PARANORMAL ACTIVITY

PARANORMAL ACTIVITY
Oren Peli, 2007

LE COMMENTAIRE

Le philosophe se pose la question de savoir si un arbre fait du bruit lorsqu’il tombe au milieu d’une forêt déserte. A priori oui, bien que personne ne soit là pour vérifier. Il en va de même avec le monde de la nuit, royaume des somnambules et des araignées suicidaires.  Dans cet univers parallèle bien connu pour ses nightcrawlers, on va de musiques en rêves. Vive l’hiver. Criez qu’il fait chaud. Et coups de folie.

LE PITCH

Katie (Katie Featherston) et Micah (Micah Sloat) se refont le film de leurs nuits.

L’HISTOIRE

Katie et Micah observent des choses étranges dans leur maison de San Diego. Micah a l’idée d’acheter une caméra pour filmer tout ce qui se passe et peut-être trouver une explication à ces bizarreries dont ils pensent être les victimes.

Once we got everything on camera we can figure out what’s going on.

Le couple fait appel à un parapsychologue célèbre (Mark Fredrichs). Son diagnostic est sans appel: un démon en a après Katie. Ce démon la suivra partout. Les démons ça n’est pas son sujet. Alors il recommande un collègue. La situation est critique. Il tient cependant à partir sur une note encourageante.

You’re gonna be fine.

Les manifestations vont se répéter, nuit après nuit, de plus en plus inquiétantes jusqu’à ce que Katie se retrouve en transe sans se souvenir de quoi que ce soit le lendemain. Micah, ignorant les conseils du parapsychologue, ramène une planche Ouija pour rentrer en contact avec les esprits. La planche bouge puis prend feu.

Katie ne rigole plus du tout. Elle veut appeler le démonologue. Micah refuse. Il répand de la poudre au sol qui révèle des empreintes étranges conduisant au grenier où le couple retrouve une vieille photo de Katie. C’est la panique. Ils appellent le démonologue à la rescousse. Malheureusement, le Dr. Averies est en vacances. Le Dr Fredrichs revient en catastrophe puis repart aussi vite car sa présence semble jeter de l’huile sur la salsa.

Katie se fait mordre la nuit suivante. Micah, mort de peur, veut partir à l’hotel mais Katie l’en dissuade. Elle est possédée. Elle le tuera quelques heures plus tard.

L’EXPLICATION

Paranormal Activity, c’est la malédiction du couple.

Katie et Micah sont deux personnes parfaitement ordinaires qui ne peuvent pas plus ressembler à tout le monde (le monde caucasien en tout cas). Ils emménagent dans un pavillon de banlieue. Jusqu’ici tout va bien. Ils ont l’air heureux. Comme dans tous les couples, il y a néanmoins un vice caché. Le cailloux dans leur chaussure, c’est le démon.

Le démon est irrationnel. On ne se l’explique pas.

That makes no sense. That makes no sense at all.

Il est là, c’est comme ça. On n’y peut rien. Même les professionnels se sauvent ou partent en vacances face au démon. Micah se croit plus fort que tout le monde. Il est possessif. On ne touche pas à sa gonzesse (cf Renaud).

I’ve been doing my research. I’m taking care of this. Nobody comes in my house, fucks with my girlfriend, and gets away with it.

Il n’en fait qu’à sa tête et veut résoudre tous les problèmes. Il veut comprendre. C’est pourquoi il achète un caméscope (c’est jamais une bonne idée d’acheter un caméscope) et une planche ouija (c’est pas une bonne idée non plus). Il est bien obligé d’abdiquer avec ses idées à la con: il n’a aucun contrôle.

Let’s talk about this first. It’s just, I’m in control, I’m making progress.

No, you haven’t been having any progress, and you’re *not* in control. *It* is in control, and if you think you’re in control, then you’re being an idiot! Not a single thing you’ve done has helped, and I’m sorry, I don’t mean to burst your bubble, but the camera hasn’t helped and the stupid footprints haven’t helped; do you think that thing would have left footprints if it didn’t want to? No! It did it because it wanted to! It wanted you to find my photo, it can be anywhere, it hears what we’re saying right now.

Hey! How the fuck do you know?

You are absolutely powerless!

Le démon fait peur précisément parce qu’on ne peut pas le contrôler. Il nous suit partout, comme un camion dans le rétroviseur. On ne le voit pas et il s’amuse avec nous aux alentours de deux heures du matin.

Demons suck.

Le démon nous menace. On pense qu’il nous veut du mal. Ça n’est pas tout à fait exact.

Well, whatever it is that’s following me, it doesn’t feel… it doesn’t feel human. It feels like it’s… it feels like a monster. I mean like, it wants to hurt me.

Contrairement à Roméo et Juliette (cf La Guerre Est Déclarée) qui sont victimes d’un véritable coup du sort ; dans le cas de Katie et Micah, le démon est en nous (cf INXS). Le ver est dans le fruit. Il nous fait dévisser. Il nous donne envie de la voisine à laquelle on n’a strictement pas le droit de toucher. Il nous donne envie de reprendre du Nutella et de se détacher encore un peu plus du modèle sexuel qui permettrait à son mari d’entretenir son érection. On ferme les yeux. On fait semblant, puis on s’éloigne. On s’engueule. Il y a les non-dits. On se fait des reproches.

I understand where you’re coming from- just remember too, that you didn’t exactly warn me about this kind of stuff before we moved in together, so I think I have a little bit of say in what we do.

I get that, but honestly what was I supposed to say? On our first date, ‘Hey, I think there’s a demon that I think has been following me.’

No, but maybe on our fifteenth date, or our thirtieth date, or when we decided to live together… that might’ve been a good thing to bring up.

On se supporte plus. On découche. On s’ignore. On finit par se mordre. Dans des cas extrêmes, on s’étrangle (par accident).

L’angoisse c’est qu’il y a toujours des petits démons, dans tous les couples.

You cannot run from this- it will follow you. 

Considérons nous avertis. Pendant la cérémonie du mariage, n’écoutons pas ceux qui nous conseille d’être des chênes. Soyons plutôt des roseaux. Arrêtons de passer notre vie à éviter les icebergs et équipons nous plutôt de canots de sauvetage. Soyons plus malins.

Considérons aussi que celui qui meurt à la fin, c’est Micah, le pauvre diable d’Iglesias. Alors le démon il a bon dos. Et si c’était plutôt une démone (cf The Witch)?

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s