THE ANGELS’ SHARE

THE ANGELS’ SHARE
Ken Loach, 2012

LE COMMENTAIRE

Un train peut en cacher un autre. Un alcoolique (cf Leaving Las Vegas) peut également en cacher un autre (cf Le dernier pour la route). Le jeune homme fougueux assis au bar ne sait pas qu’au bout de tous ces verres de whisky se cache peut-être un autre lui, plus vieux, bedonnant et dégarni. A priori, cela ne donne pas envie. Néanmoins, se pourrait-il que ce vieil homme en bout de course représente la sagesse? Pourrait-il être son ange gardien?

LE PITCH

Un jeune Écossais se retrouve à un carrefour de sa vie.

LE RÉSUMÉ

Robbie (Paul Brannigan) se retrouve à nouveau devant le juge qui fait preuve de clémence en le condamnant à 300h de travaux d’intérêt général. Une façon de ne pas envoyer ce futur père en prison. En effet, Leonie (Siobhan Reilly) est sur le point d’accoucher.

À la sortie du tribunal, Robbie est immédiatement menacé par Clancy (Scott Kyle) et sa bande.

Watch your fucking back!

Robbie commence sa mission sous les ordres de Harry (John Henshaw). Il est aussitôt interrompu pour se rendre à l’hôpital où Leonie vient de donner naissance à un petit Luke. Robbie ne verra pas son fils car il est passé à tabac par son beau-père (Gilbert Martin) et ses frères.

Your father was a prick. Your brother’s a prick. You come from a long line of fucking losers and it stops here.

Robbie veut riposter mais Harry l’en dissuade. Il parvient même à le raisonner.

Quelques temps plus tard, Robbie est contacté par la famille d’Anthony (Roderick Cowie), son ancienne victime. La confrontation est difficile. Leonie est fière du courage de son compagnon. Elle en profite pour lui dire qu’elle ne veut pas que leur fils grandisse dans cet environnement.

Pour permettre à Robbie de changer d’air, ainsi qu’aux autres condamnés, Harry suggère d’aller visiter une distillerie. C’est le coup de foudre pour Robbie qui découvre un autre univers. Il démontre aussi de belles qualités de nez.

Clancy lui tombe dessus. Robbie échappe au lynchage in-extremis grâce au père de Leonie qui lui propose £5,000 pour quitter Glasgow.

Lors d’une seconde visite dans une autre distillerie, Robbie se fait remarquer par un collectionneur du nom de Thaddeus (Roger Allam).

Les choses semblent se mettre en place avec Leonie. Tous les deux trouvent un appartement. Les hommes de Clancy le suivent à la trace. Robbie perd espoir. Il pense qu’il ne s’en sortira jamais. Puis il a une idée. Il entend parler d’une vente aux enchères d’une barrique de Malt Mill, un whisky très prisé. Son plan est de s’introduire dans la distillerie puis d’en voler quelques litres. Il monte une équipe de bras cassés.

Mona Lisa.

Mona who??

Son plan se déroule mieux que prévu puisque Thaddeus rate la vente aux enchères de peu. Robbie lui propose une bouteille contre £100,000 à partager avec ses acolytes : 25,000 chacun. Et un job dans une distillerie à la clé.

Avant de prendre la route pour Stirling, Robbie n’oublie pas de laisser une autre bouteille de Malt Mill à son cher Harry.

angels2

L’EXPLICATION

The Angel’s Share c’est réussir à faire quelque chose de son talent.

Il est tout simplement faux d’affirmer que nous avons les mêmes chances de réussite dans la vie. C’est un truc de Républicains qui se sont fait laver le cerveau. Encore faut-il encore s’entendre sur le concept de réussite. Si la réussite se traduit par un salaire dodu et une grosse voiture, alors nous ne partons définitivement pas de la même ligne de départ. Citons le philosophe français d’origine italienne Michel Colucci :

Dieu a dit : Il y aura des hommes grands, il y aura des hommes petits. il y aura des hommes beaux, il y aura des hommes moches. Il y aura des hommes blancs, il y aura des hommes noirs. Et tous seront égaux. Dieu a aussi dit : il y aura des hommes petits, moches et noirs… et pour eux ça sera très dur!

