THE FIGHTER

THE FIGHTER
David O. Russell, 2010

LE COMMENTAIRE

En France, on s’y connait en fraternité. Abdennour Bidar a beaucoup écrit sur le sujet. Et puis tout simplement c’est l’héritage des Mousquetaires et leur un pour tous et tous pour un. On aime la fraternité pour l’esprit de solidarité et surtout pour sa dualité. On se passionne pour les frères Cantona, les frères Bogdanoff, les frères Jacques. La France c’est un pays de Gémeaux où triomphe la paire Forget – Leconte. Dans cette France SNCF, on sait qu’un train en appelle un autre. Tout comme on sait que derrière un homme s’en cache souvent un autre – sans arrière pensée.

LE PITCH

Micky Ward (Mark Wahlberg) prend ses distances avec son frère.

LE RÉSUMÉ

Dicky Eklund (Christian Bale) fut un boxeur décent. Son fait d’arme restera d’avoir envoyé Sugar Ray Leonard au tapis le temps de quelques secondes, même si beaucoup soupçonnent le champion d’avoir simplement trébuché. Depuis, Dicky est devenu un crackhead. Il garde malgré tout une énorme influence sur son petit frère Micky.

Hey, Mick, you think I knocked down Sugar Ray Leonard?

You went ten rounds. One of the best to ever do it. He couldn’t hurt you. You were my hero.

Mickey boxe également. Il ne se débrouille pas mal non plus. Les combats aux petits oignons arrangés par sa mère Alice (Melissa Leo) ne lui permettent cependant pas d’exprimer l’étendue de son talent. Après une nouvelle défaite, Micky raccroche. Il rencontre Charlene (Amy Adams) et s’installe avec elle, malgré la désapprobation de toute la famille.

De son côté, Dicky enchaîne les conneries et se fait arrêter pour proxénétisme. Micky veut protéger son frère et se blesse à la main pendant l’interpellation. Cette fois-ci, c’en est trop. Il décide de véritablement tout plaquer. Jusqu’à ce que Sal Lanano (Frank Renzulli) ne le persuade de reprendre du service. Micky se remet au travail, encouragé par Charlene. Il rend visite à son frère en prison qui lui donne des conseils pour son prochain combat. Micky ne l’écoute pas mais finit par appliquer sa stratégie grâce à laquelle il triomphe. Il va affronter le champion.

À sa sortie de prison, Dicky retourne naturellement entrainer son frangin. Micky n’en peut plus de son frère (et n’en veut plus non plus).

Why can’t you just shut up and be happy for me? I spent the last ten years of my life in bad fights set up by you and Alice. I finally got a good thing going for me and you can’t be fuckin’ happy for me? Why?

S’en suit une véritable scène de ménage. Dicky vexé quitte les lieux. L’idée de retrouver ses amis shootés au crack lui traverse l’esprit. Il continue son chemin jusqu’à chez Charlene qu’il supplie de faire l’union sacrée, pour la victoire de son frère.

I came here to make things right.

Tous ensemble ils s’envolent pour Londres où Micky va devenir champion du monde des poids welter.

The_Fighter_movie_image

L’EXPLICATION

The Fighter c’est réussir à dépasser la jalousie.

La jalousie nait le jour où l’on se retrouve confronté à la misère de sa petite vie minable.

What have you ever done with your life?

Quand on fait le constat amer qu’on n’a rien accompli dans sa vie ou presque, on refuse la vérité. C’est ce qu’a fait Dicky. Il a jeté l’éponge. Il est devenu un camé toujours en retard pour les entraînements. Il n’est presque déjà plus de ce monde. Dicky a arrêté l’horloge à son heure de gloire contre Sugar Ray Leonard. Il vit dans le passé. Le documentaire de HBO lui ouvre les yeux: il est un raté.

Non seulement il est un raté mais il est même un poids pour son frère. Dicky jalouse Micky pour sa jeunesse (qu’il a perdue) et pour son potentiel (qu’il a gâché). Alors il l’éclipse. Les médiocres ont toujours une fâcheuse tendance à essayer de rabaisser les autres à leur niveau. Micky et Dicky ne sont rien d’autre qu’une version bostonienne d’Abel et Cain.

Le combattant lui-aussi a du faire face à la pesante réalisation qu’il n’était pas grand chose. Il ne s’en satisfait pas.

I’m sick of bein’ a fuckin’ disappointment.

Micky ne baisse pas les bras. Même s’il a plusieurs fois eu envie de tout arrêter (« J’y vais pas aujourd’hui y me font tous chier! »), il finit toujours par remonter sur le ring. Parce que la vie c’est un combat. Il faut du courage pour monter sur le ring et affronter l’adversaire. Il faut de la resistance parce qu’on prend des coups. Il faut de l’envie pour toujours se relever et continuer se battre. C’est ainsi qu’on porte le coup de grâce.

Are you like me? Huh? Was this good enough to fight Sugar Ray? Never had to win, did I? You gotta do more in there. You gotta win a title. For you, for me, for Lowell. This is your time, all right? You take it. I had my time and I blew it. You don’t have to. All right? You fuckin’ get out there, and use all the shit that you’ve been through, all that fuckin’ hell, all the shit we’ve gone through over the fuckin’ years, and you put it in that ring right now. This is yours. This is fuckin’ yours.

Le combattant s’attelle à se développer et devenir meilleur. C’est l’histoire de Charlene la serveuse ratée, Micky le boxeur de seconde zone et Dicky le toxicomane. Ils ne valent pas mieux les uns que les autres. À partir du moment où ils descendent du pseudo-piédestal sur lequel il se sont auto-élevés, ils peuvent avancer.

I ruined a lot of opportunities but i’m trying to do something better here. And so is Micky.

And so am I.

Il n’est pas trop tard pour remonter sur le ring, comme Micky qui décroche le titre de champion du monde. Il n’est pas trop tard pour bien faire, comme Dicky qui réussit à mettre sa jalousie de côté. Il accepte de ne plus être le nombril d’un monde obèse. Il va vivre son plus bel accomplissement… à travers Micky. Il faut se battre tout le temps. Ça en vaut la peine.

Enfin c’était jusqu’à ce que Yannick Noah quitte les courts de tennis pour la scène et dézingue cette belle philosophie avec sa voix des sages.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.