DANS LA PEAU DE JOHN MALKOVICH

DANS LA PEAU DE JOHN MALKOVICH

Spike Jonze, 1999

LE COMMENTAIRE

D’après une légende urbaine, nous n’utiliserions qu’une infime partie de nos capacités intellectuelles – surtout quand on regarde Hanouna. L’humanité dans son ensemble ne maîtrise ni sa capacité à briller (cf Shining), ni son 6e sens. Une très large majorité des abrutis que nous sommes n’a même pas conscience de l’existence de ces talents cachés. Alors que nous pourrions faire des progrès majeurs en termes d’évolution (cf Lucy). Cela nécessiterait d’aller chercher au plus profond des couloirs de notre mental, et prendre le risque d’y trouver des choses dérangeantes.

LE PITCH

Un inconnu trouve un passage secret vers la psyché d’un acteur célèbre.

LE RÉSUMÉ

Craig Schwartz (John Cusack) est un marionnettiste au chômage.

Nobody’s looking for a puppeteer in today’s wintry economic climate.

Sa femme Lotte (Cameron Diaz) lui préfère les animaux. Dur dur.

Il décroche finalement un job au 7e étage 1/2 du Mertin-Flemmer Building pour s’occuper de l’administratif chez LesterCorp. Il y fait la rencontre de Maxine Lund (Catherine Keener) pour laquelle il éprouve une certaine affection. Il remarque un passage secret qui l’emmène dans la tête de John Makovich (John Malkovich) pour un petit quart d’heure avant de finir dans une benne à ordures.

Craig fait part de sa découverte à Maxine.

There’s a tiny door in my office, Maxine. It’s a portal and it takes you inside John Malkovich. You see the world through John Malkovich’s eyes… and then after about 15 minutes, you’re spit out… into a ditch on the side of the New Jersey Turnpike.

Sounds great! Who the fuck is John Malkovich?

Intriguée, elle joue de ses réseaux pour obtenir le numéro de l’acteur et lui propose un rendez-vous galant. Tellement facile. Lotte en profite pour s’insérer dans la tête de l’acteur à ce moment précis et assouvir son fantasme lesbien en faisant l’amour avec Maxine par l’intermédiaire de Malkovich.

I think it’s kinda sexy that John Malkovich has a portal, y’know, sort of like, it’s like, like he has a vagina. It’s sort of vaginal, y’know, like he has a, he has a penis AND a vagina. I mean, it’s sort of like… Malkovich’s… feminine side. I like that.

Lorsque Craig découvre ce qui se trame, il enferme sa moitié dans une cage à chimpanzés et s’immisce à son tour dans la tête de Malkovich pour faire l’amour avec Maxine lui-aussi.

En tant que marionnettiste, Craig prend le contrôle sur l’acteur. Malkovich devient alors paranoïaque. Il suit Maxine et découvre le passage vers son propre mental. Suite à cette expérience perturbante, il exige que le portail soit fermé.

That portal is mine and it must be sealed forever!

Le portail ne risque pas d’être fermé puisqu’il est utilisé par Lester (Orson Bean) dans la quête d’une vie éternelle. Celui-ci compte bien s’installer durablement en John Malkovich lors de son 44e anniversaire, date à ne pas rater. Après quoi une autre personne sera désignée.

Pour l’instant, c’est Craig qui squatte l’acteur.

Lester trouve une astuce pour que Craig quitte Malkovich. Il en profite pour s’introduire dans l’acteur définitivement.

Craig découvre que Maxine l’a trompé et qu’elle est amoureuse de Lotte. Elle attend un bébé d’elle, via Malkovich évidemment.

Bien décidé à retourner dans la peau de l’acteur, Craig se retrouve prisonnier de l’hôte suivant : Emily, la fille de Maxine. Le voilà condamné à devoir partager le des deux femmes dont il était amoureux. Craig essaie désespérément de convaincre Emily de détourner le regard pour ne pas avoir à s’infliger ce spectacle.

