MATRIX RELOADED

MATRIX RELOADED
Lana Wachowski, Lilly Wachowski, 2003

LE COMMENTAIRE

Le mal de ce siècle, c’est le melon. L’homme est partout, sur tous les écrans. Au point que Neymar aujourd’hui pèse 222M d’euros et vend plus d’1M de t-shirts juste parce que son nom est écrit dessus – en une journée seulement. Et demain M’Bappé? L’homme prend naturellement la grosse tête derrière ses lunettes de soleil parfaitement ajustées ou sous sa casquette. Les fans se pressent aux portes de son compte Instagram. Les entreprises l’ont mis au centre de toutes leurs stratégies business. Il le sait. Il est l’Élu. Il est donc de facto sa propre menace. Ne pouvant plus échapper à son destin, il doit prendre ses responsabilités.

LE PITCH

Neo (Keanu Reeves) doit défendre Zion.

LE RÉSUMÉ

Morpheus (Laurence Fishburne) reçoit un appel au secours du Capitaine Niobe (Jada Pinkett Smith). C’est la panique. D’abord les machines ont fait des progrès. L’agent Smith (Hugo Weaving) est de plus en plus menaçant. Il est devenu un programme sauvage et se clone à volonté.

The best thing about being me… There are so many « me »s.

Ensuite, la cité de Zion est menacée par une armée de sentinelles en furie qui seront sur site dans 72 heures. Le Commandant Lock (Harry Lennix) ordonne à tous les vaisseaux de revenir à la base. Morpheus refuse car il veut parler à l’Oracle (Gloria Foster). Contre l’avis de Lock, les vaisseaux Vigilant et Logos viennent prêter main forte au Nebuchadnezzar.

L’Oracle révèle qu’elle n’est autre qu’un programme de la matrice. Dubitatif, Neo lui fait néanmoins confiance lorsqu’elle lui recommande d’atteindre le coeur de la matrice via le maître des clés (Randall Duk Kim), un prisonnier du Mérovingien (Lambert Wilson), un autre programme haut en couleur.

Dans une rencontre au sommet, Morpheus, Neo et sa désormais petite amie Trinity (Carrie-Anne Moss) discutent business et philosophie avec le Mérovingien. La négociation échoue. Le mérovingien reproche à Neo de ne pas savoir pourquoi il veut rencontrer le maître des clés. Morpheus pense qu’il s’agit d’un choix alors que le Mérovingien parle de causalité.

Choice is an illusion created between those with power and those without.

Sa femme Persephone (Monica Bellucci) en a marre.

I’m so sick and tired of his bullshit. On and on. Pompous prick.

Elle trahit son mari et les introduit au maître des clés contre un baiser langoureux du beau Neo, devant une Trinity folle de jalousie.

Grâce au maître des clés et avec l’aide de Morpheus, Neo se déjoue des agents et pénètre la source où il y rencontre l’Architecte (Helmut Bakaitis), le créateur de la matrice. Leur discussion vaut bien des combats de kung-fu.

Some of my answers you will understand, and some of them you will not. Concordantly, while your first question may be the most pertinent, you may or may not realize it is also the most irrelevant.

L’Architecte révèle à Neo qu’il est l’une des six itérations de la matrice. Il a le choix de rebooter et de choisir les survivants avec lesquels il va continuer la lutte contre les machines. Ou bien il peut choisir de faire crasher la matrice et l’humanité avec. Neo choisit d’aller porter secourir à Trinity qui est en danger. Il la ramène à la vie.

Dans le monde réel, les sentinelles ont détruit le Vigilant et le Nebuchadnezzar. Neo parvient à les désactiver au prix d’un effort de concentration énorme qui le plonge dans le coma.

Le Capitaine Roland vient au secours de l’équipage ainsi que d’un autre survivant, Bane (Ian Bliss), dont personne ne sait encore qu’il a été infiltré par Smith...

Hugo Weaving 

L’EXPLICATION

Matrix Reloaded c’est l’obligation de se creuser les méninges.

Pour la première fois dans sa vraie vie, Neo fait face au questionnement. L’agent Smith a effectivement progressé, et pas que dans ses techniques de combat mais dans sa réflexion. Smith n’est plus qu’un simple programme qui distribue des baffes, il a des points de vue. Il surprend Neo en tenant des propos inattendus.

