NE LE DIS À PERSONNE

NE LE DIS À PERSONNE
Guillaume Canet, 2006

LE COMMENTAIRE

Depuis Jesse Owens on pense que le sprint est la chasse gardée des Américains. Les parenthèses Christie et Bolt ne suffiront pas à faire oublier les Carl Lewis, Maurice Greene, Michael Johnson et Tyson Gay. La France n’est pourtant pas en reste. On se souvient de Gilles Quénéhervé, de Bruno Marie-Rose, de Daniel Sangouma, de Max Morinière et aujourd’hui on voit filer Christophe Lemaître ou Jimmy Vicaut comme l’éclair. Et bien au cinéma c’est pareil. Il n’y a pas que Tom Cruise. Cluzet a lui aussi une belle pointe de vitesse. On ne sait pas après quoi on court, mais on se dépêche.

LE PITCH

Margot (Marie-Josée Croze) et Alexandre (François Cluzet) se perdent de vue.

LE RÉSUMÉ

Comme chaque année, Margot et Alex se retrouvent à l’étang où ils ont échangé leur premier baiser. Après un bain de minuit, Margot appelle au secours. Alex tente de venir à son secours et se fait assommer. Huit ans plus tard, Alex n’a toujours pas fait son deuil.

La gendarmerie retrouve deux corps et ré-ouvre l’enquête. Les zones d’ombre autour de l’affaire sont nombreuses. Alex est toujours suspect.

Comment il est sorti de l’eau?

Parallèlement, il reçoit de mystérieux emails qui lui laissent penser que Margot n’est peut-être pas morte. Il doit cependant rester sur ses gardes.

NE LE DIS À PERSONNE. ON NOUS SURVEILLE.

Alex est poursuivi par Levkowich (François Berléand) et Meynard (Philippe Lefebvre) de la PJ de Versailles ainsi que par d’obscurs gangsters emmenés par Bernard Valenti (Olivier Marchal). Après de nombreux rebondissements, il est sûr que sa femme est toujours en vie. Plus aucun doute.

Mis sur écoute par la police, il se rend chez le père de Margot, Jacques Laurentin (André Dussolier) qui va tout lui raconter.

Margot travaillait dans une association pour la réinsertion des jeunes. Elle a découvert par hasard que Philippe Neuville (Guillaume Canet), le fils du richissime Gilbert Neuville (Jean Rochefort) était un pédophile. Quand elle l’a confronté, Philippe l’a frappée. Jacques a surpris la scène et a tué Neuville sans réfléchir. Vindicatif, Gilbert Neuville a ordonné la mort de Margot. Jacques a alors soudoyé les malfrats pour sauver la vie de sa fille mais a du la contraindre à l’exil pour échapper à la vengeance de Neuville, sans pouvoir le dire à Alex évidemment. Suite à cette révélation, Jacques Laurentin se donne la mort. On n’en saura pas plus.

Alexandre est définitivement mis hors d’affaires. Par contre il ne sait toujours pas où est sa femme.

Ce que la police ignore, c’est que Jacques a créée une interférence pour révéler un petit détail à Alex. C’est en réalité Margot qui a tué Philippe. Laurentin a couvert pour sa fille.

Alex retourne à l’étang où tout a commencé puis s’écroule en larmes avant de retrouver sa bienaimée.

neledisapersonne

L’EXPLICATION

Ne le Dis à Personne, c’est mystère et boule de gomme.

Le mystère interroge. Pendant que certains se demandent encore qui a tué Pamela Rose, dans ce cas précis on se demande ce qu’il est arrivé à Margot. Pourquoi a-t-elle disparu? A-t-elle seulement disparu? Encore une fois, pourquoi? Et qui est derrière tout ça? Si toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, toutes les questions ne sont pas bonnes à poser non plus. Ainsi lorsque Alex exige des réponses, son beau-père préfère l’envoyer chier sèchement.

Tu m’emmerdes avec tes questions!

Un mystère est bancal par définition, sinon ça ne serait pas un mystère.

