GLADIATOR

GLADIATOR

Ridley Scott, 2000

LE COMMENTAIRE

Aujourd’hui, nos politiques sont frileux. Ils font des allocutions enregistrées plutôt que de s’adresser à leur peuple en direct (cf Le discours d’un roi). Précisons qu’en démocratie, le peuple est censé être souverain. Selon Lincoln, la démocratie est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. Jadis au temps des Romains, le tribun devait descendre dans l’arène pour regarder ses sujets dans les yeux avant de les condamner à mort. C’était le minimum.

LE PITCH

Tous les chemins mènent à Rome, même s’ils ne sont pas tous bons à prendre.

LE RÉSUMÉ

Le Général Maximus (Russel Crowe) compte bien retourner chez lui après avoir défait les barbares. L’Empereur Marc Aurèle (Richard Harris) est impressionné par celui qu’il considère comme son successeur. En effet, il ne veut surtout pas passer la main à son fils Commode (Joaquin Phoenix) qu’il juge inapte à gouverner.

You will not be emperor.

Bim.

Commode ne l’entend pas de cette oreille. Il tue donc son père et s’adjuge le pouvoir. Maximus tourne aussitôt les talons mais à son retour, il trouve sa famille pendue et brûlée en représailles.

Il s’évanouit puis se fait capturer avant d’être remis à un entraîneur de gladiateurs du nom de Proximo (Oliver Reed). Il sympathise avec deux autres esclaves : Juba (Djimon Hounsou) et Hagen (Ralf Möller). Ses origines hispaniques lui valent le surnom d’Espagnol. Très vite, ses qualités de guerriers lui permettent de remporter quelques victoires remarquées.

Menacé, Commode peut malgré tout compter sur le soutient populaire alors il organise de grands jeux du cirque pendant 150 jours. Proximo y envoie ses hommes. Maximus organise ses gladiateurs comme une armée de manière à triompher des légionnaires. Commode se décompose à la vue de Maximus. Face à un redoutable gladiateur pourtant invaincu, Maximus remporte encore la victoire et ridiculise à nouveau Commode.

Lucilla (Connie Nielsen) organise une rencontre entre Maximus et Gracchus. Si Maximus peut reprendre le contrôle de son armée, il jure de renverser Commode pour rendre Rome à Gracchus.

Commode apprend la conspiration, fait arrêter Gracchus et affronte son ennemi au Colisée dans un combat singulier, après avoir pris soin de le blesser mortellement au préalable. Maximus tue l’Empereur. Avant de succomber à ses blessures, il exige que ses compagnons soient libérés et Gracchus rétabli dans ses fonctions. Il réalise ainsi la volonté de Marc Aurèle avant de s’en aller retrouver sa femme et son fils dans l’au-delà.

2d43e2894f31a76b9b65faa28dea3a7f

L’EXPLICATION

Gladiator, c’est faire confiance au peuple (cf La vie des autres).

Le peuple divise. Certains croient à son génie (Le garçon qui dompta le vent). D’autres, au contraire, pensent qu’il doit être dirigé comme un troupeau de moutons. Oscar Wilde voyait la démocratie comme l’oppression du peuple par le peuple et pour le peuple. Quoi qu’il en soit, le peuple reste incontournable. La preuve : Commode s’abrite derrière le peuple pour sauver sa tête. Même Proximo conseille à Maximus de gagner les faveurs de la foule pour recouvrer sa liberté.

Listen to me. Learn from me. I was not the best because I killed quickly. I was the best because the crowd loved me. Win the crowd and you will win your freedom.

Commode et Maximus se positionnent de deux manières distinctes face au peuple. L’un veut s’en servir pour mieux régner alors que l’autre voudrait pouvoir régner pour mieux s’en servir.

Commode est faible. Il est petit et aimerait mettre le monde à feu et à sang.

Father. I would have butcher the whole world… if you would only love me!

Il ne manque pas d’ambition. Par contre, il n’écoute pas. Trop en demande d’affection, notamment de son père après lequel il attend un titre, et de sa soeur pour laquelle il éprouve des sentiments incestueux. Le mode de gouvernance de Commode est la carotte et le baton. Il se sert de la peur et dirige avec le pouce.

Fear and wonder, a powerful combination.

screen_shot_2017-07-28_at_12.06.12_pm

Il n’inspire que le mépris. Au final, il se retrouve désavoué par tout le monde : son père, Maximus, sa soeur, les Sénateurs, les légionnaires et surtout par le peuple.

Maximus est presque tout l’inverse. Unn homme simple, fermier sans ego qui ne court pas après les honneurs. Il songerait plutôt à rentrer chez lui auprès des siens.

How can I reward Rome’s greatest general?

Let me go home?

Maximus est une sorte de gros patachon, mais pas pour fuir ses responsabilités. Plutôt pour faire son devoir. Il a fait sienne la maxime de son ami Cicéron (Tommy Flanagan):

Sometimes I do what I want to do. The rest of the time, I do what I have to.

Maximus ne cherche cependant pas le pouvoir à tout prix. Il l’accepte quand on le lui donne. Refuse de le prendre par la force. Il est même capable de le rendre parce qu’il a le sens des valeurs. Sa fonction le dépasse, ce qui ferait de lui un excellent leader.

Tell me again, Maximus, why are we here?

For the glory of the Empire, sire.

Il s’agit là d’un homme qui se soucie du sens des choses. Se battant pour un idéal, avec un rapport à la mort singulier.

I may die here in this cell or in the arena tomorrow. What possible difference can I make?

Ce qui le libère d’un poids considérable. Il inspire ses soldats. On part à la guerre pour quelqu’un comme lui, capable de voir plus loin.

Ultimately, we’re all dead men. Sadly, we cannot choose how but, what we can decide is how we meet that end, in order that we are remembered, as men.

Il a le sens de l’éternel (cf At eternity’s gate).

Brothers, what we do in life… echoes in eternity.

Il sait ravaler sa haine. Ne réclame pas vengeance. Il tue Commode par légitime défense. Maximus est un homme de paix. Ce qui fait qu’on se rappelle de lui.

Alors plutôt Maximus ou Commode? En vérité, le peuple ne fait qu’avec ce qu’il a sous la main. Il tolère Commode parce qu’il le divertit en lui offrant du pain et des jeux. On crache sur ce peuple qui fréquente les campings et qui regarde encore la télé. On montre du doigt ce peuple qui se sent incompris et méprisé par les élites (cf Merci Patron!). Le peuple finit par se fâcher en votant pour les extrêmes. On en veut à ce peuple d’écouter bêtement ceux qui font tourner les serviettes, sans se poser de question. Et pourtant quand la situation l’exige, les fameux veaux du Général De Gaulle se réveillent. Ils râlent, parfois aussi pour des raisons légitimes. Faisons confiance au peuple. Il saura reconnaître son Maximus quand il se manifestera.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

6 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.