GLADIATOR

GLADIATOR
Ridley Scott, 2000

LE COMMENTAIRE

Chérissons notre belle démocratie! Jadis, seul l’Empereur avait le droit de vie ou de mort sur ses sujets. Il pouvait par exemple décider de se moquer des grèves des cheminots pour faire passer ses lois sans consultation – toujours dans l’intérêt de l’Empire bien sûr. Hier, des jurys décidaient arbitrairement de l’avenir de jeunes talents.  Aujourd’hui nous avons le pouvoir d’infléchir le cour des choses grâce à la puissance des réseaux sociaux ou des pétitions en ligne. Des milliers de personnes ont déjà rejoint le collectif Justice pour NaomiNoura a reçu plus d’un million de soutiens. Demain, ces voix finiront par être entendues.

LE PITCH

Rome passe du côté sombre de la force.

LE RÉSUMÉ

Le Général Maximus (Russel Crowe) compte bien retourner chez lui après avoir défait les barbares. L’Empereur Marc Aurèle (Richard Harris) est impressionné par celui qu’il considère comme son successeur. En effet, il ne veut surtout pas passer la main à son fils Commode (Joaquin Phoenix) qu’il juge inapte à gouverner.

You will not be emperor.

Commode ne l’entend pas de cette oreille. Furieux, il tue son père et s’adjuge le pouvoir. Il demande à Maximus de lui être loyal mais le Général tourne les talons. Sa femme et son fils sont pendus et brûlés en représailles.

Il s’évanouit puis se fait capturé avant d’être remis à un entraîneur de gladiateurs du nom de Proximo (Oliver Reed). Il sympathise avec deux autres esclaves : Juba (Djimon Hounsou) et Hagen (Ralf Möller). Ses origines hispaniques lui valent le surnom d’Espagnol. Ses qualités de guerriers lui permettent de remporter quelques belles victoires dans l’arène.

Pendant ce temps, Commode peine à se faire respecter par le Sénat.

Who are they to lecture me!?

Bien que menacé, il peut encore compter sur le soutient populaire alors il organise de grands jeux du cirque pendant 150 jours, une manoeuvre habile selon le Sénateur Gracchus (Derek Jacobi).

The beating heart of Rome is not the marble of the senate, it’s the sand of the coliseum. He’ll bring them death – and they will love him for it.

Proximo envoie ses hommes au Colisée. Maximus organise ses gladiateurs comme une armée de manière à triompher des légionnaires. Commode descend dans l’arène où il se décompose à la vue de Maximus qui enlève son masque et réclame vengeance. Commode est contraint de l’épargner en se rangeant derrière l’avis du peuple, bien décidé à le voir combattre de nouveau.

Face à un redoutable gladiateur pourtant invaincu, Maximus remporte encore la victoire et ridiculise à nouveau Commode en le désavouant. Celui-ci descend dans l’arène pour le provoquer. Maximus trouve les ressources pour l’ignorer en mode « La bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe ».

Lucilla (Connie Nielsen) organise une rencontre entre Maximus et Gracchus. Si Maximus peut reprendre le contrôle de son armée, il jure de renverser Commode pour rendre Rome à Gracchus.

Commode apprend la conspiration, fait arrêter Gracchus et affronte son ennemi au Colisée dans un combat singulier, après avoir pris soin de le blesser mortellement au préalable. Maximus tue l’Empereur. Avant de succomber, il exige que ses compagnons soient libérés et Gracchus rétabli dans ses fonctions. Il réalise ainsi la volonté de Marc Aurèle avant de s’en aller retrouver sa femme et son fils dans l’au-delà.

Lucilla demande à ce qu’on honore sa mémoire. Juba lui rend un dernier hommage.

I will see you again. But not yet! 

Russell Crowe, Djimon Hounsou

L’EXPLICATION

Gladiator, c’est faire confiance au peuple.

On peut porter deux regards sur le peuple, l’éternel mineur comme disait Flaubert. Il y a celui d’Abraham Lincoln pour lequel la démocratie se définit comme le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. Et puis il y a une vision un peu plus cynique des choses. Oscar Wilde voyait la démocratie comme l’oppression du peuple par le peuple et pour le peuple. Toujours est-il que ce peuple reste incontournable. La preuve : Commode s’abrite derrière le peuple pour sauver sa tête. Proximo conseille à Maximus de gagner les faveurs de la foule pour recouvrer sa liberté.

Listen to me. Learn from me. I was not the best because I killed quickly. I was the best because the crowd loved me. Win the crowd and you will win your freedom.

Commode et Maximus se positionnent de deux manières distinctes face au peuple. L’un veut s’en servir pour mieux régner alors que l’autre voudrait pouvoir régner pour mieux servir.

Commode est faible. Il est petit et cherche à blesser gratuitement, profitant de la souffrance des autres d’une manière presque trop évidente pour faire véritablement mal. Il échoue avec Maximus dans sa tentative de déstabilisation, malgré la violence de ses propos.

They tell me your son squealed like a girl when they nailed him to the cross. And your wife… moaned like a whore when they ravaged her again and again… and again.

Son père déplore n’avoir connu que quatre misérables années de paix pour vingt ans de pouvoir. Commode lui, aimerait mettre le monde à feu et à sang.

