LA BOUM

LA BOUM
Claude Pinoteau, 1980

LE COMMENTAIRE

Les adolescents se cherchent et finissent par se trouver. Les premiers couples se forment et s’enlacent sur de douces mélodies. Beaucoup d’émotions peuvent s’échanger à travers l’étreinte d’un seul slow. On fait passer des messages profonds parfois sans rien dire. Et pourtant, à peine a-t-on trouvé le bonheur que l’on commence déjà à convoiter le mec d’à côté.

LE PITCH

La boum est devenue le rendez-vous incontournable autour duquel la vie des ados s’organise.

LE RÉSUMÉ

Vic Beretton (Sophie Marceau) fait sa rentrée à Henri IV et sympathise avec Pénélope (Sheila O’Connor). Leur camarade de classe Raoul va organiser une boum. Vic est très excitée à l’idée de s’y rendre. Le monde s’arrête.

Je donnerais n’importe quoi pour être invitée à cette boum!!

Le monde ne s’arrête pas pour ses parents qui refusent tout simplement qu’elle s’y rende. Cette fois-ci, le monde s’écroule.

Poupette (Denise Grey), la grand-mère, va l’aider à manipuler Françoise (Brigitte Fossey) et François (Claude Brasseur) pour se rendre à la fête.

N’importe quoi, du moment que tu leurs permets de changer d’avis sans avoir l’air d’imbéciles.

Le jour J, Vic est timide. Elle a du mal à se lancer. Sous le coup de la panique, elle appelle son père à la rescousse. Celui-ci sera là dans la demi-heure. Le temps d’arriver, Vic n’a plus envie de partir. Classique. Elle a flashé sur Mathieu (Alexandre Sterling).

Il est beau, si tu savais comme il est beau…

Elle découvre les aléas des histoires de cœur que ses parents ne connaissent que trop bien, notamment son père qui trompe sa mère avec Vanessa (Dominique Lavanant). Celle-ci se fait passer pour une infirmière et appelle Françoise pour l’informer que François s’est cassé le fémur et qu’il doit passer la nuit à l’hôpital. François est contraint de demander à son ami médecin de lui faire un plâtre. Pris par les scrupules et fatigué de jouer les infirmes, François craque, coupe son plâtre et avoue tout à sa femme. Celle-ci impose une mise à pied conservatoire à son mari, saccage la boutique de sa maitresse, et se rapproche d’Eric (Bernard Giraudeau), le professeur d’allemand de sa fille.

L’influence des parents finit par déteindre sur Vic qui joue le jeu du je t’aime moi non plus avec Mathieu. Le couple se dispute à son tour à propos de Lydia avec laquelle Mathieu aurait eu un flirt.

Les parents de Vic se sont réconciliés. Françoise tombe enceinte et en informe subtilement son mari par un dessin. François, jaloux, s’imagine qu’Eric est le père, alors que celui-ci n’a pourtant pas encore couché avec Françoise. Ce n’est qu’une question de temps. Car Françoise blessée par les réflexions immatures de son mari décide de le tromper pour de bon cette fois. Tous les deux font des plans pour Agadir. François, sentant le vent tourner et craignant de perdre définitivement sa femme, planche sur une contre-proposition à Venise. Finalement, Françoise choisira son François.

De son côté, Vic prépare une boum pour ses quatorze ans, sa boum. Son cœur balance. Mathieu arrive et l’invite à danser un slow langoureux. Il ne sait pas que Vic a déjà les yeux tournés vers l’avenir et qu’il n’en fait pas partie.

475292

L’EXPLICATION

La Boum, c’est apprendre à danser.

Vic n’est encore qu’un bébé qui a besoin d’attention et qui pleure dès qu’elle a besoin de son biberon. Elle fait des caprices de filles de son âge.

Vous pensez qu’à vous! J’ai raccourci ma frange vous l’avez même pas vu!! J’ai rien à me mettre! J’ai plus de chaussettes dans mon tiroir!!

Qu’est-ce qu’elle a??

Treize ans…

C’est aussi une novice dans le monde des sentiments.

Il faut préciser que le monde dans lequel elle évolue est celui d’Henri IV, d’une famille parisienne bourgeoise, entourée d’adolescents qui ont reçu une bonne éducation – selon l’expression consacrée. On est loin des ZEP de banlieue (cf Entre les Murs). On est donc plutôt sur de la danse de salon, bien propre et entre gens de bonne compagnie.

C’est sinistre ici.

Y’a une autre boum rue Lecourbe, on y va?

Néanmoins, Vic ne connait rien aux usages. On sait depuis la jurisprudence Marie-Antoinette que sortir des clous peut-être dangereux. Ne pas connaître les codes peut vous coûter la tête (cf Alice au Pays des Merveilles). Il est donc important, sinon vital, pour Vic d’apprendre les rudiments grâce à Poupette de façon à faire ses premiers pas en évitant le ridicule.

Pendant que Vic découvre les ficelles du métier grâce à sa grand-mère, elle a aussi tout le loisir d’observer l’exemple, ou le contre-exemple, que lui donnent ses parents. Le père a un style très lâche puisqu’il trompe sa femme avec une parfumeuse. Il a un sursaut de fierté en assumant enfin ses gestes. De son côté, Françoise n’est pas beaucoup plus digne en sautant Eric alors qu’elle se sait enceinte. Le spectacle qu’ils proposent à leur fille est proche du quadrille, très ouvert d’esprit mais qui manque quand même un peu de rigueur. En tout cas, commencer par le quadrille avec une fille de 13 ans c’est peut-être griller quelques étapes fondamentales…

Vic va pouvoir mettre à profit ses enseignements au cours de la boum, ce moment un petit peu hors du temps où les jeunes se confrontent les uns aux autres.

Une boum c’est comme une mayonnaise.

Vic apprend plus vite que Cécile de Volange (cf Liaisons Dangereuses). Elle n’est pas à Henri IV pour rien. Alors que les garçons de son âge sont finalement assez naïfs (cf Les Beaux Gosses), elle sait parfaitement jouer la comédie. Faire semblant de rien tout en se trouvant au bon moment, au bon endroit. Sous ses faux airs fragiles, elle est totalement déterminée. Tout le monde sait qui est le roi de la fête et si c’est Mathieu, alors il lui faut Mathieu. Jusqu’à ce qu’un autre lui succède. Elle veut parvenir à ses fins.

C’est lui que je veux!

L’exploration a déjà totalement ringardisé le concept de fidélité. Vic se croit être sur la piste de l’amour alors qu’elle est à l’étage de la conquête sociale, ce qui n’a rien à voir. Elle va peut-être pleurer beaucoup de larmes de crocodiles. Une chose est sûre, elle va faire tourner beaucoup de têtes et briser de nombreux coeurs.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.