BEETLEJUICE

BEETLEJUICE

Tim Burton, 1988

LE COMMENTAIRE

Les fêtards qui disent nonchalamment « je dormirai quand je serai mort! » ont tendance à oublier que le sommeil est nécessaire à la vie. Cette mort qu’ils tentent de fuir jusqu’à des heures tardives de la nuit, ils risquent néanmoins de la rencontrer de manière précoce en se privant de dormir. Cette affirmation est donc à peu près aussi bête qu’un mort qui dirait ne plus vouloir prendre soin de ses cheveux, de sa peau ou de ses dents.

LE PITCH

Un couple de fantômes est contraint de cohabiter avec un couple de snobs New-Yorkais.

LE RÉSUMÉ

Adam (Alec Baldwin) et Barbara Maitland (Geena Davis) sont jeunes, sympathiques… ils ont la vie devant eux. Ils n’auront malheureusement pas la chance d’en profiter puisqu’ils sont victimes d’un accident de voiture en voulant éviter un chien. Lorsqu’ils rentrent à la maison, ils comprennent qu’ils sont morts (cf Ghost).

Why don’t they tell us something? I mean, where are all the other dead people in the world? Why is it just you and me?

Maybe this is heaven.

Les Deetz emménagent à la place des Maitland. Charles (Jeffrey Jones) et Delia (Catherine O’Hara) débarquent de Manhattan. Ils ne viennent pas exactement du même monde. Leur fille Lydia (Winona Ryder), non plus mais dans un autre genre – EMO.

As soon as we get settled, we’ll build you a darkroom in the basement, okay?

My whole life is a dark room. One big dark room.

L’adolescente devine rapidement la présence de fantômes dans la maison et sympathise même avec Adam et Barbara.

Malgré tout, la cohabitation s’annonce compliquée.

Juno (Sylvia Sidney) informe les Maitland qu’ils sont condamnés à vivre 125 ans dans cette maison et que s’ils veulent faire quelque chose, ils vont devoir s’y prendre par leur propres moyens. Alors ils ont recours au service de Beetlejuice (Michael Keaton), même si on le leur déconseille fortement.

You don’t want his help! He doesn’t work well with others.

Beetlejuice se révèle être effectivement un grossier personnage.

What are your qualifications?

Ah. Well… I attended Juilliard… I’m a graduate of the Harvard business school. I travel quite extensively. I lived through the Black Plague and had a pretty good time during that. I’ve seen the EXORCIST ABOUT A HUNDRED AND SIXTY-SEVEN TIMES, AND IT KEEPS GETTING FUNNIER EVERY SINGLE TIME I SEE IT… NOT TO MENTION THE FACT THAT YOU’RE TALKING TO A DEAD GUY… NOW WHAT DO YOU THINK? You think I’m qualified?

Les Maitland hésitent puis l’engagent quand même. Les tentatives du bio-exorciste pour terrifier les Deetz fonctionnent à l’envers. Le phénomène paranormal qu’il provoque lors d’un diner amusent les hôtes plus qu’il ne les effraie. Ils songent même à transformer cette maison hantée en attraction. Catastrophe.

What’s the good of being a ghost if you can’t frighten people away?

Otho (Glenn Shadix), le décorateur d’intérieur, utilise un manuel de spiritisme pour débarrasser les Deetz des Maitland. Beetlejuice intervient sur demande express de Lydia. Il accepte à condition que tous les deux se marient. Intenable, Beetlejuice fait les questions et les réponses devant le prêtre :

She’s a little bit nervous. Uh, maybe I should answer for her, okay? …I’m Lydia Deetz and I’m of sound mind. The man next to me is the one I want. You asked me, I’m answering. Yes, I love that man of mine.

Barbara et Adam s’arrangent pour que Beetlejuice se fasse avaler par un serpent des sables. Plus de Beettlejuice!

Les Maitland et les Deetz finissent par s’entendre. Lydia s’épanouit. Beetlejuice se retrouve à son tour dans la salle d’attente de l’au-delà.

beetlejuice2

L’EXPLICATION

Beetlejuice, c’est la mort libératrice.

La mort est peut-être mystérieuse dans la mesure où personne ne sait avec certitude ce qui se passe « après ». En soit, elle n’a cependant rien de vraiment réjouissant. C’est pourquoi ceux-là qui restent aux enterrements pleurent en buvant du whisky (cf Family Business). On n’a globalement plutôt pas envie de mourir dans l’ensemble. Surtout pas Paris Hilton (cf The American Meme).

La mort est inéluctable. Elle nous met sur un pied d’égalité absolue, tous autant que nous sommes. Si nous pouvons partager quelque chose avec Monsieur Arnault, en dehors d’être un homme, Français, qui s’appelle Bernard, c’est que nous allons mourir tout comme lui. Chacun à notre façon.

This is what happens when you die. That is what happens when he dies. And that is what happens when they die. It’s all very personal.

Plutôt que d’essayer de lui échapper, nous serions plus inspirés de la regarder en face pour voir ce qu’elle pourrait nous apporter d’utile de notre vivant, comme de mieux vivre par exemple. Adam est le premier à comprendre qu’on passe une vie entière à se faire du souci – pour rien.

Barb, honey… we’re dead. I don’t think we have very much to worry about anymore.

Quand on est vivant, on passe son temps à se plaindre. Surtout quand on est Parisien. Les supporters de foot locaux ont quand même trouver le moyen de se plaindre de leur star planétaire. C’est à se demander si les Qataris ne jettent pas de la confiture aux cochons. Quand on est mort, on a toutes les raisons du monde d’être mécontent. Alors pourquoi anticiper?

What’s wrong?

We’re very unhappy.

What did you expect? You’re dead!

Lydia est la seule personne qui parvient à regarder les choses en face. Elle est éclairée (cf Shining).

Well, how is it you see us and nobody else can?

Well, I’ve read through that handbook for the recently deceased. It says: ‘live people ignore the strange and unusual ». I myself am strange and unusual.

Que voit-elle? Beetlejuice qui incarne la mort à lui seul : répugnant et insaisissable. Drôle aussi parfois. Pénible souvent. Il se moque d’absolument tout, en particulier des conventions. C’est son attitude qui permet de débloquer Adam et Barbara. Tout sympathiques qu’ils sont, ils ont néanmoins un bon balais dans le derrière. Beetlejuice contraint aussi les Deetz à sortir de leur rôle en leur offrant ce qu’ils cherchent désespérément, c’est à dire un peu de fantaisie.

Beetlejuice nous rappelle que la vie est courte et que nous ferions bien d’en profiter un peu. Comme le dit très bien Guignol : Les morts ne savent qu’une chose. C’est mieux d’être en vie. (cf Full Metal Jacket).

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.