Ça ne tient pas debout!

Comme toute question sans réponse, le mystère est insupportable. C’est une vraie torture parfois. Hélène (Kristin Scott-Thomas) essaie de dissuader son ami Alex de répondre aux emails qu’il reçoit, pour ne pas qu’il en souffre.

Si tu crois ça, tu vas devenir fou.

Personne ne peut s’en désintéresser. Alexandre d’abord:

J’ai besoin de savoir!

La police ensuite.

On tentera de répondre à ces questions qui sont restées sans réponse.

Et enfin Neuville.

Pendant que mon fils pourrit 6 pieds sous terre, elle serait toujours en vie?

Le mystère compte ses victimes collatérales. Charlotte (Florence Thomassin) se fait assassiner par Bernard Valentin alors qu’elle n’est au courant de rien. Et on ne parlera pas du carambolage sur le périphérique causé par la course poursuite entre Alex et Meynard. Des gens sont peut-être morts alors qu’ils n’avaient rien demandé! C’est comme ça: la recherche de la vérité finit toujours par faire des dégâts. On ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs.

Le mystère repose sur le secret. Et pour que le secret fonctionne dans la durée, il faut que ceux qui sont en sa possession parviennent à le conserver, en fermant leur gueule. Or tout le monde finit toujours par craquer, plus ou moins vite. La preuve, quand Alex reçoit un email qui lui dit, en lettres majuscules, de n’en parler à personne… la première chose qu’il fait, c’est d’en parler à Hélène, la petite amie de sa soeur Anne (Marina Hands). Bravo. Tout le monde craque. Si Alex fait tomber les dominos, c’est parce que Margot est la première à déconner en envoyant ces emails. Elle n’a pas réussi à la boucler.

Pour connaître le secret, il faut être mis dans la confidence. Ce qui n’est pas le cas de l’avocate (Nathalie Baye), qui enrage de ne pas l’être.

Ce qui m’ennuie c’est qu’il ne m’ait pas fait confiance!

Le mystère est vicieux car sa résolution emmène toujours sur une déception, comme quand on fouille dans des poubelles. Quand Alex commence à défaire le noeud, il réalise d’abord que tout le monde ou presque était de mèche: sa soeur, la petite-amie de sa soeur, le père de Margot, certainement sa mère. Même son père était au courant d’une partie de l’histoire! Et là ça fait forcément mal. Apprendre la vérité est une chose. Découvrir qu’on est le dernier à savoir en est une autre. Alors forcément, à la fin de l’histoire, Alex finit par pleurer pas tant parce qu’il est heureux de retrouver sa femme, plutôt parce qu’il est triste qu’elle ne lui ait rien dit. Il a les boules d’avoir été pris pour un con pendant huit ans. Sa femme ne l’a pas mis dans la confidence, soit disant pour le protéger alors que quand même, ils se connaissent depuis qu’ils sont tout petits. Nul doute qu’après leurs retrouvailles, Alex va lui passer une belle soufflante.

Et puis comment on reprend sa vie après une histoire pareille? On retourne faire les courses au Suma comme si de rien n’était? Faut pas croire, tout finit par se savoir (la preuve). On peut bien emménager à Elbeuf et espérer être peinard, à l’abri des regards, il y a toujours quelqu’un qui finira par reconnaître la meurtrière du fils Neuville.

Le mystère est foireux car derrière lui il y a un fait tragique, en l’occurrence la pédophilie de Philippe. Quand on fouille dans les poubelles, il ne faut pas s’attendre à retrouver autre chose. « Ne le dis à personne » devient la requête du pédophile faite à sa victime. Un ordre. Une menace. Alors c’est sûr, si les victimes ne parlent pas, l’histoire reste étouffée. On souffre en silence et on fait souffrir les autres au passage. En plus tout le monde finit par le savoir un jour. Personne ne bronche. Et ça sent le moisi. Inversement, si les victimes en parlent, ça fait des vagues et des gens meurent.

Le plus simple, ça reste encore de foutre la paix aux enfants.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.