Maxine! Maxine, I love you, Maxine! Oh, look away. Look away. Look away. Look away. Look away. Look away. Look away. Look away.

malkovich

L’EXPLICATION

Dans la peau de John Malkovich, c’est l’obsession mentale qui se retourne contre soi.

L’homme et la femme sont dotés d’une conscience, les séparant ainsi de l’animal qui ne sait pas qu’il existe – car il n’a pas lu Descartes. C’est à la fois une bénédiction et une malédiction puisque cette conscience nous cause bien des tourments.

You don’t know how lucky you are being a monkey. Because consciousness is a terrible curse. I think. I feel. I suffer. And all I ask in return is the opportunity to do my work. And they won’t allow it… because I raise issues.

La question de la conscience est fascinante d’un point de vue philosophique car elle touche aux fondements de l’existence. Qui sommes nous? Nous nous construisons par nos paroles et nos actes. Nous nous distinguons par nos empreintes digitales mais nous sommes avant tout par notre conscience. Cette conscience est la propriété privée de chacun. No trespassing.

Mr. Malkovich, sir, with all due respect, I discovered that portal. I mean, it’s my livelihood. You understand?

It’s my head, Schwartz. It’s my head! I will see you in court!

Et si la conscience pouvait être pénétrée et guidée (cf The Great Hack)? Si tel était le cas alors nous ne serions plus vraiment qui nous sommes. Puisque nous serions sous influence. Une perspective qui excite Craig.

It raises all sorts of philosophical-type questions, you know… about the nature of self, about the existence of a soul. You know, am I me? Is Malkovich Malkovich? I had a piece of wood in my hand Maxine. I don’t have it any more. Where is it? Did it disappear? How could that be? Is it still in Malkovich’s head? I don’t know! Do you see what a metaphysical can of worms this portal is? I don’t see how I could go on living my life the way I’ve lived it before.

Car Craig est marionnettiste, c’est à dire un manipulateur. À ce titre, il met en scène des histoires et s’amuse avec les protagonistes. Craig pourrait être de ces personnages médiatiques qui ont la capacité de s’emparer de nos pensées, ou des spin doctors qui soufflent leurs textes aux hommes politiques. De ces gens qui prennent le pouvoir sur les autres.

Tell me, Craig, why do you love puppetering?

Well Maxine, I’m not sure exactly. Perhaps the idea of becoming someone else for a little while. Being inside another skin – thinking differently, moving differently, feeling differently.

Or Craig est juste un anonyme que personne ne remarque. Il supporte mal de ne pas être dans la lumière (cf Le Prestige). Maxine ne s’intéresse pas à lui.

You’re not someone I could get interested in, Craig. You play with dolls.

Quand il découvre ce tunnel qui mène à Malkovich, il peut enfin prendre sa revanche. Il va devenir la star et pouvoir faire l’amour avec Maxine, ce qui est son fantasme.

Craig est tellement excité à l’idée de pouvoir réaliser son rêve grandeur nature qu’il ne se rend même pas compte du danger. S’amuser avec la conscience rend fou. Quand Malkovich rentre dans sa propre tête, il sombre dans un monde narcissique infernal rempli de lui-même. Le piège qui nous pend au nez est de se retrouver bloqué dans sa marionnette. Car Craig n’est pas vraiment Malkovich et ne le sera jamais. Il a l’illusion de prendre les manettes et il y prend tellement goût qu’il ne peut paaaaas s’arrêter. Ohé Ohé.

Aujourd’hui, tout est permis.

Pas tout à fait.

Parce qu’il a voulu jouer avec les pensées des autres, Craig s’est perdu sur les chemins de la conscience. Le voilà pris dans la tête d’une enfant, sans possibilité d’en sortir. Il devient le spectateur du quotidien partagée entre la femme qui ne le voulait plus et la femme qui ne l’a jamais voulu. Sans possibilité de penser à autre chose.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.