CARNAGE

CARNAGE
Roman Polanski, 2011

LE COMMENTAIRE

Seulement 7% de notre communication est verbale (le sens des mots). 38% est vocale (le ton de la voix). Ce qui laisse plus de 55% de notre communication au non-verbal, c’est à dire le visuel (le visage et l’expression corporelle). On peut ne rien dire du tout et par un regard ou une inclination de la tête faire totalement comprendre à la personne en face tout le mal qu’on pense d’elle.

LE PITCH

Deux couples de parents tentent une médiation.

LE RÉSUMÉ

Deux adolescents se disputent. Zachary frappe Ethan au visage.

Alan (Christoph Waltz) et Nancy Cowan (Kate Winslet), les parents de Zachary, se déplacent chez Michael (John C. Reilly) et Penelope Longstreet (Jodie Foster), les parents du petit Ethan pour régler ce ‘petit’ problème de cours d’école comme des adultes civilisés.

Luckily some of us still have a sense of community.

Les deux couples sont d’abord courtois et respectent les formalités d’usage.

It would have been so much nicer if we’d met some other way.

Ils tentent de trouver une solution à l’amiable. Il faut dire qu’Ethan a quand même perdu une dent dans l’histoireLes deux couples s’observent. Nancy a du mal à cacher qu’elle est choquée d’apprendre par hasard que Michael s’est débarrassé du hamster de sa fille sous prétexte qu’il faisait trop de bruit.

Avant de partir, Penelope insiste pour que Zachary présente des excuses formelles et sincères. Alan et Nancy sont d’accord bien qu’ils ne soient pas sûrs que Zachary comprenne la gravité de la situation compte tenu de son jeune âge. Un blocage apparait. Michael lance immédiatement un appel au calme.

Everything is fine. All is well.

Il invite le couple à revenir s’asseoir pour en discuter autour d’un café et d’une tarte pomme-poire. Alan et Penelope relancent les hostilités.

At least we got a new recipe out of this!

I wish my son didn’t have to lose two teeth in the process…

Chacun tente de faire des efforts malgré tout. Sauf Alan qui préfère répondre à son téléphone en toute impolitesse. Les Cowan essaient de se sauver à nouveau. Le ton monte. Michael calme à nouveau tout le monde.

We’re all decent people all four of us. I don’t know how we we got so carried away loosing our temper.

La conversation continue et la situation s’enveniment. Michael et Alan s’insupportent mutuellement. Nancy essaie d’être conciliante mais finit par recracher la tarte de Michael en plein milieu du salon… sur les livres de Penelope.

Comme deux boxeurs (cf The Fighter), les deux couples s’isolent quelques minutes et en profitent pour ventiler. Nancy revient de la salle de bains, remontée comme une pendule, et prend la défense de son fils. Michael ne comprend pas. Alan s’agace. Penelope se vexe. La situation dérape. Nancy accuse Michael d’être un meurtrier à cause de l’histoire du hamster. Puis c’est au tour de Michael et Penelope puis d’Alan et Nancy d’être victimes de querelles intestines. Les reproches fusent.

How can you let her call our son a criminal? We come over here to work things out with them and they, they insult us, they browbeat us, they lecture us about being good citizens of the world! I am glad our son kicked the shit out of your son and I wipe my ass with your human rights!

Tout est sur le point d’exploser. Les couples se lâchent.

At least our kid isn’t a little wimpy-ass faggot!

Yours is a FUCKING SNITCH!

Les enfants ne sont plus le sujet de la dispute depuis longtemps. Elle a escaladé jusqu’aux relations de couple pour finir dans une impasse. Le whisky n’aura pas aidé. C’est un vrai carnage.

This is the worst day of my life!

Au dehors, le hamster tente de trouver ses marques dans la nature pendant que les adolescents se réconcilient.

image-w1280

L’EXPLICATION

Carnage, c’est l’incendie diplomatique.

La diplomatie est la conduite de négociations et de reconnaissances diplomatiques entre les personnes, les groupes ou les nations en réglant un problème sans violence. Elle repose sur des institutions et des conventions formelles. Les diplomates sont passés maîtres dans l’art de maintenir la paix (cf Dr Strangelove). Ils maîtrisent les règles du jeu diplomatique.

Le problème c’est que tout le monde ne s’improvise pas diplomate. La rencontre au sommet entre les Cowan et les Longstreet montre bien à quel point il est difficile de marcher sur des oeufs. Alan et Nancy n’ont ni la patience, ni le recul nécessaire pour mener sereinement une négociation avec Penelope et Michael – qui ne savent pas toujours trouver les mots.

My son didn’t ‘disfigure’ your son…

Très vite les couples se détestent parce qu’ils ne peuvent pas s’empêcher de se juger. C’est humain. Ils ne viennent pas du même milieu, n’ont pas les mêmes valeurs. Et puis ils n’ont tout simplement pas envie d’être là. C’est la raison pour laquelle Alan utilise son téléphone comme un refuge.

Malgré tout, ils se forcent. Ils essaient de s’en tenir aux conventions. Et puis à un moment, la coupe déborde. On n’arrive plus à se retenir. On vomit sa haine sur les autres. Il y a des moments où on n’a plus envie de suivre les règles du jeu.

Morally you’re supposed to overcome your impulses, but there are times you don’t want to overcome them.

À force d’essayer d’être honnête sans l’être, on finit par s’abandonner pleinement à la violence de la franchise.

I’m not being aggressive I’m being honest!

Nous nous croyons à l’abri parce que nous vivons dans un monde que nous avons contribué à civiliser – souvent au prix de massacres mémorables (cf Apocalypto). C’est une erreur. Penelope pense qu’elle ne vit pas chez les Zoulous. Elle est méprisante et incorrecte puisque les Zoulous ne vivaient pas en République démocratique du Congo.

We live in NY. We don’t live in Kinshasa.

La diplomatie, comme une philosophie héritée des arts martiaux, est censée nous permettre d’éviter ce carnage en nous maitrisant : permettre la vie en communauté sans obéir aux lois de la jungle (cf La Loi du Marché). Il faut cependant reconnaître que la diplomatie a ses limites. Son fonctionnement peut parfois être pesant : trop de bureaucratie, trop de formalités, trop de codes peuvent contribuer à envenimer une situation plutôt simple à la base. Quand la machine se met en place, elle peut faire preuve de lourdeurs et devenir contre-productive. On rentre dans sa tête et on en devient prisonnier.

You’ve been thinking too much!

On pèse chaque mot. On se soucie de chaque virgule. On finit par faire tellement attention à ce qu’on cherche à dire qu’on dit n’importe quoi. C’est un peu comme si l’on se forçait à marcher sur un fil (cf The Walk). L’erreur n’est plus permise. Le moindre écart se paie cash (cf Entre les murs). Une simple réflexion de Penelope au ton moralisateur peut être perçue comme une déclaration de guerre par Alan.

What kind of lesson are you trying to teach me?

La colère nous aveugle. Nos ego blessés nous conduisent à faire des amalgames. On perd le sujet de vue. On ne peut plus rattraper la situation. On n’a pas envie de la rattraper. On veut juste laisser ressortir sa propre frustration puis s’échapper loin des autres.

Let’s get out of here, Alan. These people are monsters.

Alors qu’au final, on devrait peut-être simplement se donner du temps. Les garçons se réconcilient (cf Donald Trump et Kim Jong-un). Le hamster est sorti de sa cage.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.