LE MONDE DE NEMO

LE MONDE DE NEMO

Andrew Stanton, Lee Unkrich, 2003

LE COMMENTAIRE

On peut voir le monde comme un espace confiné rempli de petits êtres colorés et sensibles. À l’inverse, on peut voir le monde comme un espace infini gouverné par une majorité d’imbéciles, grossiers ou vulgaires, qui se sait pas apprécier sa beauté. Le verre à moitié vide ou à moitié plein. Tout dépend bien sûr de quel côté de l’aquarium on voit les choses.

LE PITCH

Un poisson-clown part à la recherche de son fils.

LE RÉSUMÉ

Marin a perdu sa compagne Corail, attaquée par un barracuda. Par chance, leur fils Nemo a été épargné.

La rentrée a sonné. Nemo est impatient d’aller à l’école.

First day of school! Wake up! Come on.

Son père est plus mesuré. Il rappelle les consignes élémentaires de sécurité.

Now, what’s the one thing we have to remember about the ocean?

It’s not safe.

That’s my boy.

Avec un père aussi stressé, Nemo n’a pas beaucoup d’occasions d’apprendre à se faire confiance. Ou de rigoler avec ses copains.

Clearly, you’re not ready, and you’re not coming back until you are. You think you can do these things, but you just can’t, Nemo!

Marin n’a cependant pas tout à fait tort. Nemo se fait capturer par des pêcheurs alors qu’il cherchait à impressionner la galerie.

Le papa se lance à sa recherche, mais l’océan est énorme. Quelle direction prendre?

No one in this entire ocean is going to help me!

Dory lui vient en aide, malgré ses troubles de la mémoire immédiate (cf Memento). Ils retrouvent la trace du plongeur qui vient de Sydney. Nemo y est dans un aquarium chez un dentiste, dans l’attente d’être donné en pâture à la terrible Darla. Il doit trouver une manière de s’échapper à travers les égouts.

Après avoir échappé aux requins, puis à un poisson abyssal et une baleine, Marin et Dory arrivent dans les eaux Australiennes. Grâce à un pélican, les deux poissons font diversion et permettent à Nemo de s’échapper – avec la complicité de ses amis de l’aquarium.

Aussitôt libre, Nemo s’affaire pour libérer Dory du filet de pêche dont elle avait été fait prisonnière – faisant la fierté de son paternel.

De retour dans leur anémone, les poissons nagent heureux. Nemo va à l’école avec ses amis. Son père est beaucoup plus serein.

L’EXPLICATION

Le Monde de Nemo, c’est ça être père.

Pascal Obispo a chanté la fierté provoquée par la paternité, n’hésitant pas à comparer l’enfant à un grand cru. La paternité est un peu plus complexe. Elle vient avec beaucoup de responsabilités, et donc du stress. Le rôle historique du père est de rassurer. Créer un climat de confiance (cf Raisons d’état).

It’s alright son, it’s going to be ok.

Pas toujours simple de faire semblant que tout va bien. Éluder la violence environnante. Élever son enfant dans un monde qui nous dépasse souvent nous-mêmes, et où la menace peut venir de partout. Même les requins peuvent dérailler malgré leurs efforts pour s’auto-discipliner.

I am a nice shark, not a mindless eating machine. If I am to change this image, I must first change myself. Fish are friends, not food.

Ils se transforment en monstres sanguinaires dès qu’ils flairent la moindre goutte d’hémoglobine. Et les barracudas ne font pas de cadeau, Marin en sait quelque chose. Corail en a été la victime et le mâle n’a clairement pas fait ce qu’il aurait du faire pour la protéger. Marin n’est pas Superman. Il est un papa rongé par les démons de la culpabilité.

La disparition de Corail l’a transformé en poisson-chat échaudé, bien au courant que la vie n’est pas remplie que de bons moments. Cet événement regrettable l’a rendu trop protecteur envers Nemo, à qui il refuse de donner la permission de se développer. Il l’étouffe.

Par ailleurs, cette méthode est contre-productive car elle va pousser Nemo a prendre des risques inconsidérés, et se faire pêcher bêtement. Marin est en train de voir se produire tout ce qu’il voulait éviter.

La réalité veut que le père ne peut pas empêcher son enfant d’aller se frotter au monde, comme le lui fait remarquer Dory.

I promised him I’d never let anything happen to him.

Hm. That’s a funny thing to promise.

What?

Well, you can’t let anything happen to him, then nothing would ever happen to him.

Marin a communiqué son manque de confiance à Nemo. Son angoisse est contagieuse.

Marin ne peut pas aller contre le sens du courant, ni la nature animale. Son fils veut explorer le monde. Le père ne peut pas l’en empêcher, sous peine de l’enfermer dans un aquarium où chacun sait que les poissons n’y sont pas heureux.

Fish weren’t meant to be in a box, kid. It does things to ya.

Marin a besoin qu’on lui rappelle qu’il ne peut pas tout maitriser.

Give it up old man, you can’t fight evolution.

Impossible de tout savoir à l’avance (cf Retour vers le Futur 2). Il est nécessaire de se faire un peu confiance, afin de pouvoir faire confiance aux autres.

How do you know when they’re ready?

You never really know.

Dory se veut rassurante. C’est la vie.

It’s time to let go. Everything will be alright. 

Les drames se produisent, c’est inéluctable. Mais il ne pleut pas tous les jours comme dit le proverbe. Alors on nage tous dans l’océan, sans forcément savoir où aller, ni sur quoi on va tomber (cf Forrest Gump). On avance, sans tourner en rond comme dans une cage. Parfois à contre-courant, mais on continue (cf Minority Report).

Just keep swimming, just keep swimming.

Certes, la vie n’est pas remplie que de moments heureux. Pour autant, l’océan n’est pas encore complètement une poubelle, ni un coupe gorge. On n’est pas seul. Ensemble, les poissons ont nagé vers les profondeurs pour aider Dory à se libérer du piège des pêcheurs. L’union a fait la force. Les requins ont prouvé qu’ils savaient se tenir. Ils font des efforts en tout cas.

Tout le monde ne nous veut pas forcément du mal. Il y a des raisons de rester optimiste!

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.