LE RÈGNE DU FEU

LE RÈGNE DU FEU

Rob S. Bowman, 2002

LE COMMENTAIRE

Dans les années 90, un parti pyromane du nom de Lofofora partageait une vision apocalyptique du paysage politique français. Presque trente ans plus tard, ce désir est devenu une réalité. Il y a le feu partout c’est la fête des fous. Les voitures brûlent. Tout le monde se retrouve au milieu des décombres. Par contre, personne ne rigole.

LE PITCH

Les dragons font parler les flammes. Sale ambiance sur terre.

LE RÉSUMÉ

Un petit Londonien du nom de Quinn Abercromby fait une découverte inattendue sur le chantier où travaille sa mère : un dragon est en hibernation dans une galerie. L’animal se réveille puis s’échappe. Quelques années plus tard, la planète a été réduite en cendres. Les dragons se sont reproduits comme des lapins. Les rescapés tentent de survivre.

What do we do when we are awake?

Keep both eyes on the sky.

What do we do when we sleep?

Keep one eye on the sky.

Quinn Abercromby (Christian Bale) a grandi. Il vit avec un petit groupe dans une forteresse. Les sorties sont rares. Un membre de la communauté part à l’aventure contre l’avis des autres et se fait immédiatement prendre en chasse. Les dragons attaquent. Toutes les récoltes sont perdues. Les perspectives d’avenir s’assombrissent…

C’est alors qu’un groupe paramilitaire américain emmené par le bodybuildé Denton Van Zan (Matthew McConaughey) frappe à la porte.

You’re a long away from home, Van Zan. You lost?

Rebuilt a National Guard C-5A. Flew it 8,000 miles on 2 engines and tried to set it down on the old strip outside of Manchester. Lost 122 men and most of my fuel. We need shelter and a place to refit artillery. We’ll be out of your hair by 1800 hours tomorrow.

Van Zan se présente comme un chasseur, arborant fièrement à son cou une dent de dragon. Quinn est sceptique mais constate que l’Américain sait se débrouiller face aux reptiles. Son équipe a déjà tué plus d’une centaine de dragon. Ils ont démystifié la bête.

There’s nothing magical about it. They’re made of flesh and blood. You take out their heart you bring down the beast.

Le plan c’est de tuer l’unique mâle qui se trouve à Londres. Il faut le débusquer et le harponner. Pour cela, Van Zan a besoin que Quinn desserre le frein à main.

La première tentative se solde par un échec cuisant et de nombreux morts.

La seconde tentative sera la bonne. Van Zan, à l’américaine, tente un numéro de rodéo sur le dragon. Il se fera croquer. La bête blessée finit néanmoins au sol. Quinn en profite pour lui porter un coup fatal, avec l’aide d’Alex (Izabella Scorupco).

Quelques mois plus tard, le ciel est dégagé. Personne n’entend plus parler des dragons. L’herbe se met à repousser. Il est temps de voir si elle est plus verte ailleurs. Quinn et Alex tentent d’établir le contact avec d’autres groupes de rescapés.

Reign_of_Fire-457676435-large

L’EXPLICATION

Le Règne du Feu, c’est éteindre le brasier.

Un sentiment de colère sommeille au plus profond de notre civilisation. Nous continuons de construire comme si de rien n’était, sans nous rendre compte que la menace est cachée au coeur de nos fondations. La colère prend la forme d’un dragon qui sort de terre pour tout embraser (cf War of the Worlds). Tout part de la Grande Bretagne, à nouveau (cf La chute de Londres). Comme l’éclatement du Brexit dont la volonté souverainiste faisait tâche d’huile pour se répandre au monde entier. Encore un cadeau empoisonné des Anglais!

En tout cas, la naissance de ce nouvel ennemi permet à l’ancien monde britannique, représenté par Quinn Abercromby, de se confronter au nouveau monde américain, incarné par Denton Van Zan. Deux perspectives radicalement opposées puisque Quinn se cache (cf Le Pianiste) alors que Denton est une tête brûlée – c’est le cas de le dire.

Abercromby fait des reproches.

Only one thing worse than a dragon… Americans.

Van Zan est dans l’action (cf San Andreas).

Envy the country that has heroes, huh? I say pity the country that needs ’em. What are you celebrating? One dragon down, three men dead? Oh, yeah. At that rate, we might just be getting somewhere in about 320 years. Is that what you want? You want a little accommodation? Nuh-uh. These beasts live on ash. They feed on death. There’s no middle ground… not for them, not for us. And sure as hell not for my men who died out there today. But you go ahead. Have your little… soiree. Personally, you disgust me.

Ces deux testicules vont devoir se mettre autour de la table et parler pour trouver des solutions. Le monde en dépend. Pour l’instant, chacun campe bêtement sur ses positions. On est loin d’un yin et d’un yang en pleine harmonie.

Quinn joue les insulaires.

This my land. I’ll ask the questions.

Van Zan est impérialiste.

It’s my territory. They’re just rentin’ it.

Quinn a dressé un constat utile.

I’ve kept this for years, because someday it will be up to you. I don’t want you to be afraid. I want you to understand. Knowledge is the only weapon we’ve got left. In the beginning, it was ignorance that destroyed us. I saw the first, but soon the world saw millions. No one knew how they spawned so fast, they swarmed like locusts, burning everything in their path, driven by one purpose: to feed. Even then, we couldn’t believe they were real. Ancient man had made them into myths, but nature had made something far more terrible. Too late, our scientists discovered their true identity: a species which had burned the dinosaurs to dust, whose ash had brought on ice ages, who in eons past had scorched the world clean of life, then starved and slept, waiting for the Earth to replenish itself, waiting to start their cycle anew. Our weapons shot fire back at them, yet for every one of them killed, a hundred took its place. They seemed invulnerable. We could only look on as our leaders used their greatest arsenal to destroy them. But in the end, we only helped them, till the world burned, and the few of us that were left fled the cities, found shelter where we could. You have to understand our past, because you will decide our future. They’re starving now, and they’re more dangerous than ever. But we have to go on. We have to outlast them. Only one species is getting out of this alive.

Son constat est utile mais pas suffisant puisqu’il reste au point mort. Son immobilisme le rend vulnérable. Les récoltes sont détruites. Dans ce scenario, il n’y a pas de futur possible. Quinn s’en défend mais il a besoin d’une force motrice, un nouvel élan. C’est ce que propose Van Zan. Ce dernier a simplement besoin d’être canalisé pour museler le dragon.

En réconciliant la capacité d’analyse anglaise à la fougue américaine, le dragon finit par mordre la poussière. Alors qu’un nouveau chapitre s’ouvre, des questions restent en suspens:

  • Qu’est-ce que ce dragon fichait là?
  • D’autres dragons dorment-ils ailleurs?
  • Que fichait la coalition internationale?
  • Où était Emmanuel Macron (cf Le Casse du siècle)?

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.