DUNE

DUNE 

Denis Villeneuve, 2021

LE COMMENTAIRE

Toute une vie à refuser la vérité. Faire comme si le réel n’existait pas. Fuir l’inéluctable. Courir de manière effrénée sur des sables mouvants, sans autre but que d’échapper à son destin. Que d’énergie gaspillée, que de temps perdu.

LE PITCH

Un jeune homme tombe amoureux du désert (cf Lawrence d’Arabie).

LE RÉSUMÉ

Le Duc Leto Atréides (Oscar Isaac) reçoit un mandat de l’Empereur pour exploiter les ressources de la planète Arrakis en lieu et place des Harkonnen dirigés par le lugubre baron Vladimir (Stellan Skarsgård) et son neveu le brutal Glossu Raban (Dave Bautista).

Sur Arrakis, on y moissonne l’Épice, une poudre aux propriétés multiples qui permet les voyages interstellaires. La richesse de l’Imperium.

Le Duc embarque en compagnie de sa compagne, dame Jessica (Rebecca Ferguson), leur fils Paul (Timothée Chalamet) et le vaillant maître d’armes Gurney Halleck (Josh Brolin).

Tout porte à croire qu’il s’agit pourtant d’un piège : le matériel a été saboté et les Harkonnen ne sont pas prêts à abandonner leur fortune. Le baron est attaché à ce qu’il considère être sa planète.

My Dune!

Sur place, les Atréides doivent s’acclimater aux fortes chaleurs, composer avec les Fremen, une tribu d’autochtones qui obéit aux ordres de Stilgar (Javier Bardem) et qui maudit l’occupant. Il s’agit aussi d’éviter les vers de sable géants.

Paul y est accueilli comme le messie. Il semble en effet que le jeune homme puisse être l’Élu que les soeurs Bene Gesserit aux pouvoirs télékinétiques attendent depuis si longtemps. Il montre de belles aptitudes. Dans ses rêves, il conduit même une croisade sanglante aux côté de la mystérieuse Chani (Zendaya).

What did you see?

There’s a crusade coming.

Les Atréides se font rapidement attaquer par leurs ennemis. Ils sont défaits, malgré tous les efforts de Duncan Idaho (Jason Momoa), trahis par le docteur Yueh (Chang Chen).

Le Duc est mort. Paul sait désormais qu’il devra prendre les commandes, tôt ou tard. Pour l’instant, il est en exil avec sa mère, profitant de l’aide du Docteur Liet-Kynes (Sharon Duncan-Brewster), accueillis par Stilgar. Le combat ne fait que commencer.

This is only the beginning.

L’EXPLICATION

Dune, c’est devoir prendre un chemin.

Paul Atréides est un padawan (cf Star Wars), un novice (cf Le Nom de la Rose). À ce stade de sa vie, il n’a encore rien vu du monde. Il vit sur sa petite planète, protégé par l’amour de sa mère. Bien au chaud. Il s’entraîne avec un bouclier qui l’empêche de sentir la douleur. Protégé. Chouchouté.

On lui parle de l’avenir qui l’attend mais pour l’instant, Paul n’est qu’un potentiel. Il envisage le futur de manière floue.

I’ve been having dreams about a girl on Arrakis. I don’t know what it means.

Paul est encore tendre, il est loin de comprendre les enjeux. Gurney tente de lui ouvrir les yeux sur la complexité du monde qui l’entoure. Il lui parle de cette réalité qui dépasse notre petite personne.

You don’t understand the grave nature of what’s happening to us.

Gaius Helen Mohiam (Charlotte Rampling), une mère du Bene Gesserit, lui rend visite pour le tester. Pour la première fois, Paul n’est plus le favori.

So much potential wasted in a male!

La fête est finie. La Mère va l’initier à la souffrance. A world of pain (cf The Big Lebowski). Un test grandeur nature. Le premier d’une longue série.

My father rules an entire planet.

He’s losing it.

He’s getting a richer one.

He’ll lose that one too.

Car la vie n’est pas un idéal. La vie n’est que le réel.

Dreams make good stories, but everything important happens when we’re awake.

Pas de cadeaux. Le baron Harkonnen le sait par expérience.

When a gift is not a gift?

Paul découvre qu’on ne fait que prendre des coups de couteau dans le dos. Tout ce qui compte est de parvenir à se relever (cf Rocky). Affronter la vie comme un homme – non comme un rat.

