MIDSOMMAR

MIDSOMMAR

Ari Aster, 2019

LE COMMENTAIRE

Nous avons tous assez régulièrement de grosses envies de chialer. Notre pudeur légendaire nous permet de nous retenir. Les oiseaux se cachent pour mourir dit-on. Nous mettons un point d’honneur à laisser couler nos larmes dans l’intimité des toilettes où personne n’entendra jamais nos gémissements. C’est dommage. Nous pourrions partager cette détresse avec le groupe. Plus on est de fous et plus on pleure.

LE PITCH

Plongée dans l’univers macabre de la communauté Hårga. Sale ambiance en Suède.

LE RÉSUMÉ

Dani Ardor (Florence Pugh) s’inquiète pour sa famille après un message de sa soeur, suggérant qu’elle s’est suicidée après avoir tué ses parents. Quelques heures plus tard, les pires craintes de Dani se confirment : la voilà orpheline.

Son petit ami Christian (Jack Reynor) n’est pas d’un grand soutient moral. C’est le moins qu’on puisse dire. Il a même prévu de partir en Suède avec ses amis, nonobstant le drame que sa compagne est en train de traverser. Lâche jusqu’au bout, il n’assume pas de partir sans elle et l’impose à ses amis alors que ceux-ci ne l’apprécient guère, notamment Mark (Will Poulter).

Pelle (Vilhelm Blomgren) au contraire semble plutôt satisfait.

C’est d’ailleurs chez ce même Pelle que les étudiants en anthropologie se rendent, au sein de la communauté dans laquelle il a grandit. Là où le soleil ne se couche pas en été. Le groupe va participer à une célébration un peu spéciale qui n’a lieu que tous les quatre-vingt dix ans. Bien mieux que Rock en Seine!

Sur place, ils font la rencontre de Connie (Ellora Torchia) et Simon (Archie Madekwe), un couple d’Anglais invités par Ingemar (Hampus Hallberg). Tout le monde prend des drogues. C’est un peu tôt pour Dani qui fait un bad trip. Elle n’est pas au bout de ses surprises. Le lendemain, deux personnes âgées se jettent d’une falaise en sacrifice. Ils avaient 72 ans. L’heure était venue. Ils n’ont fait que respecter la coutume.

We give our life as a gesture!

Simon et Connie, sous le choc, veulent quitter les lieux sur le champ. Ils vont effectivement disparaitre. Officiellement, pour rejoindre la gare l’un après l’autre. Plus certainement dans les assiettes des membres de la communauté.

Mark a la mauvaise idée d’uriner sur l’arbre sacré où la communauté verse les cendres de ses membres. Il va disparaître à son tour.

Josh (William Jackson Harper) se relève en pleine nuit pour prendre des photos. Les sages lui avaient défendu de le faire. Il servira d’engrais pour les fleurs.

Christian se désintéresse de Dani. Il ne lui souhaite pas son anniversaire et met cet oubli sur le compte du décalage horaire. Fumier. Son attention se tourne vers l’envoutante Maja (Isabelle Grill) qui vient d’obtenir le droit d’avoir des relations sexuelles, et pour laquelle Christian serait apparemment le géniteur idéal – à en croire les astres.

Pendant que Dani gagne un concours de danse qui lui vaut le titre de Reine de Mai, Christian la trompe avec Maja sous le regard bienveillant de quelques femmes de la communauté. Dani découvre ce spectacle avec horreur.

Après le banquet, on lui demande de choisir qui rejoindra les huit autres désignés au sacrifice final. Connie, Simon, Mark et Josh sont déjà morts. Les deux seniors. Six. Deux autres membres se portent volontaires. Dani peut sauver la vie de Christian. Elle ne le fera pas. Le compte est bon.

Paralysé par les drogues, Christian est placé dans un ours que des enfants ont pris soin de dépecer. Puis il est disposé avec les autres dans un temple qui va partir en flammes.

Au fur et à mesure du rituel, la communauté partage l’agonie des victimes. Les larmes de Dani ont laissé la place à un sourire.

midsommar

L’EXPLICATION

Midsommar, c’est passer à autre chose.

La vie de Dani bascule après le décès tragique de sa soeur et de ses parents. Le drame qu’elle a vécu l’isole. En dehors de son petit ami qui ne l’aime pas vraiment, elle n’a plus personne. Son deuil ressemble à un voyage en Suède, sous acide, au sein d’une communauté apparemment bienveillante quoiqu’un peu qu’étrange, entourée d’amis qui n’en sont pas.

Parmi les Hårga, Dani se demande d’abord ce qu’elle fait là.

I don’t know why I’m here!

Elle va comprendre. Pas d’autre option puisque là-haut, on ne peut pas fuir la lumière (cf Insomnia).

Perdre ceux qu’on aime d’une manière brutale donne l’impression d’être victime d’une malédiction. Dani se sent comme un boulet. Un peu comme si elle trainait la mort avec elle partout où elle va, comme un poids qui l’empêche de rigoler. La paranoïa la gagne. Les fantômes la hantent. Les cauchemars ne lui permettent pas de se reposer.

Ses ‘amis’ ne la comprennent pas. Lors du premier sacrifice, Dani éprouve une sorte de révélation qui lui permet d’envisager le suicide de sa soeur différemment. Dans notre société judéo-chrétienne, cette idée est formellement exclue. On ne peut pas mettre fin à ses jours même si on le souhaite (cf Mar Adentro). Le suicide est considéré comme un acte désespéré. On peut toujours trouver une solution. La vie mérite qu’on se batte pour elle. Pour la première fois, Dani envisage la possibilité que la mort de sa soeur puisse peut-être une forme de soulagement – pour tout le monde.

Connie et Simon sont scandalisés? Qu’ils s’en aillent.

Mark est là par hasard. Il aurait préféré rester à Stockholm pour faire des partouzes. Il urine où il ne faut pas. Ce garçon toxique n’en vaut pas la peine. Du balais!

Josh est censé observer cette communauté. Sa sensibilité devrait lui permettre d’apporter quelque chose à Dani. Tout ce qui l’intéresse, c’est sa thèse pour laquelle il est prêt à trahir ses principes. Son manque de respect le rende inintéressant, voire inutile. Dehors!

La pire des crapules reste Christian, celui sur lequel Dani devrait pouvoir compter. Celui qui brille surtout par son absence. Ce menteur manque à la fois de courage et de tendresse. Il est tout le contraire de celui dont Dani a besoin, comme le lui fait subtilement remarquer Pelle :

Does he feel like home to you?

Dans cette communauté bizarre, Dani se reconstruit peu à peu. Elle danse, s’amuse et gagne. La jeune fille parvient à communiquer avec d’autres filles qui ne parlent pourtant pas sa langue. On la célèbre!

You’re family now.

Christian gâche tout en n’était pas à la hauteur. Ses agissements la font vomir.

Il faut peut-être aussi en passer par là pour rebondir : accepter un monde différent, dans lequel les repères sont brouillés. S’appuyer sur cette nouvelle énergie pour faire le tri autour de soi. Chasser celui avec lequel on se prend la tête. Mettre le feu d’un seul texto. Et retrouver le sourire.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.