HOT GIRLS WANTED

HOT GIRLS WANTED

Jill Bauer, Ronna Gradus, 2015

LE COMMENTAIRE

L’homme à la casquette et aux gros biceps rêve d’être entouré de poupées aux jambes interminables. En surnombre, les femmes ont l’impression d’avoir retourné la situation. Elles ont réussi à terrasser le concept de machisme incarné par cet imbécile. Il n’est effectivement plus visible. Cette époque est définitivement révolue, croit-on. On peut presque en rire. Pas vraiment. Ces femmes libérées sont encore prisonnières de ce sofa, sous la tutelle de celui dont elles ont cru pouvoir se débarrasser.

LE PITCH

Témoignages de quelques Alices au pays des merveilles du porno amateur.

LE RÉSUMÉ

Avec Internet, la pornographie s’est démocratisée. C’est le monde à l’envers. À tel point qu’on songe à une nouvelle libération sexuelle : Farrah Abraham, connue pour sa participation à l’émission de télé réalité Teen Mom, est devenue actrice professionnelle après que sa sex tape ait été diffusée en ligne – sans son consentement. Les dessous de Kim Kardashian Miley Cirus sont plutôt transparents. Sasha Grey pose nue pour American Apparel. Belle Knox paie ses études à Duke en faisant des films X.

I want to break barriers.

La consommation a officiellement explosé, notamment concernant la catégorie amateur. Les actrices jouant la fille d’à côté ont été remplacées… par la fille d’à côté elle-même. Et voici que des comptes sexy sur instagram trouvent rapidement des milliers de followers. Pas de censure sur Twitter. Sur Craigslist, les petites annonces pleuvent : hot girls wanted. Les filles affluent à Miami chez Riley, un agent. Son job est de les placer sur des tournages. Il prend 10% au passage. Ça marche bien pour lui.

Everyday a new girl turns 18 and everyday a new girl wants to do porn. I will never run out.

Parmi ses hussies, Tressa, a.k.a Stella May,  qui rentre voir sa famille au Texas de temps en temps. Elle a une explication de texte délicate avec sa mère. Son petit copain est au courant. Il cautionne, par amour. Pour le moment. La jeune fille redoute le moment où elle devra dire la vérité à son père.

À Miami, les filles vivent en collocation. Ambiance dortoir, sans bataille de polochons. Il y a suffisamment de tournages. Chacune aura droit à sa part. Rachel explique que c’est la belle vie. Pour la première fois de leur vie, les filles sont autonomes.

We’re free right now. The world is in our hands. I don’t want to go to college, meet someone in college, marry them, stay in my hometown, have a bunch of kids and then die there.

Elles gagnent de l’argent, tout en prenant du plaisir. Les voyages sont fréquents. Les gens sont sympas. Champagne. Soirées. Grosses voitures. Parfois des garçons mignons les reconnaissent. C’est flatteur! Que demander de plus?

Et puis au bout de deux mois à peine, elles perdent déjà de leur valeur au sein de l’industrie. Ça va vite. Pour continuer de tourner, il faut accepter des projets moins reluisants : anal, plusieurs mecs, des vieux, des viols… Les sites porno montrant des scènes de sexe abusives totalisent en moyenne 60 millions de vues par mois. Environ 40% du sexe en ligne propose du contenu dégradant envers les femmes. Ça laisse songeur.

Rachel n’est d’ailleurs pas à l’aise avec tout ce qu’elle fait.

That last part I fucking HATED!

Jade quant à elle garde la tête haute. Elle a tourné pour latina abuse et elle assume en tentant de mettre les choses en perspective.

The physical part is just temporary. (…) I’m here to put on a show. I’m not here to be comfortable. (…) The degrading thing. Me that I do it on camera to somebody who’s faking it… or that guy or that woman who’s been working at that company, busting their ass for shitty benefits for how many years?

Chacune voit midi à sa porte. Il n’empêche. Quand les filles voient Belle Knox dans facial abuse, elles savent parfaitement qu’il s’agit d’un viol face caméra. Personne ne peut plus se cacher. Ça n’a plus rien de drôle. Libération sexuelle rien du tout!

Le petit copain de Tressa ne supporte plus la job de sa future femme. Dispute.

It pisses me off because everybody knows that you were getting punish-fucked for money. It’s like you’re supposed to have respect for yourself too.

Are you saying I’m a prostitute?

It’s pretty fucking close.

