Возвращение

Возвращение
Andrey Zvyagintsev, 2004

LE COMMENTAIRE

La relation père-fils est une équation complexe tant les hommes, qu’on croit souvent insensibles, peuvent se révéler être des mécaniques de précision. Un homme ça se règle par les repères et l’autorité que lui fournit son père. Le père c’est aussi celui qui vole à son fils la femme de sa vie, c’est à dire la mère – sa femme. Le fils quant à lui est l’héritier, celui qui veut la place. Pour toutes les raisons susmentionnées, il n’est donc pas rare que le fils déteste son père. C’est le signe que le père fait du bon boulot, ou qu’il met des tartes à son fils.

LE PITCH

Ivan (Ivan Dobronravov) et Andrei (Vladimir Garin) voient leur père (Konstantin Lavronenko) revenir après douze ans d’absence.

L’HISTOIRE

Ivan et Andrei et leurs copains plongent tour à tour d’une plateforme. Ivan n’y arrive pas. Seul et prostré, sa mère (Natalia Vdovina), morte d’inquiétude, vient à son secours. Suite à cet épisode, Ivan ne manque pas de se faire chambrer par ses potes. Il s’attaque à son frère puis se lance à sa poursuite. Une fois à la maison, Ivan et Andrei sont surpris de constater que leur père est de retour.

Quiet. Dad is sleeping!

Ils observent avec curiosité ce père qu’ils n’ont jamais vu, endormi sur le lit tel la lamentation sur le Christ mort de Mantegna. Ils foncent aussitôt au grenier pour retrouver d’anciens albums photos et se refaire l’histoire de ce père qui fut absent pendant douze ans.

L’ambiance à table est étrange. Les visages sont fermés. Personne ne bronche. Le père rompt le pain, désosse le poulet avec ses mains puis sert du vin à ses fils. Ivan se demande bien qui est cet étranger.

Where did he come from? […] Mum says he’s a pilot. He doesn’t look like one…

Ivan et Andrei et leur père partent en voyage dès le lendemain. Andrei a pour consigne de trouver un restaurant. Il traine en route, ce qui va lui valoir une petite engueulade. Pendant ce temps, le père mate une jolie fille dans son rétro, ce qui agace Ivan qui va bouder pendant tout le déjeuner. Les deux garçons se font ensuite racketter sous les yeux de leur père occupé au téléphone. Il raccroche puis rattrape l’un des lascars pour l’offrir à ses fils qui, plutôt que de se venger comme le réclame leur père, lui demandent de le libérer.

Le père doit annuler la sortie et ré-expédie ses fils à la maison en bus. Ivan lui fait des reproches.

It will be another twelve years before you take us to waterfalls again.

Finalement les plans changent à nouveau. Le père doit se rendre quelque part pour affaires et décide d’emmener ses garçons. Ivan l’observe revenir vers la voiture avec un mystérieux sac et le soupçonne d’être un gangster.

Le lendemain Ivan continue de ronchonner à l’arrière de la voiture. Le père s’énerve et l’abandonne sur un pont au milieu de nulle part. Ivan passe la journée seul, sous la pluie, jusqu’à ce que son père vienne enfin le rechercher. Trempé et en pleurs dans la voiture, Ivan réclame des comptes.

Tell me why you came? What for? You don’t need us! We were fine without you. What do you need us for? Answer me!

Tous les trois se retrouvent embourbés. Ils parviennent à se dégager pour se rendre sur une île. Le père y emmène Andrei sur le haut d’une tourelle pour qu’il admire la vue. Ivan ne préfère pas monter car il a toujours le vertige.

La tension continue de monter avec Ivan après que celui-ci ait jeté l’assiette de son père dans la mer.

How am I supposed to eat now?

Le père les envoie ensuite pêcher. Les garçons prennent leur temps. Fiers de leur belle prise, Ivan et Andrei ont oublié l’heure. Le père furieux frappe Ivan à plusieurs reprises. Andrei menace alors de le tuer.

Touch him and I’ll kill you!

Andrei s’enfuit. Il surmonte son vertige pour s’isoler en haut de la tourelle et menace de sauter si son père ne s’en va pas. En essayant d’escalader la tourelle, le père décroche une latte, tombe et se tue. Andrei et Ivan trainent son corps jusqu’à la plage puis traversent la rivière et déposent leurs affaires dans la voiture. Ils ne font pas attention à la barque dans laquelle se trouve la dépouille paternelle qui dérive et coule, emportant leur père au loin et surtout pour toujours.

Dans la voiture, Ivan retrouve une vieille photo noir et blanc d’eux bébés avec leur mère, pris par leur père. Ivan prend le volant.

L’EXPLICATION

Le Retour c’est un stade de développement Freudien.

Ivan et Andrei rentrent de plein pied dans une phase Oedipienne de leur vie. Ils prennent conscience de l’existence de leur père.

La relation au père est ambivalente. Elle se reflète d’abord par Andrei, le soumis. Il l’idéalise et le prend comme exemple.

Did you see how big he is?

Andrei est impressionné par chaque intervention paternelle et il a le souci de lui plaire, malgré les claques qu’il se prend. Ce qui remet un peu en cause la loi sur les châtiments corporels. Même si la Russie n’est pas la France.

Ivan est l’insubordonné. Il épie les faits et gestes de son père et ne lui pardonne pas ses faiblesses. Il doute toujours des intentions de celui dont il se méfie et qu’il accuse d’être un menteur. Il remet l’autorité de son père en question, n’ayant pas peur d’exprimer son hostilité.

If you weren’t so evil i could love you like a father.

Ivan pense que son père n’en a rien à faire d’eux. Ce n’est pas vrai. Son père parle peu mais il va les dresser, notamment le petit Ivan qui a encore besoin que sa mère vienne le chercher quand il n’arrive pas à se jeter dans le vide. Ivan a besoin d’un homme qui ne cède pas à ses caprices et lui apprenne le respect.

What?

What ‘dad’?

What?

You should say what ‘dad’?!

Les garçons ont besoin de quelqu’un qui leur fait voir du pays. Quelqu’un qui ne les prend plus pour des bébés.

He can find us he’s not a baby.

Grâce à leur père, ils trouvent leur chemin, ils commandent l’addition. La mère vient à leur secours alors que le père n’hésite pas à les abandonner pour mieux réaliser qu’ils ne sont pas le centre du monde et qu’ils doivent ravaler leur orgueil. Le père propose la vengeance pour mieux enseigner la clémence. Grâce à lui, Andrei sera à l’heure. Grâce à lui, Ivan n’aura plus peur. Surtout après être monté en haut de la tour d’où il a pu tutoyer la mort.

Hear that? I can do anything!!

C’est précisément à ce moment que son père disparait.

Quand il disparait pour de bon, le coeur d’Ivan est déchiré. Il s’est battu contre ce père qu’il estimait par ailleurs. Ce père va lui manquer pour toujours, d’autant qu’il n’aura même pas eu l’occasion de lui dire merci pour tous ces sacrifices qui lui ont permis de devenir un homme.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.