LE PARFUM – HISTOIRE D’UN MEURTRIER

LE PARFUM – HISTOIRE D’UN MEURTRIER

Tom Tykwer, 2006

LE COMMENTAIRE

Dans la France en marche d’aujourd’hui, nous n’avons toujours pas plus d’idée que de pétrole. Surtout, nous n’avons plus aucune patience. Le gouvernement veut réformer plus vite. M’Bappé veut des responsabilités malgré son jeune âge. Les femmes veulent le même salaire que les hommes alors qu’elles n’ont encore tué aucun mammouth. Nous ne savons plus prendre notre temps. C’est à croire que nous avons oublié ce que les Anglais ne savent que trop bien : good things come to those who wait.

LE PITCH

Un parfumeur tue des femmes pour réaliser son chef d’oeuvre.

LE RÉSUMÉ

Le petit Jean-Baptiste Grenouille fut abandonné dès la naissance dans la puanteur Parisienne du début du XVIIIe.

In the period of which we speak, there reigned in the cities a stench barely conceivable to us modern men and women. Naturally, the stench was foulest in Paris, for Paris was the largest city in Europe. And nowhere in Paris was that stench more profoundly repugnant than in the city’s fish-market. It was here then, on the most putrid spot in the whole kingdom, that Jean-Baptiste Grenouille was born on the 17th of July, 1738. 

Ses cris alertèrent les passants et condamnèrent sa mère.

À l’orphelinat, Grenouille est élevé à la dure. Il semble un peu autiste (cf Rain Man), avec un nez hors du commun. Grenouille (Ben Whishaw) travaille dans une tannerie et tombe amoureux de l’odeur d’une jeune fille aux cheveux roux (Karoline Herfurth). Il la suit puis la surprend. Pour éviter que ses cris n’attirent l’attention, il lui met la main sur la bouche, et le nez… et finit par l’étouffer. Obsédé par l’odeur que dégage la jeune fille, il respire son cadavre. Puis il est pris de panique lorsque l’odeur disparait.

Il se met en quête de trouver un moyen de conserver les arômes.

I have to learn how to keep smell.

Giuseppe Baldini (Dustin Hoffman), un grand parfumeur en bout de course, l’embauche. Grenouille va tout apprendre.

Talent means next to nothing, while experience acquired in humility and hard work means everything.

Il se familiarise avec la règle des 13 notes.

12 essences could be identified, but the 13th, the vital one, could never be determined.

Chez Baldini, Grenouille fait une découverte terrifiante : il n’a pas d’odeur.

For the first time in his life, Grenouille realized that he had no smell of his own. He realized that all his life he had been a nobody to everyone. What he now felt was the fear of his own oblivion. It was as though he did not exist.

Ses expériences étranges inquiètent le maître. Grenouille cherche à capturer l’odeur du zinc ou du fer, puis celle d’un chat en le faisant bouillir – appliquant la méthode de distillation de l’Italien qui ne fonctionne malheureusement pas pour certaines matières.

Le jeune homme prend la direction de Grasse pour y découvrir une autre méthode : l’enfleurage. À son arrivée, il a une attirance immédiate pour Laura (Rachel Hurd-Wood), la fille du richissime Antoine Richis (Alan Rickman). Rousse elle-aussi et qui pourrait faire une treizième note parfaite.

Grenouille commence à tuer puis enroule ses victimes dans de la graisse animale pour conserver leur odeur. Les disparitions sèment la panique à Grasse. On promet l’excommunication au meurtrier, en plus de coups de barre de fer qui lui seront fatales. Richis craint pour sa fille. Il a raison. Elle est assassinée dans sa chambre.

Les autorités arrêtent Grenouille après que son parfum soit terminé. Au moment de monter sur l’échafaud, le meurtrier se verse quelques gouttes de sa préparation. Soudainement, le bourreau tombe à genoux. Richis l’appelle son fils. Envoutés par cette effluve unique, la foule se livre à une gigantesque orgie.

Grenouille a suffisamment de parfum pour prendre Versailles et conquérir le monde. Cependant toujours hanté par le souvenir de sa première victime, incapable d’aimer et déçu de ne pouvoir être aimé pour ce qu’il est, le jeune homme se suicide à Paris, sur le marché aux poissons, en se versant la totalité de sa mixture. Ce qui lui vaut d’être dévoré sur place.

Within no time, Jean-Baptiste Grenouille had disappeared from the face of the earth. When they had finished, they felt a virginal glow of happiness. For the first time in their lives, they believed they had done something purely out of love.

orgie

L’EXPLICATION

Le Parfum, c’est la base.

L’odeur d’une personne est peut-être sa marque de fabrique la plus unique. On peut sentir bon, mais chacun à sa manière. Dès lors, on peut se demander pourquoi nous cherchons à altérer ou diluer notre personnalité dans la fragrance d’une grande marque.

Contrairement à l’ADN ou à une empreinte digitale, l’odeur n’est pas tangible. Elle est pourtant ce qui qualifie le mieux une personne puisqu’elle disparait avec la vie (cf 21 grammes). Les cadavres ont une odeur universelle de mort. L’odeur est d’une certaine manière l’expression olfactive de l’âme.

Lorsque Grenouille réalise qu’il n’a pas d’odeur, il le vit comme un drame personnel. Un peu comme s’il n’existait pas.

Cet apprenti s’intéresse au monde puisqu’il veut réussir à en capturer l’essence. Il n’est pas un meurtrier, plutôt un poète. En réalité, il a tué par erreur et continue de tuer comme une conséquence, jamais comme un objectif – comme l’explique le Dr Lecter à propos de Buffalo Bill (cf Le Silence des Agneaux). On ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs, même si l’idée est difficile à accepter.

Why did you kill my daughter?

I just needed her.

Grenouille est un amoureux des senteurs, ce qu’il y a de plus raffiné et de plus bestial à la fois.

When Jean-Baptiste did finally learn to speak he soon found that everyday language proved inadequate for all the olfactory experiences accumulating within himself.

Sa sauvagerie lui permet de percer le secret d’un monde toujours très animal (cf Wolf). Des années d’évolution ont essayé de museler notre instinct, mais nous nous reniflons encore comme des chiens. Incapables que nous sommes de résister à l’appel des corps (cf Curiosa), ou au besoin cannibale d’annihiler l’autre (cf Piranhas).

Grenouille a compris tout cela et l’accepte. En travaillant son talent brut, il parvient à en faire quelque chose de magique, qui ensorcelle. Le meurtrier a trouvé la façon de transformer la haine en amour, grâce à 13 femmes.

He still had enough perfume left to enslave the whole world if he so chose. He could walk to Versailles and have the king kiss his feet. He could write the pope a perfumed letter and reveal himself as the new Messiah. He could do all this, and more, if he wanted to. He possessed a power stronger than the power of money, or terror, or death – the invincible power to command the love of man kind. There was only one thing the perfume could not do. It could not turn him into a person who could love and be loved like everyone else. So, to hell with it he thought. To hell with the world. With the perfume. With himself.

Grenouille est un être à part, donc marginal. À ce titre, il ne pouvait pas finir autrement que de se faire manger tout cru par la meute.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.