THE SILENCE

THE SILENCE

John R. Leonetti, 2019

LE COMMENTAIRE

Michael Jordan considérait le ciel comme la limite, bien que des astronautes l’aient déjà franchie à de multiples reprises pour aller notamment se balader sur la lune (cf First Man). Le ciel n’est pas que la chasse gardée des ambitieux. Il donne de l’inspiration aux rêveurs (cf Bienvenue à Gattaca), une porte de sortie aux prisonniers que nous sommes (cf Interstellar). Et si demain, à cause du réchauffement climatique, le ciel devenait une source d’inquiétude?

LE PITCH

Le monde est plongé dans le mutisme le plus complet.

LE RÉSUMÉ

Une équipe de spéléologues découvrent une grotte enfermant des milliers de pterosaures rescapés du Crétacé. Ces oiseaux font plus que semer la panique. Il déciment les métropoles américaines.

La famille Andrews vit en plein dans la zone infestée. Ally (Kiernan Shipka) a perdu l’ouïe dans un accident de voiture – sans rien perdre de son charme. Elle vit avec ses parents Hugh (Stanley Tucci) et Kelly (Miranda Otto), son petit frère Jude (Kyle Harrison Breitkopf) et sa grand-mère maternelle Lynn (Kate Trotter) qui souffre d’un cancer des poumons en phase terminale qu’elle tente de soigner avec de la ventoline.

Hugh et Kelly sont un peu protecteurs.

I don’t want her to go halfway across the country, she’s not ready for that.

Pourtant Ally est déjà grande et dégourdie. Son petit copain Rob (Dempsey Bryk) est très poli. Ces événements inattendus vont cependant bouleverser pas mal de choses. Les Andrews décident de mettre les voiles vers la campagne (cf The Road). Glenn (John Corbett) les accompagne, avec ses armes de poing.

Ils s’arrêtent pour prendre de l’essence et les gens sont déjà en train de dévisser (cf La Guerre des Mondes). Un automobiliste les menace de son fusil pour s’emparer de leur voiture. Glenn parvient à neutraliser l’individu. Les Andrews reprennent la route.

Les autoroutes sont bouchées. Glenn prend la décision de ne pas suivre son GPS et de passer par des chemins de traverse. Il fait une sortie de piste en voulant éviter un cerf. Coincé sous l’habitacle renforcé de son crossover compact à l’épreuve de la ville, Glenn sait qu’il ne s’en sortira pas. Il réclame ses revolvers qu’il utilisera pour attirer l’attention des pterosaures sur lui et sauver les Andrews.

Hugh découvrent que les pterosaures sont aveugles. Ils ne se repèrent qu’aux sons, comme le T-Rex (cf Jurassic Park). Il ne faut donc pas faire de bruit.

Do not make noise.

Le chien d’Ally ne peut s’empêcher d’aboyer. Hugh est contraint de le laisser sortir de la voiture pour se faire dévorer.

Les Andrews continuent leur progression, sans dire un mot. Ils trouvent refuge dans la propriété d’une femme qui se fera dévorer elle-aussi, pour ne pas avoir su la boucler. Dans la manoeuvre, Kelly se fait grignoter les chevilles par les prédateurs. L’état de sa jambe n’est pas rassurant. Hugh ne peut se résoudre à l’amputer. Alors il va prendre le risque de se rendre jusqu’à la ville la plus proche pour aller chercher des médicaments. Là-bas il y fait la rencontre d’un gourou (Billy MacLellan) qui s’est coupé la langue.

Ally rentre en contact avec Rob par intermittence, lorsqu’elle a du réseau. Son ami l’encourage à se rendre vers le Nord. Les Andrews pourraient commencer une nouvelle vie dans cette maison mais le gourou va les en empêcher. La secte réclame Ally pour lui couper la langue d’abord, et plus si affinités.

The girl is fertile.

La secte envoie une kamikaze chez les Andrews. La petite fille porte une ceinture de téléphones portables dont les alarmes finissent par attirer les pterosaures. Ally est kidnappée. Lynn se sacrifie pour sauver sa petite fille chérie. Hugh et Kelly profitent de l’orage pour se livrer à une boucherie. Fini le révérend et ses adeptes.

Les Andrews migrent vers le Nord. Ally retrouve Rob. Là-haut, ils comptent sur la frilosité des pterosaures. Malheureusement, les prédateurs ont évolué pour s’adapter aux basses températures. Les humains aussi se sont adaptés et se sont remis au tir à l’arc.

We know the vesps don’t like the cold. But will they evolve and adapt, like they did in the past? I know I did. So will the rest of humanity evolve?

Ce – n’est – qu’un début. Con-ti-nuons – le – com-bat.

The-Silence-Netflix-Cast

L’EXPLICATION

The Silence, c’est mieux vaut être sourd.

Ce monde est rempli de gens qui parlent trop, souvent pour ne rien dire. En boucle. Sans jamais s’écouter, car ce qui compte c’est nous et nos petites histoires égoïstes. Pas celles de nos interlocuteurs.

Everyone has their own story, where they were when it happened, what they were doing.

Nous avons parasité notre environnement avec de multiples interférences. Ainsi, certains ont fini par développer naturellement des acouphènes afin de se protéger de la cacophonie ambiante, comme Ally.

Elle sait très bien ce qu’elle ne rate pas. Parmi ceux qui feraient mieux de se taire, on compte Glenn, qui est pourtant l’ami de la famille. Lorsque la nouvelle éclate dans les médias, sa première réaction et de penser à une attaque terroriste. Bravo. Encore un qui aurait mieux fait de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler.

À l’école, Ally est moquée pour sa différence par de jeunes boutonneux, membres du boys club, dont les mauvaises blagues pollueront bientôt les salles de réunion, ainsi que les bars miteux. Elle les ignore d’un regard.

Même son père dit parfois n’importe quoi.

Dad always says I’m gifted.

C’est simple : dès que quelqu’un essaie d’en placer une, il est immédiatement déchiqueté par la horde de ceux qui parlent plus fort.

Plus on parle et moins on observe finalement. Kelly et les autres étaient devenus tout aussi aveugles que les pterosaures.

How could we not know about them until now?

Cette expérience donne l’impression à Hugh d’être revenu à la préhistoire.

It’s like we’re back in the dark ages.

Il a tort. D’abord parce qu’un monde de silence ne protège pas plus des fous, notamment de ceux qui se coupent la langue. Ensuite parce que ces pterosaures offrent l’opportunité de vivre une vie de sagesse, totalement reclus, où l’on ne parle que lorsqu’on a quelque chose à dire. Quelle chance! Revenir aux choses simples, dans la forêt. Là où tout a commencé.

Les Robins des Bois.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.