TROIS COULEURS : ROUGE

TROIS COULEURS : ROUGE

Krzysztof Kieślowski, 1994

LE COMMENTAIRE

Une fois sa performance achevée, l’artiste aime retourner sur le lieu de son crime pour contempler la salle de spectacle vide. Petit plaisir pervers. Sensation de se ré-approprier les lieux, une fois le public évaporé. Il a applaudi, puis il s’est levé et il est parti. Peut-être reste-t-il encore quelqu’un dans la salle? Une personne qui mérite un ultime rappel, dans l’intimité.

LE PITCH

Un homme rencontre enfin celle qu’il aime – par procuration.

LE RÉSUMÉ

Valentine Dussaut (Irène Jacob) est une jeune mannequin qui s’affiche sur des publicités pour du chewing-gum qu’on voit placardées un peu partout dans Genève. Elle entretient une relation à distance avec Michel, un jaloux (cf L’Enfer) qui ne l’aime pas vraiment.

Le hasard veut que Valentine percute la chienne abandonnée de Joseph Kern (Jean-Louis Trintignant), un juge à la retraite que plus rien n’intéresse mis à part espionner la vie des autres, notamment celle d’Auguste (Jean-Pierre Lorit) et de Karin (Frédérique Feder).

Valentine est sous le choc car elle ne partage pas son goût pour le voyeurisme (cf Fenêtre sur cour).

Chacun a le droit d’avoir ses secrets.

Elle n’a pas de mépris pour Joseph, plutôt du dégoût.

Vous pensez que je suis un salaud?

Oui.

La réaction de la jeune femme incite l’ex-juge à se dénoncer à la police. Lors du procès des habitants du quartier de Pinchat contre Joseph Kern, Karin va faire la rencontre d’un autre homme – précipitant ainsi le malheur d’Auguste. Un destin similaire à celui qu’a connu Joseph, humilié il y a des années par son ex-femme jusqu’à la mort de celle-ci. Après quoi, il eut l’occasion de s’occuper du procès de l’amant de son ex et de le condamner.

La sentence était légale.

Il demanda sa retraite anticipée suite à ce dernier jugement. Depuis, il observe le monde et écoute sans se prononcer.

Le seul fait de décider de ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas, c’est un manque de modestie.

Valentine décide de se rendre en Grande-Bretagne pour retrouver Michel, sans grande conviction.

Michel? Tu m’aimes?

Je crois.

Tu m’aimes ou tu crois que tu m’aimes?

C’est la même chose.

Avant de partir, Joseph la convainc de prendre le ferry plutôt que l’avion. Hasard, Auguste embarque à bord du même bateau. Malheureusement, le ferry fait naufrage (cf Titanic). Joseph apprend la terrible nouvelle dans les journaux. Par chance, quelques personnes sont rescapées parmi lesquelles Julie Vignon (Juliette Binoche) et Olivier (Benoît Régent) (cf Trois Couleurs : Bleu), Karol (Zbigniew Zamachowski) et Dominique (Julie Delpy) (cf Trois Couleurs : Blanc)… ainsi que Valentine et Auguste.

Joseph est soulagé.

Capture d’écran 2020-07-26 à 11.19.15

L’EXPLICATION

Trois Couleurs : Rouge, c’est laisser la vie faire le reste.

Joseph est un homme fatigué. La vie l’a épuisé, c’est pourquoi il a décidé de lui-même de se couper du monde. Il ne s’occupe même plus de sa chienne bien que celle-ci porte des chiots. Joseph refuse la vie. Lorsque Valentine croise sa route, en l’occurrence par accident, il se barricade.

Si j’avais écrasé votre fille, cela vous ferait le même effet?

Je n’ai pas de fille mademoiselle. Allez vous-en.

Le vieil homme ne fait pas ça par besoin d’attention. Au contraire, il assume totalement sa volonté d’en finir.

Je ne veux rien.

De son côté, Valentine est entière. Pleine de vie. Elle ne peut pas comprendre ce genre d’attitude. Elle va tenir des propos qui provoquent le vieil homme, malgré elle. Après tout, s’il veut en finir, qu’il aille jusqu’au bout de sa démarche.

Vous n’avez qu’à arrêter de respirer!

En réalité, Joseph souffre d’avoir été pris pour un imbécile. Il pense que la vie s’est bien moqué de lui. Cette expérience l’a totalement désenchanté – au sens de Mylène Farmer. Contrairement à Zazie, il ne pense pas que tout le monde il est beau.

Vous vous trompez.

Sur quoi?

Sur tout! Les gens ne sont pas mauvais. Ce n’est pas vrai.

Si.

La tromperie dont il a été victime lui a donné l’impression qu’il ne comptait pas, pour personne. Victime d’une vie sans pitié, qui l’écrase. Joseph n’a pas la force d’inverser le courant des choses.

Qu’est-ce qu’on peut y faire?

Apparemment rien.

Joseph est persuadé qu’il ne sert à rien au sein de cette fanfare (cf Le Goût des Autres). Il n’a plus de place. C’est donc logiquement qu’il s’est enfermé dans son bureau pour écouter les autres, car il n’a pas encore complètement envie de disparaître. S’il ne compte pas, au moins il peut rester dans un coin sans déranger personne, à écouter sans faire de bruit.

Pourtant, s’il est là, c’est qu’il a bien une place au sein de la fanfare. Chacun de nos actes peut avoir une influence ou un impact sur la vie d’autrui dans la mesure où nous sommes tous connectés (cf Babel). Nous contribuons tous à la mélodie. Même s’il ne s’agit que de jouer du triangle, l’orchestre compte sur nous.

Alors il reprend du service grâce à Valentine.

AAAABfDMpPIgNyNZwfQensh0FqLUzvZDdov2L22C-eWjBI5TwVCzTQOT7mAnoQl3fHcH4uRPc5Vnl1u5K0LrQF-i-3p2Cr1v

Joseph finit par entrevoir la lumière au bout du tunnel, ou par la fenêtre. La vie commence enfin à faire du sens pour lui, même s’il a toujours l’impression d’avoir raté le train (cf Darjeeling Limited). Il tombe amoureux de Valentine, sur une autre timeline.

Peut-être que je ne vous ai pas rencontrée.

Comme s’il avait raté l’Amour et donc qu’il était passé à côté de sa raison de vivre. La machine se remet néanmoins en marche, lentement. Il retrouve foi en la magie et prodigue des conseils précieux à la jeune fille, plein de sagesse.

Partez. C’est votre destin. Vous ne pouvez pas vivre la vie de votre frère à sa place.

Si je pouvais faire quelque chose.

Vous pouvez être.

Il n’est jamais trop tard. Sa décision de se dénoncer va déclencher une réaction en chaîne. De quoi faire plaisir à Bénabar… Tout va finalement rentrer dans l’ordre. Auguste va d’abord se séparer de Karin, puis souffrir le martyr. De quoi lui donner envie d’aller voir ailleurs, comme en Grande-Bretagne par exemple. Là où Valentine a besoin d’aller pour se rendre compte qu’elle n’aime plus Michel. En incitant Valentine à prendre le ferry plutôt que l’avion, il va la mettre sur le chemin du jeune juriste au coeur brisé.

Le bateau coule. Ils s’en sortent tous les deux comme une belle mélodie.

Joseph a joué sa partition. Désormais, il peut partir tranquille.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.