Tressa raccroche. Ferme son compte Twitter. Déballe tout à son père. Sait qu’il va lui falloir longtemps avant de retrouver sa confiance, ou son estime. En attendant, elle vit avec son mari à Arlington, Texas. Soulagée.

I’m just glad to be back to my normal life.

À Miami, Riley compte huit nouvelles filles dans sa maison.

hot girls

L’EXPLICATION

Hot Girls Wanted, c’est le poids des bagages.

Ceux qui voyagent léger sont libres d’aller où ils veulent, le plus loin et longtemps possible. Or les aléas de la vie se chargent bien de lester nos affaires. On peut se demander pourquoi vouloir en rajouter soi-même?

De nombreuses filles aux États-Unis ont l’âme de voyageuses, éprises de liberté (cf Easy Rider). Elles ont soif d’ailleurs. Là où le soleil brille et où l’eau de la piscine est douce. Des garçons comme on en voit en boites de nuit.

Comme beaucoup d’autres, elles ont aussi envie d’être célèbres.

We’re gonna be stars one day!

Le porno leur en donne la chance, avec la promesse de gagner beaucoup d’argent rapidement.

Are you kidding me?? I made $900 in five hours!

Mais tout comme les traders ne cashent pas des millions en restant les fesses assises sur leur chaise (cf Le loup de Wall Street), ces jeunes filles vont devoir donner de leur personne. Il n’y a pas d’argent facile. Il faut coucher (cf Promotion canapé).

I mean ‘Why not?’.

Après tout, le sexe ne veut plus dire grand chose de nos jours. Ce n’est plus sacré comme jadis où il fallait attendre le mariage pour faire la Chose (cf Curiosa). Tout le monde couche avec tout le monde. No big deal.

Nowadays sex doesn’t really mean anything.

Et puis les mecs sont plutôt charmants, pour la plupart.

The guys treat you like you were a princess.

Les filles qui ont des complexes n’ont plus à s’en faire. Grâce au porno, elles peuvent se sentir désirées par des millions de chiens en chaleur sans même avoir besoin d’être au sommet de leur forme. Super.

Even when I’m like I just look weird and the guys are like oh you’re so sexy I just wanna fuck you. It’s a boost of confidence.

Comme tout travail, tout n’est pas toujours rose. Évidemment. L’industrie du porno est exigeante (cf Il n’y a pas de rapport sexuel). Les actrices doivent faire des sacrifices :

I actually don’t have sex other than when I do porn.

Certaines filles finissent aux urgences à cause de kystes liés aux frottements répétées ou aux rapports trop fréquents avec des partenaires différents. D’autres filles sont un peu dégoûtées par certaines scènes qu’elles n’aimeraient pas faire dans l’intimité. Mais c’est un travail. On ne choisit pas. Et puis à la fin, on exagère toujours.

It looks much rougher than it is.

La vérité, c’est que beaucoup de filles se lancent dans cette aventure sans en mesurer les conséquences (cf Jeune et Jolie).

What’s the cost?

En réalité, elles ne se font pas autant d’argent que ça.

I only made $25,000 in four months and after I ran out of porn I only had $2,000 left on my bank account.

Pour ce salaire de misérables, elles sont quand même vite obligées de faire des choses répugnantes qu’elles ont du mal à assumer. Se faire attacher en faisant semblant d’aimer ça? Sucer des hommes jusqu’à s’en faire vomir? Lécher son vomi en souriant? On peut se demander si le jeu en vaut vraiment la chandelle.

Did I really want money that bad?

L’illusion de la liberté. Une insouciance de façade. De l’argent faussement facile pour conduire à la ruine de l’estime de soi. Au poids des regards dans la rue. À n’être qu’une paire de fesses parmi d’autres. À provoquer la tristesse de ses proches. Sans être old school, ça fait quand même beaucoup.

Ces filles voulaient parcourir le monde. L’expérience de Tressa leur montre qu’elles feraient mieux de reconsidérer leurs envies de voyage. Elles peuvent très bien laisser leurs valises au Texas et garder le coeur léger, sans avoir mal aux fesses. N’est-ce finalement pas ça le plus important?

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

2 commentaires

    • Un phénomène pourtant pas si récent que cela mais qui prend effectivement un volume inédit avec internet. L’envers du décor. Et en même temps, un cycle vicieux nourri par la loi de l’offre et de la demande… chaque actrice qui décroche est immédiatement remplacée par une légion de filles.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.