ROCCO

ROCCO
Thierry Demaizière, Alban Teurlai, 2016

LE COMMENTAIRE

Quand on pense aux légendes du sport professionnel on pense à Michael Jordan, Francesco Totti ou Jeannie Longo. Ces monstres qui ont fait carrière jusqu’à la quarantaine ont marqué les esprits à jamais par leurs performances hors du commun. Si on pense au sportif ou à la sportive on ne pense pas forcément à l’homme ou à la femme. On oublie que l’âge finit toujours par nous rappeler à l’ordre. Le corps se casse et le temps libre doit être comblé.  C’est dur de raccrocher quand on est devenu une vedette.

LE PITCH

Le Pape du Porno Rocco Siffredi s’apprête à remonter définitivement sa braguette.

LE RÉSUMÉ

Rocco Tano raconte Rocco Siffredi, sans tabou.

Entre deux castings, l’Italien parle d’Ortona, son village natal, et de ses parents. Sa mère notamment qui l’a surpris très jeune et déjà en train de se masturber. Le sourire qu’elle avait esquissé à l’époque semblait avoir le jeune Rocco. Sa mère voulait qu’il devienne prêtre. Il finira défroqué avant même d’être entré dans les ordres.

Rocco raconte comment il a été marqué dans sa jeunesse par cette idée que les hommes d’origine modeste seraient incapables de séduire les femmes.

Gabriele Galetta explique comment le pénis de son cousin a changé la vie de toute la famille, à commencer par la sienne. Fort un pénis avantageux lui aussi, il a quitté son boulot « respectable » de banquier, séduit par l’idée de gagner sa vie en couchant avec des femmes avant de réaliser que ce n’était pas si facile de bander sur commande. Il est donc devenu directeur de la photographie sur les tournages de Rocco où il essaie d’apporter une petite touche de fantaisie.

Allez! Soyez expressifs!

Rocco parle à bâtons rompus de la mort de son frère Claudio et de son addiction au sexe qui l’a parfois conduit à toucher le fond, comme après la mort de sa mère où il a dégainé son outil de travail pour le coller dans la bouche d’une amie de sa mère, juste le temps de lui éjaculer dans la bouche, avant de se sauver honteusement.

Rocco le papa passe du temps avec ses deux fils Leonardo et Lorenzo. Il fait de la muscu et se chamaille avec eux.

Rocco le producteur prépare ses actrices, leur explique les scènes dans un anglais approximatif et écoute leurs états d’âme.

J’ai 25 ans… je suis vieille.

Ses filles sont déjà marquées et maquillent leurs ecchymoses. Elles quittent parfois le tournage en pleurant, parce que c’est trop. Puis elles finissent toutes par revenir, comme des petites filles envoutées par l’étalon.

Rocco l’acteur bichonne ses partenaires qui ont l’âge de Lorenzo et Leonardo.

Tu devrais te faire baiser par mon fils.

Elles sont littéralement fascinées par ce monument et impatientes de se mesurer à lui, comme les filles de Spiegler, un agent/proxénète.

Rosa Caracciolo parle de Rocco le mari (in)fidèle sans lequel elle s’ennuie. La confiance a cimenté leur couple. Sur le tournage, il baise. À la maison, il fait l’amour. Difficile à comprendre pour ceux qui ne sont pas dans l’industrie. Ça n’a pourtant rien à voir.

Rocco fatigué évoque son dernier film avec son ami John Stagliano. L’heure a sonné. C’est l’occasion de tourner à nouveau avec sa partenaire de toujours Kelly Stafford qui semble le comprendre mieux que les autres.

Pour son dernier film (?), Rocco veut se mettre en scène dominé, giflé, portant sa croix. Puis il sabre le champagne avec l’équipe du film pour fêter la dernière prise. Gabriel a les larmes aux yeux. Le moment est émouvant. Il est temps de ranger le matos. Jusqu’à la prochaine.

rocco-siffredi

L’EXPLICATION

Rocco c’est le mythe du queutard.

Rocco Siffredi est bien plus qu’un label. Il évoque à lui seul la domination. Il est devenu une sorte d’icône dans notre société du sexe marchandisé, en accès illimité et toujours plus angoissé. Son nom est connu à travers le monde. Ses performances (scénarisées) ont nourri des fantasmes chez les unes et des complexes chez les autres.

Rocco est devenu Siffredi car il a un talent, en plus d’avoir un très gros membre. Il est charismatique. Son effet sur les filles est magnétique. Elles le regardent comme une sorte de gourou, comme des élèves qui seraient honorées de se faire baiser par le Maître. Elles lui laissent faire ce qu’il veut. Elles avalent sa main en entier pour lui montrer qu’elles n’ont pas peur du grand méchant loup. Quand Rocco évoque son âge avancé avec ces jeunes filles de 18 ans, ce vieux cochon le fait avec suffisamment de scrupules pour paraître sincère et avec juste ce qu’il faut de scrupules pour rendre la situation excitante. Qu’on le veuille ou non, Rocco est sexuel.

Précédé de sa réputation de tueur qu’il essaie pourtant de casser, les jeunes actrices le résument toujours à son phallus.

Qu’est-ce que tu connais de Rocco?

Il a une très grosse bite!

Ça, c’est pour le personnage. Rocco, l’homme, est évidemment plus complexe. Kelly Stafford, son alter ego féminin, est bien placée pour en parler.

Il est infiniment plus qu’une bite. Lorsque je pense à lui, c’est la dernière chose à laquelle je pense. 

Derrière le mythe se cache un professionnel sérieux et consciencieux, presque Stakhanoviste, qui connait les ficelles du métier et n’hésite pas à recadrer son cousin lorsqu’il se perd dans ses délires. On ne fait pas fortune en claquant des doigts.

Gabby arrête un peu tes conneries!

Rocco qui a baissé tant de fois son pantalon n’hésite pas à faire tomber le masque pour montrer un autre visage, assez loin des Pierre Woodman et autre James Deen (avec lequel il tourne néanmoins). Rocco sait aussi faire preuve de tendresse hors caméra en étant à l’écoute des filles. Il parle, il écoute, il rassure. Il charme. Il embrasse. Il met des claques sur le cul. Il questionne également beaucoup, un peu comme s’il voulait faire sa propre psychanalyse. Il assène par exemple à une jeune Hongroise qu’il vient de mettre à quatre pattes, les cheveux dans la bouche:

Pourquoi as tu mis autant de temps à te connaître?

À la différence de beaucoup d’autres hardeurs, Rocco semble avoir gardé les pieds sur terre. Rosa lui a apporté la stabilité dont il avait besoin pour ne pas sombrer dans le chaos.

La vraie chance, c’est pas la grosse bite. C’est surtout Rosa la chance!

Il y a aussi l’homme qui souffre de partout, sans trop se plaindre. Il paie pour celui qu’il a voulu être. Rocco est un homme comme les autres, peut-être avec un plus gros sexe, mais avec son côté sombre et ses faiblesses lui aussi. Il a tourné son addiction au sexe à son avantage. Ce qui a contraint certains à quasiment perdre leur emploi ou leur famille a fait de lui un millionnaire. Il ne cherche pas à se faire passer pour un ange (demandez à Cécile de Ménibus). Il assume son côté détraqué, de manière presque touchante. Comme si c’était Rocco que les filles accrochaient à leur tableau de chasse finalement, et non l’inverse. Comme le dit Kelly Stafford, la sorcière, il n’est que l’esclave des femmes. Elle n’a peut-être pas tort.

LE TRAILER

 

Cette explication n’engage que son auteur.

5 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.