Dans ce contexte, Glasgow n’est pas un terreau fertile. On part de très loin. En Écosse, tout rappelle que nous ne sommes rien. Pas comme une leçon d’humilité. Plutôt comme une injonction parentale. Tout est fait pour sortir du droit chemin.

This is God calling. Get off the fucking track, will you?

Il est donc plus facile pour Robbie de glisser vers la violence ou la bouteille que vers les beaux quartiers d’Edimbourg.

Parfois on se dit qu’il faudrait qu’on change du tout au tout. Se transformer en cygne blanc (cf Black swan). Couper court avec les tentations.

Fuck the bottle!

Alors que la solution se trouve précisément dans la bouteille, c’est à dire au plus profond de soi. Le juge donne un message d’espoir à Robbie :

It seems to me, young man, that your profound stupidity is matched only by your good fortune.

Robbie doit allier sa bêtise avec sa chance. Il est un vaurien, il ne changera pas, mais il peut en faire quelque chose car il est malin. Il peut maitriser sa vilainie afin qu’elle ne le détruise pas.

Il est vrai que son environnement le tire vers le bas. Comme Michael Corleone (cf Godfather part 3) qui a l’impression qu’on le ramène sans cesse en arrière, Robbie se sent pris au piège :

It’s too late man. Even if you want to change, they’re not gonna let you!

La tentation d’être médiocre est grande. Pas besoin de beaucoup d’effort pour regarder la TV en boucle et boire du whisky dans lequel les autres ont craché.

La tentation d’abandonner est énorme lorsque son beau-père lui propose une somme d’argent pour partir à Londres. Robbie va puiser en lui des ressources dignes de Brian Flanagan (cf Cocktail) pour s’accrocher.

Robbie va renaître dans cette distillerie. Il ré-envisage le whisky non plus comme une boisson qui ‘arrache la gueule’ mais comme un art subtil. Il se découvre une sensibilité et révèle son talent. Ce nez, il va devoir le travailler en cultivant sa culture du malt. Et surtout il va devoir transformer ce talent pour en faire quelque chose.

Son idée c’est de mettre ce qu’il sait faire – voler – au service d’un autre talent – maître de chai.

Pour y parvenir, il faut faire le ménage devant sa porte. Robbie assume les erreurs du passé. Il confronte la personne qu’il a agressée.

Il manifeste le désir de changer et s’en fait la promesse, ou en l’occurrence à son fils.

Luke, I swear on your life, and on mine, that I will never hurt another person as long as I live. That’s a promise, wee man.

Il n’oublie pas d’où il vient pour ne pas perdre la tête. Et il renvoie l’ascenseur. On ne se fait jamais tout seul. Robbie est un bel exemple de socialisme.

Why are you doing this for us?

Someone gave me a chance once and it changed my life. And it sure sounds like you two could do with some luck.

C’est pour ça qu’il faut récompenser ses amis ainsi qu’Harry, le mentor. Harry dont la philosophie si positive et la détermination ont fini par montrer la voie au jeune délinquant.

There’s got to be something else.

Tout ce qui arrive à Robbie, il se le doit. C’est lui qui a arrêté de mettre des coups de poing. C’est lui qui a lu des livres sur le whisky. C’est lui qui a eu eu l’idée de voler un peu de Malt Mill. Il a commis un crime adroit dont personne ne s’est senti lésé. C’est lui qui a pris le risque. Et pourtant sans Harry, rien de tout cela n’aurait été possible. Alors rendons à César ce qui est à César. Et offrons lui une bonne bouteille.

Nous avons tous une qualité, aussi infime soit-elle. Certains l’exploitent. D’autres la laissent s’évaporer par paresse ou par manque de confiance en eux.

Now every year about 2% of the spirit is actually lost. It just disappears and evaporates into thin air. Gone forever. It’s what we call the « angels’ share ». 

Il nous appartient de nous reprendre en main (cf Retour vers le Futur) et nous appuyer sur de bonnes personnes parmi notre entourage. Trouver sa flamme. Se donner les moyens de l’entretenir. De façon à en faire profiter les autres.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

 

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.