THE ADDAMS FAMILY

THE ADDAMS FAMILY
Barry Sonnenfeld, 1991

LE COMMENTAIRE

Dans le grand cinéma de la vie on se rend toujours avec enthousiasme. On arrive en avance pour choisir un fauteuil préférentiel. On s’arme de pop-corn. On passe peut-être aux toilettes faire un petit pipi avant les bande-annonces. Et puis quand le grand film de la vie commence, on se rend compte qu’on est un peu déçu. Les blagues sont forcées, les personnages superficiels, les histoires d’amour à l’eau de rose. Parfois même on s’emmerde carrément quand littéralement tous les autres autour de nous semblent pourtant passer du bon temps. C’est pas grave de ne pas être dans la norme. On n’a pas besoin d’aimer la vie telle qu’on nous la sert sur grand écran.

LE PITCH

Gomez Addams (Raul Julia) a l’ennui de son frère Fester (Christopher Lloyd), disparu depuis 25 ans.

RÉSUMÉ

Les Addams vivent en famille dans un vieux manoir. Gomez est désespéré. Il s’est embrouillé avec son frère Fester qui a quitté le domicile depuis et n’est jamais revenu.

For twenty-five years we’ve attempted to contact Fester in the great beyond, and for twenty-five years, nothing. I’m beginning to think my brother truly is lost.

L’avocat des Addams, Tully Alford (Dan Hedaya) doit beaucoup d’argent à une prêteuse sur gage du nom d’Abigail Craven (Elizabeth Wilson). Au moment où il se fait secouer par son bouledogue de fils Gordon (Christopher Lloyd), Tully révèle que les Addams sont très fortunés. Il s’agit simplement de trouver le chemin de leur salle du trésor.

Abigail a l’idée de maquiller son fils en Fester et se fait passer pour le Docteur Pinder-Schloss qui aurait soit disant récupéré Fester après qu’il se soit perdu dans le triangle des Bermudes.

D’abord fou de joie à l’idée de retrouver son frère disparu, Gomez commence à avoir des doutes. Il soupçonne Fester d’être un imposteur car il ne se rappelle de rien, pas même de choses qui devraient pourtant être évidentes.

How do you take it off? That’s absurd! That finger trap was a party favor at his tenth birthday! He wore that finger trap for two years. Mother had to teach him to eat with his feet. And the combination, and the password, and my cigar, and he slept so well!

Fester occupe son temps en jouant avec les enfants Addams Wednesday (Cristina Ricci) et Pugsley (Jimmy Workman).

Tully découvre que Fester est le frère ainé. Il en profite pour établir un acte d’expulsion signé par Fester et validé par le juge George Womack (Paul Benedict), trop content de pouvoir se débarrasser de Gomez.

Damn you Addams!

Abigail, Gordon et Tully échouent à trouver la fameuse salle du trésor alors que les Addams, reclus dans un motel de seconde zone essaient péniblement de se fondre dans le moule. Morticia (Angelica Houston) joue les assistantes maternelles et traumatisent les enfants. Wednesday et Pugsley vendent de la limonade toxique aux scouts. Gomez quant à lui s’enfonce dans la dépression.

Morticia se retrouve aussitôt prisonnière de Tully et Abigail qui la torturent pour retrouver l’argent. Fester finit par se retourner contre l’autorité de sa mère. Il vient en aide à Gomez qui essayait de délivrer Morticia. Frappé par la foudre, Fester retrouve ses esprits. Il souffrait d’amnésie après s’être perdu dans le triangle des Bermudes et avoir échoué à Miami où Abigail l’a récupéré.

La famille est de nouveau réunie et « heureuse » autant que les Addams puissent l’être. Morticia annonce à Gomez qu’elle est enceinte.

AddamsFamily1

L’EXPLICATION

The Addams Family c’est l’espoir du marginal.

On a tous eu dans notre classe de lycée un punk à chien ou une meuf gothique un peu isolés. S’il y avait toujours des micro-communautés dans chaque classe, ces deux là en étaient toujours formellement exclus. On avait l’impression qu’ils ne collaient pas au monde ou qu’ils ne voulaient pas coller au monde. Ils devaient certainement partager le même sentiment à l’époque. Ils allaient contre les codes du moment et leur attitude ainsi que leurs questions suscitaient en général la circonspection de leurs professeurs.

Are they dead?

Does it matter?

Les marginaux galèrent pendant une grande partie de leur vie. Ils ont un faible pour la littérature danoise et leur livre de chevet préféré c’est le vilain petit canard de Hans Christian Andersen. Ça leur permet de croire en un futur meilleur dans lequel ils ne seront plus seuls. Car paradoxalement, le drame du marginal c’est sa solitude. S’il est seul, il est le fou. Et il est aussi foutu.

They say a man who represents himself has a fool for a client. Well, with God as my witness, I am that fool!

Gomez sans son frère est une âme en peine. Morticia à la maternelle n’est pas dans son élément.

Heureusement pour eux, il y a de la lumière au bout du tunnel – même s’ils préfèrent sûrement rester dans ce tunnel lugubre. À mesure qu’ils dérivent sur l’océan, les marginaux finissent par se trouver les uns les autres. Ils représentent alors un groupe non pas consistant à l’Assemblée mais au moins significatif. Ils ne sont plus le 0.01% de la société, plutôt le 1%. Et 1% ça suffit. 2% ça serait trop. Ils ont leur petit état indépendant, leur petite Catalogne, leur petit manoir, et peuvent prospérer loin du jugement des autres, avec leurs coutumes étranges.

We danced the Mamushka while Nero fiddled, we danced the Mamushka at Waterloo. We danced the Mamushka for Jack the Ripper, and now, Fester Addams, this Mamushka is for you.

Au contact du groupe, le marginal peut être lui-même. Gordon n’est pas heureux. Il est tyrannisé par Abigail. Chez les Addams, il est le bienvenu. Il va retrouver sa véritable nature.

The human spirit, it is a hard thing to kill.

Ensemble, les marginaux vont enfin pouvoir manger et faire ce qu’ils veulent. Ils ne sont plus « bizarres » bien que parfaitement particuliers.

Last night you were unhinged. You were like some desperate, howling demon. You frightened me. Do it again!

Ensemble, ils peuvent envoyer des balles de golf à travers les carreaux du voisin, un juge (tiens donc). Ils peuvent aussi asperger de faux sang un parterre de zozos médusés. Ils ne cherchent pas à être glauques pour être glauques. Ils sont eux-mêmes. Ils ne se considèrent d’ailleurs pas glauques. Si ça emmerde les autres au passage alors tant mieux, c’est la cerise sur le gâteau périmé. Ils prennent une petite revanche sur le monde.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

 

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.