ZOOTOPIA

ZOOTOPIA
Byron Howard, Rich Moore, 2016

LE COMMENTAIRE

Que tous ceux qui se croient prisonniers de la routine se rappellent du vieux sage qui disait à l’ignorant de ne jamais désespérer de la Providence. La Providence, c’est quand on gagne au loto ou quand on marche dans la merde. C’est aussi parfois des oreilles de lapin qui dépasse de l’autre côté du comptoir. C’est inattendu. C’est tellement frais qu’on n’en croit pas ses céréales. C’est une occasion de sortir de cette routine à la con.

LE PITCH

La lapine Judy Hopps rêve de rentrer dans la police.

LE RÉSUMÉ

La petite Judy Hopps veut vivre à Zootopia et y travailler comme policière. Ses copains se moquent d’elles et le renard Gideon Grey la brutalise.

À force de détermination, Judy intègre l’académie où elle finit major de promotion. Elle rejoint l’équipe du chef Bogo, en état d’alerte du fait de la disparition mystérieuse de quatorze prédateurs. L’histoire était trop belle pour Judy. Elle est affectée à la circulation.

Life isn’t some cartoon musical where you sing a little song and all your insipid dreams magically come true.

Elle prend un renard en filature, Nick Wilde. Celui-ci semble néanmoins victime de discrimination. Judy intervient. Elle réalise ensuite que Nick Wilde a abusé de sa crédulité en montant une arnaque, bien que parfaitement légale. Nick se pose à nouveau en victime. Judy est confuse.

Elle s’ennuie à mourir. Profitant du manque d’effectif, elle se porte volontaire pour retrouver M. Otterton porté disparu. Bogo lui donne 48h pour régler cette affaire ou faire ses valises.

Judy demande de l’aide à Wilde qui est l’une des dernières personnes à avoir vu Otterton. Tous les deux vont se rapprocher au cours de l’enquête, se sauvant réciproquement la mise à plusieurs reprises. Ils vont découvrir que les prédateurs n’ont pas disparus. Ils ont été capturés et placés en détention dans un château sur ordre de Lionheart qui craint que cette vague de sauvagerie ne panique les habitants de Zootopia et ne lui coûte son poste.

Wilde et Judy informent les autorités. Le maire est mis sous les verroux. L’ancienne adjointe, la brebis Bellwether, prend les commandes de Zootopia.

Judy révèle à la presse que les prédateurs reviennent à leur état primitif, victimes de leurs gènes, ce qui vexe profondément Wilde.

I just stated the facts of the case! I mean, its not like a bunny can go savage.

Right. But a fox could, huh?

Nick stop it! You’re not like them.

Oh, so there’s a them now?

Les prédateurs sont persécutés. Des émeutes éclatent. Se croyant responsable de ce chaos, Judy démissionne.

I came here to make the world a better place, but I think I broke it.

Elle retourne vendre des carottes à la campagne. À sa surprise, ses parents se sont associés au renard Gideon Grey, devenu patissier. Gideon Grey s’excuse auprès de Judy pour l’avoir griffée étant plus jeune.

Elle va découvrir au hasard d’une conversation que toute cette histoire était un coup monté de Bellwether pour se débarrasser des prédateurs et prendre le pouvoir. Wilde et Judy parviendront à la piéger Bellwether grâce à leur confiance mutuelle et un peu de malice.

Un antidote est trouvé. Tout rentre dans l’ordre. Wilde rejoint les rangs de la police de Zootopia et patrouille désormais aux côtés de Judy.

ZOOTOPIA

L’EXPLICATION

Zootopia c’est la tromperie des apparences.

La démonstration s’appuie sur un principe cher à La Fontaine.

We may be evolved, but deep down we are still animals.

Chacun a son caractère, ses origines et ses particularités qui lui sont propres. Un prédateur n’est pas une proie. Et dans ce monde où on peut appeler un chat un chat, les étiquettes sont tenaces.

Everyone comes to Zootopia, thinking they could be anything they want. But you can’t. You can only be what you are. Sly fox. Dumb bunny.

Pour autant les choses ne sont pas aussi simples.

Turns out, life’s a little bit more complicated than a slogan on a bumper sticker.

Ça n’est en effet pas parce qu’on est un prédateur qu’on est forcément un connard. La ruse de Wilde respecte le cadre strict de la loi. C’est la différence entre le voleur et l’entrepreneur. De son côté, Gideon Grey était malpoli, comme on peut tout simplement l’être à son âge. Rien avoir avec le fait qu’il soit un renard. La preuve : il s’excuse.

De la même manière, ce n’est pas parce qu’on est une petite lapine de rien du tout qu’on n’a pas sa place à côté des gros bras de la police.

Pour y parvenir il ne faut pas se résigner, au contraire des parents de Judy qui n’ont pas eu le courage de sortir de leur campagne. Les parents de Judy votent sûrement Front National même s’ils ont la conscience tranquille parce qu’ils travaillent avec un renard. Sous prétexte de ne vouloir que la sécurité de Judy, leurs ambitions pour elle sont étriquées. Ils pensent petit.

It is okay to have dreams. Just as long as you don’t believe too much in them.

Certes ils ont raison, il faut savoir se méfier, surtout de l’eau qui dort. Judy la naïve va apprendre que les brebis peuvent être terroristes.

La leçon c’est qu’il faut bâtir sur ce que l’on sait tout en gardant suffisamment d’ouverture d’esprit (et d’auto-critique) pour accepter que ce que l’on sait puisse être faux (cf la leçon d’humilité socratique).

I was ignorant, and… irresponsible… and small-minded.

Savoir ne pas ignorer les clichés pour mieux les dépasser. Et surtout voir la vie en grand (ou en large peu importe). Il faut toujours croire en soi et continuer à bosser pour pouvoir grandir.

Pour s’épanouir en société il faut d’abord accepter nos différences et ne pas faire semblant que nous sommes tous issus du même moule. Puis il faut être curieux et chercher à comprendre l’autre. On construit la société à notre image. Et une société qui ressemble à Donald Trump ne donne pas très envie.

The more we try to understand one another, the more exceptional each of us will be. But we have to try. So no matter what kind of person you are, I implore you: Try. Try to make the world a better place. Look inside yourself and recognize that change starts with you.

Zootopia, c’est l’histoire du monde. Ce n’est pas parce qu’on est une fille qu’on n’a pas le droit de jouer au foot. Ce n’est pas parce qu’on est un homme qu’on n’a pas le droit de faire le ménage. Ce n’est pas parce que les Arabes arrivent à la piscine à pied et qu’ils en repartent en vélo qu’ils sont forcément champions de triathlon. Ce n’est pas parce que quelqu’un est noir qu’il peut danser naturellement le Moonwalk. De toute façon, à moins que les fascismes triomphent dans le monde entier pour mieux le détruire, dans moins de cinquante ans nous seront tous métis. Et tout ça, il faut le souhaiter, ne fera plus de sens.

En attendant, le sujet qu’aborde Zootopia reste encore d’actualité: Méfions nous des idées reçues sans oublier non plus qu’il n’y a pas de fumée sans feu. Parce qu’après tout c’est quand même pas un hasard si une lapine rêve de rentrer dans la police, sachant qu’on n’a qu’une envie c’est de la niquer. En tout cas, c’est pas Cut Killer qui dirait le contraire.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.