THE FOUNTAIN

THE FOUNTAIN
Darren Aronofsky, 2006

LE COMMENTAIRE

S’estimant victime d’une injustice, l’homme a le réflexe de lever les yeux au ciel car il pense que si Dieu se cache quelque part, c’est au grenier plutôt qu’à la cave. L’homme semble demander pourquoi. Lui qui a pourtant fait tout bien comme il fallait. Lui qui a fait le boulot. Pourquoi? Pourquoi Dieu l’a-t-il voulu chauve? Pourquoi Dieu l’a-t-il transformé en Monsieur Propre?

LE PITCH

Tom (Hugh Jackman) passe sa vie éternelle à essayer de sauver celle de sa femme Izzi (Rachel Weisz).

LE RÉSUMÉ

Tomás (Hugh Jackman) est envoyé par sa reine Isabelle (Rachel Weisz) en Nouvelle-Espagne à la recherche de l’arbre de la vie, ce qui lui créée bien des ennuis avec l’Inquisition.

Your queen seeks immortality on earth. This is heresy. She leads you to vanity, away from the spirit. But this is foolishness. For death exists.

Telle Penelope, elle promet à Tomás de se marier avec lui à son retour. Les hommes de Tomás sont pris en embuscade. Il est fait prisonnier par un prêtre maya qui le poignarde.

Quelque part dans une autre dimension, Tommy (Hugh Jackman) fait une promesse à l’arbre de vie:

We’ll make it. I won’t let you die.

Il se permet de manger un morceau de son écorce.

Dans son laboratoire d’analyses, le neurochirurgien Tom (Hugh Jackman) procède à des expériences sur un singe pour réduire sa tumeur au cerveau dans l’espoir de guérir celle de sa femme. Il travaille aussi contre la montre car l’état de Izzi se dégrade.

I feel different every moment.

Izzi réclame la présence de son mari à ses côtés, celui-ci n’a jamais le temps.

Take a walk with me.

I got too much work.

Izzi se passionne pour l’astronomie et la civilisation maya. Elle a commencé un livre qu’elle voudrait que Tom finisse.

Le singe montre des signes de rémission encourageants. La maladie semble reculer. Cette nouvelle arrive malheureusement trop tard. Izzi décède. Malgré la mort de sa femme, Tom se remet au travail.

Stop ageing, stop dying. Stop dying – that’s our goal!

Après la disparition d’Izzi, Tommy constate que l’arbre flétrit.

Tom a une vision. Il revoit ce moment où on l’attendait au bloc puis voit sa femme s’éloigner au loin et décide de la suivre plutôt que d’aller bosser.

Tomás, poignardé par le prêtre maya qui s’apprête à lui trancher la gorge, se transforme en Tommy. Le prêtre se sacrifie alors devant ce Dieu en lévitation. Tomás accède à l’arbre de la vie. Il guérit d’abord sa blessure puis suce la précieuse sève. Il se fond aussitôt dans la terre en se transformant en un parterre de fleurs.

His body became the tree’s roots. They spread and formed the earth.

Tommy monte au ciel vers la lumière.

Tom plante une graine devant la tombe de sa femme.

I finished it.

(Is everything alright?)

Yes. Everything’s alright.

fountain

L’EXPLICATION

The Fountain c’est l’éternité.

Tout comme Adam et Eve, Tom et Izzi sont en quête d’amour éternel. Ils ont deux manières différentes de vouloir atteindre leur objectif.

Tom doit parer au plus pressé. Il a toujours le feu aux fesses. Il est celui qui n’a jamais assez de temps.

There is no more time.

Izzi au contraire vit dans l’instant. Elle apprécie la beauté du moment. Elle est celle qui a tout le temps.

I am with you, look! I’ll always be with you.

Il s’agit là d’une différence fondamentale:

Le caractère masculin est fonceur. Il se nourrit de ses propres incertitudes pour avancer.

I dont know… I don’t know!

Tomás est le conquérant qui pense qu’il peut vaincre les éléments. Il est l’Espagnol qui pourrait être Français tellement il ne croit pas en l’impossible.

Death is a disease, it’s like any other. And there’s a cure. A cure – and I will find it.

Rien ne doit se mettre sur son passage, surtout pas un docteur qui lui dit que c’est trop tard. Ça n’est pas dans son vocabulaire.

Le caractère féminin est également tourné vers le futur. Il est néanmoins beaucoup plus posé. Il s’appuie sur des fondations solides et indiscutables.

Together we will live forever.

Izzi est une Reine. Elle gouverne et doit donc prendre de la hauteur sur les sujets. Elle confie des missions. Elle fait confiance à son chevalier.

I dont know how it ends.

You do. You will.

Adam/Tom et Eve/Izzi se complètent. La sagesse d’Izzi apaise Tom et le rappelle à ses responsabilités envers le monde. Tandis que la fougue de Tom divertit Izzi et la stimule. Ils fonctionnent en duo. Lorsqu’ils combinent, ils peuvent dépasser toutes les peurs: la mort, le temps et toutes ces craintes agitées par la Religion notamment, à l’image de cet inquisiteur aussi obscurantiste que sado-maso et dont le but n’est que d’asseoir son pouvoir entre deux coups de fouet. Ce tyran impose le supplice pour mieux libérer l’âme, au nom de Dieu.

Death frees every soul.

Il n’a rien compris.

Tom et Izzi à l’inverse se baladent dans la vie comme deux visiteurs dans un parc d’attractions. Main dans la main, ils peuvent prendre du plaisir dans les montagnes russes parce qu’ils ont accepté qu’il puisse y avoir des hauts et des bas dans la vie. Du moment qu’ils sont tous les deux dans le même wagon, rien ne peut leur arriver. Ils peuvent avoir confiance en l’avenir. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.

For every shadow, no matter how deep, is threatened by morning light.

C’est une bonne nouvelle dans la mesure où la vie ne s’arrête pas, comme une fontaine. Il ne peut pas y avoir de point final au livre d’Izzi.  Son histoire ne se conclut pas sur une tombe. Elle va prendre la forme d’une graine qui grandit en un arbre dont les branches vont donner de nouveaux fruits qui vont permettre d’assurer le renouvellement du cycle.

Si on arrêtait de croire aux théories paradisiaques totalement fantaisistes l’espace de cinq minutes pour accepter l’hypothèse autrement plutôt plus plausible d’une réincarnation végétale, alors on y réfléchirait deux fois avant de couper des arbres pour les transformer en meubles Ikea.

Une question plus profonde encore est de se demander si l’éternité est également en libre-accès pour les couples mixtes, athées ou homosexuels. Après tout, pourquoi la playlist continuerait-elle en boucle pour les couples catholiques hétérosexuels blancs, pas pour les autres?

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.