plus l’amour depuis longtemps. Susan n’est pas d’humeur. Sympa.

Yeah I’m not in the mood. Sorry I’m just tired.

Quand Susan tend une perche à Daniel pour parler, il lui tourne le dos. Sympa (x2).

Ils ne sont donc pas encore dans l’océan qu’ils sont déjà complètement à la dérive. Ils ont perdu le sens des choses. Daniel et Susan ont multiplié toutes les erreurs qui conduisent au fossé. Ils se sont d’abord laissés distraire par les profondeurs comme on s’abandonne à son travail. Ils se sont crus plus forts que les autres et ont fini par s’isoler du monde, sans s’en rendre compte quasiment.

We’re stuck in the middle of the ocean!

Car ils ont refusé la réalité. Comme un couple bourgeois qui a tout bien organisé refuse que tout ne se passe pas comme prévu, Daniel et Susan ne supportent pas ce qui se passe. Le bateau les a oubliés? Ça n’est (juste) pas possible.

This can’t be happening!

Ils refusent catégoriquement la possibilité d’un drame parce qu’ils se sont tellement enlisés dans leur quotidien qu’ils ne voient plus ce qui se passe. Ils ne prennent pas la mesure du danger. Pour eux, demain il ne peut faire que jour.

Other people go on vacation and spend their days just laying around. We have a story we’re going to be telling for the rest of our lives.

Ils comprennent un peu tard qu’ils sont trop l’un sur l’autre et qu’ils n’ont plus de mystère. Ils ne se supportent plus.

Daniel, did you just pee?

Yep.

You’re disgusting.

Ils se rejettent constamment la faute, ce qui masque un mal plus profond: ils ne s’aiment peut-être plus. Tout simplement.

The only reason we are out here in the first place is because of your fucking job!

What?

If it were not for your job, we would not have thrown our plans out the window, rushed around at the last minute and settled on this fucking trip! We would be at home, in the middle of our hectic lives, which right now sounds like heaven to me. 

L’abcès est crevé. Les reproches laissent la place aux déclarations d’amour désespérées. C’est fini. Daniel et Susan se sont perdus. Ils essaient de garder la tête au dessus de l’eau, tant bien que mal. La vie les a épuisés. Ils ont essayé de se soutenir mais la vie les a croqués par petits bouts. Ils ne peuvent plus revenir. L’homme est le premier à partir, comme souvent. Abandonnée par son mari, seule, sans bouteille de vin, la femme se suicide.

Ça n’est que la réalité.

Inspired by true events. 

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.