YOUTH

YOUTH

Paolo Sorrentino, 2015

LE COMMENTAIRE

Le vrai luxe est d’arriver au crépuscule de sa vie et ne plus avoir à se donner en spectacle (cf La Grande Bellezza). Continuer de donner le tempo à du bétail inattentif, c’est à dire plus ou moins ce qu’on a fait toute sa vie – mais au grand air. Les chefs d’orchestre n’ont plus rien à prouver. Ils peuvent enfin profiter des grands espaces. Dans l’antichambre du Paradis. En Suisse.

LE PITCH

Deux artistes font le bilan au pied des montagnes.

LE RÉSUMÉ

Le compositeur Britannique Fred Ballinger (Michael Caine) et le réalisateur Nord Américain Mick Boyle (Harvey Keitel) se retrouve dans un hôtel luxueux perdu au milieu des Alpes où se trouvent également l’acteur Jimmy Tree (Paul Dano), un moine bouddhiste, un Diego Maradona hors de forme (Roly Serrano) et Miss Univers (Mădălina Diana Ghenea).

Un émissaire de la Reine d’Angleterre (Alex MacQueen) souhaiterait que Ballinger dirige Simple Song #3 pour l’anniversaire du prince Philip. Celui-ci refuse.

Mick est accompagné de 5 scénaristes afin d’écrire son film testament.

Lena (Rachel Weisz), la fille de Ballinger, est quittée par son partenaire, le fils de Mick (Ed Stoppard), pour la chanteuse Paloma Faith. Elle en profite pour cracher toute la haine qu’elle a pour son père à qui elle reproche d’avoir consacré sa vie à la musique. Elle semble ignorer que la raison pour laquelle Fred a refusé la proposition de l’émissaire de la Reine est que ce morceau appartient à sa femme et qu’il ne souhaite pas qu’une autre soprano qu’elle l’interprète.

Brenda Morel (Jane Fonda) débarque à l’hotel pour informer Mick qu’elle ne jouera pas dans son film car elle a accepté un rôle plus lucratif à la TV. L’actrice lui annonce la nouvelle sans y mettre les formes.

You’re old, you’re tired, you don’t know how to see the world any more, Mick. All you know how to see is your own death, which is waiting right around the corner for you.

La pilule est dure à avaler pour Mick qui se suicide en sautant du balcon, devant son ami. Suite à ce drame, Fred se rend à Venise pour faire ses adieux à sa femme devenue sénile.

Children, don’t know their parents ordeals. Sure, they know certain details, striking elements. And they know what they need to know to be on one side or the other. They don’t know that I trembled the first time I ever saw you on stage. All the orchestra behind my back were laughing at my falling in love. And my unexpected fragility. They don’t know that you sold of your mother’s jewelery in order to help me with my second piece. When everyone else was turning me down calling me presumptuous inelegant musician. They don’t know that you too, and you were right that you thought I was a presumptuous, inelegant musician at that time. (…) They don’t know that we were together. You and I. Despite all the exhaustion, and the pain, and hardship. Melanie. They must never know that you and I despite everything liked to think of ourselves as a simple song.

Il a finalement accepté de se rendre à Londres pour le concert.

L’EXPLICATION

Youth, c’est le choc des générations.

A priori, Fred et Mick ressemblent à deux vieux grand-pères bourgeois qui perdent un peu la tête.

Do you remember the other day when you told me you don’t remember your parents any more?

No, I… I don’t remember.

Fred et Mick ont atteint les sommets puisqu’ils se retrouvent dans un centre de balnéo cinq étoiles en Suisse, où l’on sait que les étoiles coutent plus cher qu’ailleurs. Contre toute attente, ils se retrouvent au milieu d’une société éclectique composée d’un joueur de foot sud-américain, d’une Miss monde, d’un acteur en pleine introspection et d’un enfant qui joue du violon…

En vérité, ils sont deux hommes qui auraient aimé obtenir des réponses à l’aube de leur quatre-vingtième anniversaire. Au lieu de cela, ils nagent dans un à peu près qu’ils n’ont ni le temps, ni l’envie de chercher à comprendre.

Ils font office de résistants avec leurs prostates défaillantes. Ces vieux chênes ont passé leur vie à soigner ce qu’ils allaient laisser derrière eux (cf Monsieur Schmidt), pour se rendre compte que tout ce travail ne servira sûrement à rien. Leur altruisme n’est même pas apprécié par leurs enfants. Il ne leur reste plus que la philosophie.

I’m wondering what happens to your memory over time. I can’t remember my family. I don’t remember their faces or how they talked. Last night I was watching Lena while she was asleep. And I was thinking about all the thousands of little things that I done for her as her father. And I done them deliberately so that she would remember them. When she grows up. But in time. She won’t remember a single thing.

Ils regardent le monde d’après avec recul, sans gravité ni amertume.

Ils sont en fin de cycle, poussés dehors par la jeunesse (cf No country for old men). Une génération de pressés pour qui l’ambition sert autant de moteur que de source d’angoisses, à l’image de Lena.

It is an amazing feeling climbing, you know? A real sense of freedom.

All I feel is fear.

That is an amazing feeling too, you know?

La génération de Lena est en colère contre celle de Fred qu’elle estime responsable de son mal-être. Quant aux scénaristes qui travaillent avec Mick, ils sont bien trop aveuglés par ce qu’ils croient être leur talent alors qu’ils manquent singulièrement de hauteur. Mick tente de leur expliquer.

You see that mountain over there? Everything seems really close. That’s the future. And now everything seems really far away. That’s the past.

Fred et Mick sont en retrait, mais pas totalement détachés. Le monde les touche encore. Les émotions sont tout ce qui leur reste.

You say that emotions are overrated. But that’s bullshit. Emotions are all we’ve got.

C’est ce qui explique que Mick soit encore capable de se jeter par la fenêtre, malgré son âge. Libéré de son ego mais toujours aussi sensible malgré tout.

Face à tant de violence et se sentant exclu d’un monde qui ne l’excite plus, Fred veut néanmoins saisir la dernière occasion d’exister. La Reine d’Angleterre le réclame. Alors il change finalement d’avis car il n’est pas un imbécile. Et surtout parce qu’il n’est pas encore mort et qu’il compte bien profiter du temps qui lui reste (cf Kennedy et moi).

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.