LE SIXIÈME SENS

LE SIXIÈME SENS

Night Shyamalan, 1999

LE COMMENTAIRE

La Chrétienté ne force personne, hormis peut-être quelques curés un peu trop proches des mineurs (cf Spotlight). Encore qu’à en croire l’abbé de la Morandais, ce serait plutôt les enfants qui provoqueraient les premiers. En réalité, si ces enfants avaient le choix, il est presque certain qu’ils préféreraient être n’importe où ailleurs que sur les bancs de ces ‘sanctuaires’.

LE PITCH

Un jeune garçon voit ce que les autres ne peuvent pas voir.

LE RÉSUMÉ

Malcolm Crowe (Bruce Willis) est une sorte de célébrité de la psychanalyse dans la région de Philadelphie. Après avoir reçu un prix honorifique il rentre chez lui en compagnie de sa femme Anna (Olivia Williams). Un ancien patient se cache dans sa salle de bains et l’accuse de l’avoir abandonné.

You failed me!

Malcolm ne parvient pas à le raisonner. Vincent lui tire dessus et se donne la mort.

Cet événement est plus qu’un traumatisme pour l’analyste. À l’automne, Malcolm se met en tête d’aider le petit Cole Sear (Haley Joel Osment) pour dépasser cet échec, exorciser ses démons, et peut-être se réconcilier avec sa femme qu’il ne voit plus beaucoup.

Lynn Sear (Toni Collette) s’inquiète pour son fils qui montre des difficultés à socialiser. Malcolm a beaucoup étudié le petit bonhomme et finit par l’approcher. Cole lui révèle son terrible secret :

I see dead people.

In your dreams? While you’re awake? Dead people like, in graves? In coffins?

Walking around like regular people. They don’t see each other. They only see what they want to see. They don’t know they’re dead.

How often do you see them?

All the time. They’re everywhere.

Malcolm pense d’abord que Cole est pris d’hallucinations. Le drame qu’il a vécu avec Vincent lui trotte encore dans la tête alors il ré-écoute d’anciens enregistrements audios et finit par accepter que Cole ait effectivement un don. Le garçon n’en peut plus d’être entouré de fantômes.

I don’t wanna be scared anymore.

Malcolm lui suggère d’exploiter ce don plutôt que de le subir. Et s’il le mettait à profit pour communiquer avec les esprits, pour les aider à accomplir ce qu’ils n’ont pas réussi à faire de leur vivant? Riche idée.

Une nuit, Cole se réveille et découvre le fantôme d’une petite fille en train de vomir dans sa cuisine. Aidé par Malcolm, Cole remonte la trace de la défunte pour découvrir et prouver qu’elle fut empoisonnée par sa belle-mère. Peut-être que son acte a sauvé la vie de la petite soeur de la victime.

Cole maitrise désormais son don grâce à l’aide de Malcolm. L’élève parvient à s’intégrer à l’école et participe même à une pièce de théâtre. L’analyste confesse à Cole qu’il est temps pour lui de rejoindre ceux qui l’aiment.

I haven’t paid enough attention to my family. Bad things happen when you do that.

Pour renvoyer l’ascenseur à son psy, le petit garçon lui suggère de parler à sa femme pendant son sommeil.

Wait till she’s asleep. Then she will listen to you and she won’t even know it.

Pourquoi pas?

Un peu plus tard, Cole révèle son secret à sa mère. Il ajoute qu’il parle parfois à sa grand-mère. Pour lui prouver qu’il ne rigole pas, il lui fait une révélation à propos d’un spectacle de danse auquel la mère de Lynn aurait effectivement assisté.

You thought she didn’t come see you dance. She did. She hid in the back so you wouldn’t see. She said you were like an angel.

Suivant le conseil de l’enfant, Malcolm retrouve sa femme à la nuit tombée. Elle parle dans son sommeil et demande à Malcolm pourquoi il l’a quittée. Le psychanalyste se rappelle soudainement qu’il n’a pas survécu à sa blessure. Cet événement a été bien plus qu’un traumatisme puisqu’il a causé sa mort.

Il tente d’apaiser la douleur de sa femme .

I think I can go now. Just needed to do a couple of things. I needed to help someone; I think I did. And I needed to tell you something: You were never second, ever. I love you. You sleep now. Everything will be different in the morning.

Il a fait ce qu’il avait à faire. Il peut désormais partir l’esprit en paix (cf Ghost).

L’EXPLICATION

Le Sixième Sens, c’est le sens des priorités.

Malcolm est un homme à qui le succès est monté à la tête bien qu’il s’en défende. Il est tellement fier des récompenses du moment qu’il en oublie les difficultés du passé. Un peu comme s’il n’avait pas tiré les bons enseignements. La présence de Vincent, dont Malcolm ne se rappelle plus le nom, est un retour à la réalité mortel.

Don’t you know me hero? Don’t you even remember your own patients?

La superstar Freudienne doit se remettre en question après cet incident. Au lieu de cela, il continue de se réfugier dans le travail comme si de rien n’était. Cet homme supposé être lucide ne s’aperçoit pourtant de rien. Il vit dans sa propre illusion, persuadé que ce sont ses patients qui ont des problèmes. Cole voit des morts partout. Malcolm de son vivant ne voyait pas les autres autour de lui.

Ce bon élève a besoin d’entendre des choses qui font mal, de la bouche de ses patients.

You were wrong!

Il a besoin de sonder en profondeur les névroses, comme s’il les partageait lui-même, plutôt que de les regarder du haut de ses théories.

Do you know why you’re afraid when you’re alone? I do… I do!

Il peut s’appuyer sur plus petit que lui pour admettre quelque chose d’essentiel : qu’il n’a pas toutes les réponses.

How does the story end?

I don’t know.

C’est seulement à cet instant qu’il réalise qu’il est trop tard. Il est passé à côté de sa vie en négligeant ce qui comptait davantage que ses diplômes : sa femme. Comme il n’est jamais complètement trop tard pour bien faire et que la vie a aussi ses arrêts de jeu, Malcolm en profite pour ne pas passer à côté de sa mort. Cole lui a montré qu’il avait le pouvoir de faire cicatriser. Alors il glisse à l’oreille de sa femme ce qu’il aurait du lui dire bien avant : qu’elle compte plus que tout, qu’il aurait du se rendre disponible. Ainsi il espère pouvoir la libérer du poids de son décès.

Qu’est-ce qui fait que nous oublions parfois de dire aux gens qu’on aime qu’on les aime? N’a-t-on pas le droit d’être généreux avec les preuves d’amour? L’amour est-il un luxe? On devrait prendre le temps d’apprécier le temps en compagnie de celles et ceux qu’on aime. On devrait aussi pouvoir les laisser vivre en notre absence, sans les hanter.

Pour y parvenir, il faudrait réussir à faire des autres notre priorité. On en revient finalement au bon vieux précepte chrétien de l’amour mutuel. L’église est une sorte de labyrinthe dont on ne peut sortir après y être rentré. Sacré Jésus!

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.