LES GARÇONS ET GUILLAUME, À TABLE!

LES GARÇONS ET GUILLAUME, À TABLE!
Guillaume Gallienne, 2013

LE COMMENTAIRE

Guillaume Gallienne superstar est célébré à Cannes et aux Césars. La critique que l’on peut néanmoins adresser au Galliennisme, dans les milieux autorisés, c’est que Gallienne fasse du Gallienne, c’est à dire qu’il n’y en ait que pour lui. Il est le réalisateur ainsi que l’acteur et l’actrice principale d’un film autobiographique basé sur sa propre pièce de théâtre. Il est au centre de tout. Cette critique peut s’appliquer dans une moindre mesure à d’autres sociétaires de la Comédie Française comme Amalric, Podalydès ou Torreton. Cette critique, on peut aussi l’appliquer au Macronisme qui célèbre le culte du chef (le chef qui marche solennellement vers son estrade, le chef joueur de tennis, le chef sous-marinier, le chef en Tom Cruise dans Top Gun) et sa logique d’enfant gâté dite du « Moi, Moi, Moi ».

LE PITCH

Guillaume Gallienne prépare une pièce de théÂtre (c’est plus classe que one man show) en hommage à sa mère.

LE RÉSUMÉ

C’est lors d’un voyage en Espagne que Guillaume adolescent prend conscience de qui il est.

J’ai vraiment l’air… d’une fille?

Il faut dire qu’il est efféminé et que sa mère ne fait rien pour arranger les choses, à tel point que beaucoup finissent par confondre Guillaume et sa mère.

Alors que la question de l’orientation sexuelle du fils commence à se poser, le père (André Marcon) de Guillaume, sorte de François Fillon serveur de soupe et de sermons, ne s’amuse pas de la situation. Il est fier de l’hétérosexualité de ses fils. Sa hantise serait d’avoir un pédé dans la famille. Sur ordre de son père, Guillaume va devoir se mettre au sport. Il n’est pas très enthousiaste à l’idée de faire du foot. Les filles comme lui préfèrent plutôt jouer à Sissi l’impératrice. Son père l’envoie ensuite en pension en espérant bien l’endurcir. Qu’il s’agisse de la Picardie ou de l’Angleterre, le pauvre Guillaume devient le souffre douleur de ses camarades de dortoir.

Guillaume tombe amoureux du beau Jeremy et fait part de son désarroi à sa mère.

J’aime Jeremy mais Jeremy il m’aime pas!

Lorsque la mère de Guillaume dédramatise et le rassure sur son homosexualité, Guillaume traverse un drame identitaire:

Je suis pas homo parce que je suis ta fille qui est attirée par un garçon.

Désormais garçon, Guillaume va devoir assumer sa vie de garçon…

Si je suis pas vraiment une fille ça veut dire… ça veut dire que je vais devoir faire mon service militaire!

Il se fait réformer grâce à ses troubles psychologiques. Sa thérapie ou ses cures en Bavière ne le mènent nulle part. Sur les conseils de ses tantes, il se jette à l’eau en se rendant dans une boîte gay où il est débauché puis rejeté par Karim (Reda Kateb) et ses potes.

C’est lors d’un dîner entre copines que Guillaume va tomber amoureux d’Amandine (Clémence Thioly) avec laquelle il décide de se marier. Après s’être longtemps cherché, Guillaume laisse éclater son hétérosexualité au grand jour, au grand dam de sa mère qui voit son fils lui échapper. C’est pour cela que Guillaume lui réitère son amour sur scène.

J’ai envie de lui dire que je l’ai toujours aimée. C’est pas parce que j’aime Amandine que je vais m’arrêter de l’aimer elle. 

guillaume

L’EXPLICATION

Les Garçons et Guillaume, à Table! c’est le mythe du vilain petit canard revisité.

Le vilain petit canard c’est celui qui ne ressemble pas à ses frères. Il est contraint de quitter sa famille du fait de sa différence. Il galère jusqu’au moment où il découvre qu’il n’est pas un canard, plutôt un cygne magnifique, ce qui lui permet de prendre une revanche grandiose sur toutes celles et ceux qui s’étaient moqués de lui.

De la même manière, Guillaume est celui qu’on moque ou qu’on frappe parce qu’il n’est pas comme les autres. Il est celui que son père et ses frères regardent de travers parce qu’il est « différent ». Il doit s’exiler avant de réaliser qu’il est une sorte d’übermensch, au delà des considérations sexuelles traditionnelles. On ne peut pas lui coller d’étiquette. Il est unique, inclassable.

Guillaume montre qu’on vit dans un monde pseudo-ouvert d’esprit qui conditionne encore terriblement. Comme il le dit lui même, il est un garçon qui doit assumer son hétérosexualité dans une famille qui a décrété qu’il était homosexuel. La mère et la grand-mère Babou (Françoise Fabian) ne lui ont quasiment pas laissé le choix:

Dans la vie il ne faut ni se plaindre, ni se mentir. On ne renie rien, on n’usurpe rien et on ne se justifie jamais.

À croire que quand on aime sa mère et les femmes au point de les étudier, voire de les copier, c’est qu’on est forcément homo.

C’est génial. Je viens de comprendre un truc dingue. En fait la plus grande différence des femmes… c’est leur souffle.

Personne ne donne à Guillaume la chance d’être simplement un petit garçon sensible (pour ne pas dire précieux) et tourmenté, avec ses états d’âmes.

La société n’est tout simplement pas encore prête à accepter la complexité. Guillaume est celui que tout le monde veut prendre pour un homosexuel parce que c’est plus facile. Alors qu’il se serait plutôt destiné à la trans-sexualité et qu’il se révélera en fait être totalement hétérosexuel, c’est à dire « comme tout le monde » finalement. On l’a pris pour un cygne alors qu’en fait c’est bien un canard. C’était pas si compliqué. On peut ressortir les étiquettes. En tout cas, la sexualité de Guillaume cesse d’être un sujet. Il n’y a plus de débat.

Le vrai problème que Guillaume pose c’est celui de l’étroitesse d’esprit de sa famille. Il sème le trouble. Sa mère se sent presque aussi responsable que son mari. Elle se vexe.

Ce que je comprends pas dans ton histoire, c’est que ton mec là… il est 100% hétéro c’est ça?

Oui…

Et si j’ai bien compris toute sa famille est persuadée qu’il est 100% homo c’est ça?

Oui.

Alors qu’en fait il est 100% hétéro, c’est ça?

Oui.

Mais qu’est-ce qui nous le prouve?

Quoi donc?

Ben qu’il est 100% hétéro, qu’est-ce qui nous le prouve? Comment il peut le savoir le spectateur qu’il est 100% hétéro puisque toute sa famille pense qu’il est 100% homo. À moins que toute sa famille soit complètement conne!!

Guillaume met en évidence l’obscurantisme d’une bourgeoisie catholique française qui s’imagine être éclairée dans son conservatisme alors qu’elle pense encore le monde de manière binaire. Les Garçons et Guillaume, à table! ce n’est finalement rien d’autre que des problèmes de riches à l’heure où l’on sucre 5 euros sur les APL des étudiants moins fortunés, contraints de se mettre à table au McDo.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

3 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.