LES PETITS MOUCHOIRS

LES PETITS MOUCHOIRS
Guillaume Canet, 2010

LE COMMENTAIRE

La vie comme le sable finit toujours par nous glisser entre les doigts. On sert à chaque fois un peu plus fort sans pouvoir la retenir. On peut essayer de laisser parler les petits papiers. On doit un jour ou l’autre sortir les petits mouchoirs. Car il n’y a rien que nous puissions y faire. Alors il ne nous reste plus que nos yeux pour pleurer.

LE PITCH

Des amis se retrouvent en vacances au Cap Ferret, comme à l’habitude, sans Ludo (Jean Dujardin) victime d’un grave accident de scooter.

L’HISTOIRE

Le beau Ludo se fait tamponner méchamment par un (putain de) camion en sortant de boîte. Il fait des blagues sur son lit d’hôpital à dire qu’il va sortir le lendemain. Il est pourtant salement amoché.

Tout le monde est sur le point de partir en vacances. Marie (Marion Cotillard) pense à rester. Max n’est pas de cet avis.

De toute façon qu’est-ce qu’on peut faire? Il est en soins intensifs… on va même pas le voir!

La bande s’accorde pour ne partir que deux semaines. Quand ils rentreront, Ludo ira mieux. Et tout ira bien.

Avant de partir, Vincent (Benoît Magimel) fait son coming out à Max qui ne réagit pas comme Vincent l’espérait.

M’enfin t’es complètement con ou quoi?! J’suis l’parrain d’ton fils!!

Eric (Gilles Lellouche) enchaîne les plans foireux. Antoine (Laurent Lafitte) ennuie tout le monde en analysant les SMS de Juliette (Anne Marivin). Marie a l’impression d’avoir laissé une partie d’elle-même en Amazonie. À leur arrivée à la villa, Antoine s’énerve à cause d’un tuyau d’arrosage. Véronique (Valérie Bonneton) vanne Antoine pour son avarice. Jean-Louis (Joël Dupuch) joue un peu de guitare. Vincent reproche à Eric d’encourager Ludo à prendre de la drogue. Ça sourit. Puis ça se tend. Véronique remarque que Vincent et Max ne se parlent pas. Eric se sépare officiellement de Léa (Louise Monot). Un peu de ski nautique. Pas mal de rosé. Quelques bonnes rigolades. Max, fou de rage contre Vincent lui reproche de lui avoir mis un doigt dans le cul pour lui remettre son coccyx il y a 2 ans.

J’suis sûr qu’il y avait d’autres moyens!!

Eric drague Marie avant que Franck (Maxim Nucci), son amant, ne débarque en pleine crise de nerfs de Max. Juliette annonce à Antoine qu’elle va se marier. Il lui pose un ultimatum. Elle change d’avis. Ça picole en matant des vidéos d’Eric gerbant sur le bateau. Et puis Max traite Vincent de pédé devant tout le monde. Vincent lui colle une droite, puis rentre à Paris. Ça jette un froid. Dans le tumulte, Eric se rapproche enfin de Marie.

Il s’en passe des choses en deux semaines!

Et puis un beau matin Jean-Louis les remet tous en place. Max, Eric, Antoine en prennent tous pour leur grade. Jean-Louis qui est d’ordinaire si gentil en a gros sur la patate. Et pour cause : Ludo est mort dans l’indifférence générale.

Toi tu nous as fait chier pendant deux semaines avec ton portable de merde et textos à la con. Est-ce que t’as appelé l’hôpital une fois pour savoir comment il allait?… Il est mort. Vous entendez? Il est mort ce matin tout seul à l’hosto.

Tout le monde est effondré et se retrouve pour la cérémonie. Les hommages émouvants s’enchaînent. Au premier rang, la bande est en larmes. Jean-Louis vient même déposer solennellement un peu de sable sur le cercueil (comme si l’assistance ne pleurait pas assez). L’enterrement de Ludo se conclut par une belle accolade.

L’EXPLICATION

Les Petits Mouchoirs c’est l’instinct grégaire.

Cette joyeuse bande de potes aiment se retrouver chaque année pour passer leurs vacances ensemble, presque machinalement. Comme les personnages des Bronzés ou de la série Friends, ils ont besoin du collectif pour s’épanouir car seuls ils ne seraient plus grand chose. Antoine a besoin du groupe pour pouvoir se plaindre. Max a besoin du groupe pour mieux impressionner la galerie. Véronique a besoin du groupe pour pouvoir jouer la monitrice de colo. La chorale permet à chacun de jouer sa partition.

Être ensemble créée nécessairement des tensions. Le groupe permet le drame sans lequel les membres ne pourraient pas être heureux. Max par exemple invite tout le monde pour mieux passer son temps à râler ou même défoncer une porte à coups de hache façon Shining, ce qui lui attire au passage les foudres de sa femme.

T’es vraiment en train de passer pour un gros con!

Ça rigole. Ça s’engueule. Ça se réconcilie. Ça vit comme une famille où chacun des membres feraient tous semblant. D’ailleurs Jean-Louis est dégoûté par cette mascarade grotesque.

C’est quoi être amis? C’est laisser votre pote tout seul deux semaines à l’hosto parce que votre petit confort est plus important?

Être ensemble c’est effectivement confortable. Ça donne l’autorisation de ne plus réfléchir. Il suffit de regarder les fans de foot se presser aux abords du stade (ou les fans de musique classique se presser aux abords de la salle de concert). C’est comme si être ensemble donnait la permission d’être con. Les blagues potaches qu’on aime sortir entre copains ne sont-elles pas les plus mauvaises? Être ensemble permet paradoxalement de libérer les égoïsmes, sans la culpabilité. Ainsi Marie n’a-t-elle pas le culot de prononcer ces mots sur le cercueil de ‘son’ Ludo:

Depuis qu’on se connaît mais surtout ces dernières années, il n’a cessé de me dire qu’il fallait vivre.

Comme une manière de se disculper de ne pas s’être soucié de lui pendant deux semaines. Comme une façon d’imaginer que Ludo aurait préféré que ses copains continuent de faire la fête plutôt que de le veiller à l’hôpital. Marie fait parler les morts pour leur faire dire que la vie continue (cf Cloverfield). Elle n’a pas tort. Il n’empêche que ces ‘amis’ ont quand même bien abandonné l’un des leurs, avant même son accident.

 

Ce groupe de potes permet à tout le monde de faire une mise au point sur leur petit nombril. Ils sont tellement plein d’eux mêmes qu’ils poussent le vice à passer leurs vacances à regarder leurs films de vacances précédentes! Ils en oublient les choses importantes, comme par exemple d’être présent pour un ami dans la difficulté. Même si ça ne change rien. Ce qui compte pour eux, c’est plutôt le tuyaux d’arrosage ou quel vin ils vont boire à l’apéro. Ce qui compte vraiment devient flou. Ça disparait dans les petites histoires du quotidien : parce qu’Antoine est pénible avec son portable ou qu’il n’a pas payé les courses, parce que Max est mesquin avec ses petites remarques… Ce qui compte c’est d’être ensemble. C’est comme un serpent qui se mord la queue. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils se prennent tous dans les bras les uns les autres pendant l’enterrement. Ils sont solidaires, forts ensemble. Ils n’ont rien compris.

Chacun des membres de ce groupe n’a plus qu’à espérer très fort ne jamais être le dernier sur la liste de ceux qui partent.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s