We’re not here because we’re free. We’re here because we’re not free.

Très vite, Neo comprend qu’il va devoir s’interroger sur les raisons de son existence. On lui a rabattu les oreilles en lui disant qu’il était l’Élu sans lui donner plus d’information sur sa feuille de route. Et ça commence à le tarauder. Neo sait qu’il aime Trinity. Il en est convaincu. Par contre il ne sait pas pourquoi il est sur terre, alors il n’a pas de raison d’être – comme le lui rappelle encore Smith.

Because as we both know, without purpose, we would not exist.

Même l’Oracle qu’on consulte pour obtenir des réponses pousse Neo dans ses retranchements. Il ne peut pas attendre que tout lui tombe tout cuit. Il va devoir trouver les réponses par lui-même. Il va devoir comprendre.

You’ve already made the choice. Now you have to understand it.

Dans Matrix, Neo avait eu droit à une formation accélérée aux arts martiaux. Plutôt que Bruce Lee et Jackie Chan, il aurait été plus inspiré de réclamer une formation complémentaire en philosophie avec l’aide des grands auteurs: Platon (« Tout ce qui naît, naît nécessairement d’une cause. »), Leibniz (« Rien n’arrive sans raison. »), Spinoza (« Pour toute chose, il doit y avoir une cause, ou raison assignable, pourquoi elle existe ou pourquoi elle n’existe pas. »), Kant (« Le concept de cause exige absolument qu’un chose A soit telle qu’une autre B en dérive nécessairement et suivant une règle absolument universelle. ») ou Sartre (« L’homme est condamné à être libre »). Neo a fait preuve de courage pour se faire débrancher de la matrice et rejoindre le monde réel. Il doit réfléchir. L’agent Smith, encore lui, le lui fait remarquer non sans une pointe d’ironie.

Still using all the muscles except the one that matters?

C’est la rencontre avec le Mérovingien qui va tout changer. C’est la première fois que Neo se confronte à un adversaire contre lequel il ne s’agit pas de mettre des coups dans la gueule mais de débattre avec des arguments sensibles. L’affrontement se passe autour d’une table, selon les règles strictes du débat contradictoire. Le Mérovingien chatouille Neo sur la question du pourquoi. Comme l’a expliqué le Dr Brown, le pourquoi est au centre de tout.

‘Why’ is the only source of power, without you’re powerless.

Le discours du Mérovingien est bien rodé. Neo n’a rien à lui répondre. Il comprend néanmoins que le choix est le problème.

Choice, the problem is choice.

Le choix est problématique car il arrive parfois qu’aucune des conséquences qui lui sont liées se révèlent plaisantes. Un peu comme en politique où l’on ne peut pas faire plaisir à tout le monde. Le choix c’est une responsabilité qui finit par incomber au chef parce que nous avons tous préféré passer notre tour. Nous choisissons de ne pas choisir par confort, par facilité. Nous devenons la conséquence. Nous nous mettons en position de fragilité. Nous transférons notre souveraineté. Nous devenons les esclaves potentiels des machines. Le Mérovingien pense que nous avons abandonné. Neo pense l’inverse. C’est pour ça qu’il se bat. Il n’a toujours pas de réponse. Au moins il s’est mis en chemin. Et il a de l’essence dans le moteur: l’espoir.

Hope, it is the quintessential human delusion, simultaneously the source of your greatest strength, and your greatest weakness.

L’espoir fait vivre! nous disait souvent les filles au collège pour nous envoyer poliment sur les roses quand on leur faisait des avances. Elles avaient raison. Heureusement que nos vies ne se sont pas arrêtées là d’ailleurs. L’espoir c’est ce qui anime Neo dans sa quête de réponse. C’est ce qui lui donne envie de se lever le matin. Il a l’espoir de sauver Trinity. Il a l’espoir de sauver le monde. Maintenant, le temps lui est compté.

I only hope we understand that reason before it’s too late.

Espérons qu’on trouve un début de réponse à cette question du pourquoi avant la fin de notre propre film.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.