MERCI POUR LE CHOCOLAT

MERCI POUR LE CHOCOLAT

Claude Chabrol, 2000

LE COMMENTAIRE

Les troubles du sommeil sont un problème à ne pas prendre à la légère car ils s’installent de manière vicieuse. On se sent chaque jour de plus en plus fatigué, et l’on se dit qu’on peut repousser ses limites. Ce sont pourtant plus d’un quart des Français qui déclarent moins bien dormir. Trop de travail, trop de temps d’écran. Les tisanes de grand-mère ne font plus effet. L’industrie pharmaceutique s’en frotte les mains.

LE PITCH

Une femme refuse qu’on lui vole à nouveau son mari.

LE RÉSUMÉ

Mika Muller (Isabelle Huppert) est l’héritière de la chocolaterie Suisse Muller. Elle est heureuse de se remarier avec le pianiste André Polonski (Jacques Dutronc). Celui-ci l’avait quitté pour Lisbeth avec laquelle il a eu un fils Guillaume (Rodolphe Pauly). Malheureusement Lisbeth s’est tuée en voiture. Un suicide à ce qu’il paraitrait. Cognac et somnifères… C’est ainsi que Mika est revenue dans la vie d’André.

La vie peut reprendre son cours du côté de Lausanne.

Jusqu’à ce que Jeanne Pollet (Anna Mouglalis) apprenne par une amie de sa mère (Brigitte Catillon) qu’elle pourrait être la fille de Polonski. Après tout, elle joue du piano, ressemble à Lisbeth et en l’occurrence elle aurait pu être échangée par erreur le jour de sa naissance avec Guillaume (cf La vie est un long fleuve tranquille).

L’infirmière a confondu, voilà… On va pas en faire un drame!

Donc la jeune fille ne se démonte pas et vient à la rencontre de l’artiste qui la prend sous son aile afin de l’aider à préparer un concours. Pratique.

Mika accueille Jeanne avec toute la chaleur qui caractérise ses chocolats, dans cette famille déjà recomposée. Il se trouve que Mika fut elle-même adoptée.

Guillaume se pose pourtant des questions.

Jeanne comprend que Mika a drogué Lisbeth pour qu’elle se tue sur la route.

Lorsque les soupçons s’accumulent sur Mika, elle rejoue le même scénario. Elle oublie les somnifères sans lesquels son mari ne peut pas dormir. Jeanne se propose d’aller en chercher en pharmacie. Guillaume tient à l’accompagner. Tant mieux, ces deux enfants n’étaient pas ceux de Mika. Alors elle drogue le café de Jeanne en espérant qu’elle s’endorme au volant.

André comprend la supercherie.

Tu as lavé les verres! 

Mika passe aux aveux.

J’ai le chic pour faire le mal.

Heureusement pour Jeanne et Guillaume, ils n’auront qu’un petit accident et s’en sortiront avec quelques égratignures. Malheureusement pour Mika, qui a raté son coup.

L’EXPLICATION

Merci pour le chocolat, c’est merci de rien.

Mika n’a rien demandé. On est venu la chercher. Elle a été adoptée, ce qui veut dire que bien qu’elle ait été désirée, elle n’a pas été le produit du désir. Nuance. Son drame personnel est de ne jamais avoir l’impression de vivre dans son environnement naturel. Elle n’est pas à sa place, nulle part. Même à la maison, elle ne semble pas chez elle.

Je suis une pièce rapportée.

En conséquence, elle donne l’impression d’être là sans l’être. Comme si elle dérangeait. Peu importe la conversation, elle se sent en permanence comme une intruse.

Je passe mon temps à m’occuper de ce qui ne me regarde pas.

Héritière d’une riche entreprise de chocolat qu’elle pilote contre son comité de direction en désaccord constant avec ses décisions, cette femme doit sans cesse se justifier d’exister pour rappeler qu’elle n’est pas une parachutée.

Personne ne m’a faite!

Elle en a assez qu’on cherche à prendre des décisions à sa place ou qu’on discute ses choix.

C’est mon argent, j’en fais ce que je veux.

Mika est une femme qui souffre au plus profond d’elle de la peur de disparaitre à tout moment. Abandonnée, puis récupérée, avant qu’on l’abandonne à nouveau – à l’image de sa relation avec André. Ce sentiment d’abandon potentiel, nous l’éprouvons pourtant tous – comme le lui explique son mari. Mais il est particulièrement développé pour Mika.

J’ai même pas demandé à vivre!

Mika, tu es comme tout le monde : la vie tu l’as reçue.

Moi je sais ce que je suis… je ne suis rien.

Elle donne le change au quotidien.

Il faut sauver les apparences, il n’y a que ça qui compte. 

Ce qu’elle fait plutôt bien. Ses invités à la cérémonie de remariage sont épatés. Elle répète à qui veut l’entendre qu’elle ne veut que le bien du monde autour d’elle…

Je ne veux qu’une chose c’est que tout le monde soit heureux, je ne veux pas que les gens souffrent.

Autour d’elle, on ne demande qu’à la croire. En fait, elle dit surtout ce que les autres veulent entendre afin qu’on s’intéresse à elle.

À la place d’aimer, je dis je t’aime et on me croit.

En vérité, elle n’en pense rien. Tout ce qu’elle veut, c’est un peu de réconfort pour elle-même. Elle craint d’être mise à nouveau sur la touche. Afin d’éviter de disparaitre, elle fait disparaitre les autres. C’est de cette manière qu’elle a pu récupérer son André. Il lui a fallu créer les conditions de la mort de Lisbeth. Chasser l’autre pour mieux remettre la main sur un mari qu’elle engourdit tous les soirs.

Tu sais endormir ton monde!

Avec son chocolat gavé de somnifères, elle anesthésie un monde qui lui échappe constamment et qu’elle déteste. C’est la seule manière qu’elle a trouvé pour exister. Maitriser son environnement à travers la douceur. Mika va jusqu’à devenir une criminelle pour retrouver la stabilité de son couple (cf Présumé Innocent). Malgré tout, elle ne peut éviter les phénomènes naturels voulant qu’André retrouve sa fille biologique. Ce qui est insupportable pour Mika. Injuste. L’arrivée de Jeanne dans la vie d’André bouscule tout à nouveau, faisant remonter les cauchemars du passé à la surface.

Mika se sent à nouveau rejetée. André n’a plus d’attention que pour Jeanne. Elle doit disparaitre, avec Guillaume tant qu’à faire!

Mika a été mise en position de remerciement envers sa famille adoptive alors qu’elle estime avoir reçu un cadeau empoisonné. Elle n’a pas envie de dire merci. Plutôt envie de dire merde. Renverser ce chocolat par terre, dégoulinant de bonnes intentions. Au passage, avoir le plaisir d’ébouillanter les pieds des autres.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.