An animal caught in a trap will gnaw off its own leg to escape. What will you do?

Il faut enchaîner les tests, les uns après les autres. Toujours sur le qui-vive, prêt à se battre en toute circonstance pour protéger les siens et défendre sa lignée.

You fight when the necessity arises. No matter the mood.

Arrêter de se plaindre de ses petits problèmes. Passer de l’autre côté de la barrière en devant gérer les problèmes des autres.

You’ve proven you can rule yourself. Now you must learn to rule others, something none of your ancestors learnt.

À la mort de son père, Paul devient le Duc. Il doit gouverner. Les enjeux sont colossaux. La pression énorme. Toute une civilisation compte sur lui! Paul gonfle les biceps devant Duncan mais il ne trompe personne. Il ne se sent pas à la hauteur et il a raison : pour l’instant, il n’est pas à la hauteur.

What if I’m not the future of House Atreides?

Dans ces conditions, cette vie lui donne le vertige. Paul fait des cauchemars. Il se sent complètement perdu. Sans direction.

Il découvre la peur de se tromper. La peur de choisir. L’incapacité de faire le premier pas. A-t-il vraiment envie de basculer dans une vie d’adulte avec tout ce que cela comporte comme ennuis? Paul est totalement paralysé à l’idée de se lancer. Il ne peut pas, il ne sait pas. Donc par conséquence, il reste planté là. C’est triste à dire mais c’est un peu comme si la vie ne lui apprenait rien.

Il va devoir apprendre à mettre sa peur de côté. Pas le temps d’avoir peur. Il doit quitter le nid (cf Tanguy). Partir de Caladan et aller en territoire hostile. Pris dans le tourbillon, précipité sur le trône par le génocide des siens. Rejoindre le maquis (cf L’armée des ombres). Obligé de survivre (cf The Game). Le mieux qu’il puisse faire est de lâcher prise, au plein coeur de la tempête.

Fear is the mind-killer. Fear is the little death that brings total obliteration. I will face my fear, and I will permit it to pass over me. When the fear has gone, there will be nothing. Only I will remain.

Il comprend que la vie décide pour lui, non l’inverse. Pas le choix, pas de pilule rouge ou bleue (cf Matrix). Plus de caprice. Arrêter de marcher sur le sable comme une danseuse pour ne pas se faire repérer. Faire face au vers qui cherche à l’avaler. Sentir la mort le traverser. Il faut se jeter à l’eau parfois, ou dans le sable – la tête la première.

Life is not a mystery to solve but a reality to experience. 

Il est appelé par la plus haute fonction.

A great man doesn’t seek to lead, he is called to it.

Paul commence à poser sa voix avec assurance. Il est en train d’effectuer sa mue. Auprès des Fremen, il va pouvoir enfin rentrer dans le personnage.

Sa mère propose de partir. Une sortie de secours. La dernière chance. Paul refuse. Il reste. Le choix du désert, peut-être parce qu’il est constamment en mouvement. Nul ne sait encore si c’est le bon chemin. Peu importe. Il n’y a plus qu’une seule certitude.

My road leads to the desert.

Il semble que Paul prenne goût aux plaisirs du hors piste. Doucement, il trace son chemin dans les dunes. À voir où va le mener son instinct…

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

7 commentaires

  • Ce commentaire est vraiment bien écrit. Pas de faute d’orthographe. Des virgules au bon endroit, tout. Chapeau!

  • Alors je suis déçu que vous preniez cela du côté philosophique , sans dire que ce film raconte la colonisation des peuple arabe. Lisant al gaib ou bien le mahdi sont des concepts arabe , et sont dans la langue arabe, l épice lui rappelle le pétrole dont ont a besoin pour ce déplacer etc

    • Merci Reda pour ce commentaire. Vous avez totalement raison, c’est une lecture de l’oeuvre qui mérite d’être développée. Malgré leurs bonnes intentions envers les Fremen, la famille Atreides n’en reste pas moins impérialiste. Elle prend la suite de la famille Harkonnen pour continuer le pillage de l’épice – au détriment du peuple du désert :
      The outsiders ravage our land in front of our eyes. Their cruelty to my people is all I’ve known.
      Pour continuer votre réflexion.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.