FUMER FAIT TOUSSER

FUMER FAIT TOUSSER

Quentin Dupieux, 2022

LE COMMENTAIRE

Une photo de famille n’est guère qu’une construction (cf Photo obsession). La représentation d’une entente artificielle qui reposerait sur les pseudo-liens du sang. Absolument rien à voir avec des photos de groupes remplies uniquement de pièces rapportées. Les accolades y sont plus sincères. Tout comme les sourires, les visages en sang, ou les slips moulants.

LE PITCH

Un groupe de justiciers fait un off site pour retrouver un peu de cohésion.

LE RÉSUMÉ

Jacques (David Marsais) et Denise (Julia Faure) s’arrêtent sur le bord de la route pour que leur fils fasse ses besoins naturels. Il aperçoit les Tabac Force en train d’affronter un monstre.

Benzène (Gilles Lellouche), Methanol (Vincent Lacoste), Nicotine (Anaïs Demoustier), Mercure (Jean-Pascal Zadi) et Ammoniaque (Oulaya Amamra) allient leurs effets néfastes pour terrasser leur ennemi en lui donnant le cancer.

Les justiciers restent modestes. Ils acceptent de se prendre en photo avec leurs fans, tout en leur délivrant un message d’espoir.

En réalité, on est tous contre la cigarette!

(…) Pourquoi vous me parlez de ça ?

Pour éviter que tu fasses la même connerie que ton père. 

Malgré ce nouveau succès de prestige, Chef Didier (Alain Chabat) rappelle ses troupes à l’ordre. L’heure n’est pas à l’auto-congratulation. Il les envoie tous faire une retraite pour travailler la solidarité qui, selon lui, commence à faiblir. Danger.

La guerre est loin d’être terminée! (…) Travaillez sur la cohésion du groupe. C’est en étant soudés que vous pourrez sauver le monde. Pas autrement.

Chef Didier ne rigole pas.

Benzène, Methanol, Nicotine, Mercure et Ammoniaque suivent les ordres. Ils se retirent du monde et occupent le temps en se racontant des histoires à faire peur.

Benzène parle de ces deux couples qui sont massacrés après qu’Agathe (Doria Tillier) pose sur sa tête un casque lui permettant de réfléchir. Dégoûtée par ses amis Christophe (Grégoire Ludig) et Céline (Adèle Exarchopoulos) ainsi que son compagnon (Jérôme Niel), elle les a tous tués à coups d’outils de jardinage avant de mourir noyée dans la piscine.

Il faut que ça cesse…

Les histoires horribles s’enchaînent, jusqu’à un appel tragique du Chef Didier. Lezardin (Benoît Poelvoorde) a mis à execution son plan de destruction totale de la planète. Il n’y en a plus pour longtemps. Suite à cette annonce, le groupe se met à parler.

C’était tellement bien tous ensemble, j’aurais voulu que ça dure plus longtemps.

Chef Didier a peut-être une solution : reprogrammer le robot qu’il a mis à disposition de son équipe pour que tout le monde change d’époque.

Tout n’est pas perdu!

Finalement Lezardin se fait empoisonner par sa femme et son fils en mangeant de la soupe (cf Phantom Thread). Le monde est sauvé. Chef Didier ordonne à son équipe d’annuler la procédure – pour mieux coucher à sa maitresse du moment.

Il existe une chose qui compte bien plus que tout ce bordel : c’est l’amour.

Trop tard. Le robot a été reprogrammé mais les choses semblent prendre plus de temps que prévu. Les Tabac Force, stressés par l’attente insoutenable, se mettent à enchaîner les cigarettes…

Changement d’époque en cours, changement d’époque en cours, changement d’époque en cours…

L’EXPLICATION

Fumer fait tousser, c’est arrêter les conneries.

Les non-fumeurs sont devenus les nouveaux héros des temps modernes. Benzène, Methanol, Nicotine, Mercure et Ammoniaque ne touchent strictement aucune cigarette. Ils sont adulés par la jeune génération.

Laisse tomber, tu te rends pas compte. C’est les justiciers les plus cool du monde entier.

Ils sont les gentils qui triomphent toujours contre les méchants, dans ce qui ressemble à une vision biomanesque des choses. Donc ils se sentent littéralement increvables. Autrement dit, pour les non-fumeurs : la mort n’existe pas.

Vous voyez bien qu’on gagne à chaque fois ?

Ils se croient au dessus de tout, y compris le cancer qui frappe quand même une personne sur deux. Mais pas eux. Ils sont certainement du bon côté des probabilités. Normal, ils ne fument pas!

Ils sont déconnectés des réalités et se permettent de faire la morale.

Touche jamais à cette merde.

Obsédés par leur petit nombril et leurs petits problèmes égoïstes. C’est précisément à propos de cette menace que Chef Didier tient à les alerter en les envoyant se mettre au vert.

Cette expérience leur permet de se retrouver, et surtout de s’interroger collectivement sur leur raison d’être au monde.

N’oubliez pas pourquoi vous êtes là.

Moins bête que cela en a l’air…

Que font ces non-fumeurs quand ils ne comblent pas le vide en luttant pas contre le mal ? Ils ne parlent que de la mort à travers des histoires épouvantables de personnes devant affronter leur destin tragique. Par exemple, Agathe qui réalise pour la première fois ce qu’il se passe dans sa vie en mettant ce fameux casque sur la tête.

On passe le reste de notre vie à dépérir.

Sa réaction après avoir ouvert les yeux est de tuer tout le monde, car elle ne peut supporter la contingence.

Comment j’ai pu me mentir à ce point là ? (…) Peut-être que l’homme n’est qu’une erreur de la nature en fin de compte ?

Le tragique effraie clairement les justiciers.

Venez, on parle de trucs positifs là!

À travers ces histoires, on découvre cependant que les immortels sont vraiment très agaçants. Comme Michael (Anthony Sonigo) qui ne semble pas avoir peur de la mort. Tony (Blanche Gardin) a beau le passer à la moulinette, il ne se plaint pas. Insupportable!

Arrête de dire que ça va, ça va pas du tout!! Tu vas avoir mal a un moment!

Le spectre de la mort, incarné par Lezardin, nous rattrape toujours. Ce qui a quelques avantages finalement : on se rend compte que la vie est courte et grotesque.

On va tous disparaitre, on est foutu! (…) Toutes ces années à se battre contre les forces du mal, tout ça pour rien au final! (…) J’ai même pas eu le temps d’être heureux.

La mort existe. Impossible de changer d’époque pour la fuir. Comme le suggère une petite fille porteuse d’une autre histoire tragique d’un poisson devant affronter la pollution des eaux, on ne peut rien faire d’autre que de devoir l’assumer.

Faut relativiser je pense…

C’est une chance. Si la mort nous prive de celles et ceux qu’on aime, elle nous libère aussi des abruti·es. Autant s’en griller une petite, tranquillement. Arrêter de tourner le dos à la mort en mangeant bio ou en triant ses déchets. Cela ne changera rien. Affronter la mort en fumant une bonne cigarette. La provoquer, les yeux dans les yeux. Fumer utile.

Ça fait tousser.

Et alors ?

On va pas laisser une bande de justiciers ridicules, à la solde d’un rat dégueulasse, nous dicter leur loi quand même!

LE TRAILER

Cette explication de film n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.