Father. I would have butcher the whole world… if you would only love me!

Il ne comprend rien. Il a toujours un train de retard.

Have I missed the battle?

You have missed the war!

Il ferait un mauvais chef car il refuse d’écouter, à commencer par son père.

You wrote to me once, listing the four chief virtues: Wisdom, justice, fortitude and temperance. As I read the list, I knew I had none of them. But I have other virtues, father. Ambition. That can be a virtue when it drives us to excel. Resourcefulness, courage, perhaps not on the battlefield, but… there are many forms of courage. Devotion, to my family and to you. But none of my virtues were on your list. 

Il ne manque pas d’ambition effectivement. Il manque par contre cruellement de vision. Il est trop en demande d’affection de tout le monde, notamment de son père après lequel il attend un titre et de sa soeur pour laquelle il éprouve des sentiments incestueux. Il n’obtient pas ce qu’il veut de la manière qu’il voudrait, ce qui fait de lui un homme du ressentiment. C’est un jaloux qui se vexe quand on le contredit. C’est un capricieux qui tel un Joey Zaza (cf Le Parrain 3) s’octroie le pouvoir par la force. Or on ne construit rien sur un champs de ruines. Son règne sera à jamais marqué par le meurtre de César. De la même manière qu’une présidence ne peut être grandiose lorsqu’elle se remporte grâce à des ristournes.

Le mode de gouvernance de Commode est la carotte et le baton.

Fear and wonder, a powerful combination.

Ça ne fonctionne qu’un temps. Il n’inspire que le mépris. Au final il se retrouve désavoué par tout le monde : son père, Maximus, sa soeur, les Sénateurs, les légionnaires et surtout par le peuple – bien qu’il estime le comprendre.

I think I understand my own people.

Encore une fois, il ne comprend rien. Cet homme tourmenté meurt comme il a vécu, piteusement.

Maximus est presque tout le contraire. Il s’agit d’un homme simple, un fermier sans ego qui ne court pas après les honneurs. Il songerait plutôt à rentrer chez lui auprès des siens.

How can I reward Rome’s greatest general?

Let me go home?

Maximus est une sorte de gros patachon à l’image d’Harrison Ford. L’aventurier qu’il incarne à travers son personnage d’Indiana Jones ne saurait faire oublier qu’il vit loin d’Hollywood, quelque part dans le Wyoming. Maximus ne veut pas rentrer chez lui pour fuir ses responsabilités. Il songe plutôt à faire son devoir. Il a fait sienne la maxime de son ami Cicéron (Tommy Flanagan):

Sometimes I do what I want to do. The rest of the time, I do what I have to.

Maximus ne cherche cependant pas le pouvoir à tout prix. Il ne le provoque pas. Il l’accepte quand on le lui donne. Il refuse de le prendre par la force. Il est même capable de le rendre, ce qui étonne Gracchus le politicien accroc au pouvoir.

And after your glorious coup, what then? You take your five thousand and… leave?

Yes, I will leave. The soldiers will stay here for your protection, under the guidance of the Senate.

So, after Rome’s all yours, you just give it back to the people. Tell me why.

Because that was a dying man’s last wish.

Parce que Maximus a le sens des valeurs. Il ferait d’ailleurs un excellent leader car sa fonctionne le dépasserait. Il est conscient des enjeux, qu’il se permet de rappeler à César quand César le lui demande.

Tell me again, Maximus, why are we here?

For the glory of the Empire, sire.

C’est un homme qui se soucie du sens des choses. Il se bat pour un idéal. Il refuse l’idée que ses hommes puissent avoir donné leur vie pour rien. Son rapport à la mort est singulier. Il n’en a pas peur.

I may die here in this cell or in the arena tomorrow. What possible difference can I make?

Ça le libère d’un poids considérable. Il inspire ses soldats. On part à la guerre pour quelqu’un comme lui, capable de voir plus loin. Il s’inscrit de lui même dans l’Histoire.

Ultimately, we’re all dead men. Sadly, we cannot choose how but, what we can decide is how we meet that end, in order that we are remembered, as men.

Il a le sens de l’éternel.

Brothers, what we do in life… echoes in eternity.

Il sait ravaler sa haine. Il ne se venge pas. Il tue Commode par légitime défense. Maximus est un homme en paix. Ce qui fait qu’on se rappelle de lui.

En vérité, le peuple ne fait qu’avec ce qu’il a sous la main. Il applaudit Nadal à Roland Garros parce qu’il n’y a pas de meilleur joueur sur le circuit. Il tolère Commode parce qu’il le divertit en lui offrant du pain et des jeux. On crache sur ce peuple qui fréquente les campings et qui regarde encore la télé. On montre du doigt ce peuple qui se sent incompris et méprisé par les élites représentées par Gracchus. Il finit par se fâcher en votant Front National ou Laurent Wauquiez presque par dépit. On en veut à ce peuple d’écouter bêtement ceux qui font tourner les serviettes, sans se poser de question. Et pourtant quand la situation l’exige, les fameux veaux de De Gaulle se réveillent. Ils savent râler pour les bonnes raisons. Faisons confiance au peuple. Il saura reconnaître son Maximus quand il se manifestera.

LE TRAILER

 

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.