DOUTE

DOUTE

John Patrick Shanley, 2008

LE COMMENTAIRE

Tout est affaire de détails. Une personne les doigts croisés peut donner l’impression d’être plongée dans un moment de recueillement très chrétien, nécessitant une foi absolue. Ses yeux ouverts indiquent cependant autre chose. Soudainement, elle ne prie plus son Seigneur. Elle met en examen son prochain.

LE PITCH

Une soeur suspicieuse sa lance dans une chasse aux sorcières (cf Good evening, and good luck).

LE RÉSUMÉ

Le sermon du père Flynn (Philip Seymour-Hoffman) sur le doute donne matière à réflexion.

What do you do when you’re not sure? That’s the topic of my sermon today. (…) Now you see the world as through a window. On one side of the glass: happy, untroubled people, and on the other side: you.

Les paroissiens sont perplexes. Le soir-même, les religieuses s’en donnent à coeur joie. La sœur Aloysius (Meryl Streep), directrice émérite de l’école catholique de Saint-Nicolas, invite ses consoeurs à ouvrir l’oeil. Il faut être à l’affût des faits et gestes du père Flynn car il ne doit pas être bien net pour tenir ce genre de propos.

I want you all to be alert.

Ça ne va pas tarder. La soeur James (Amy Adams) signale un fait étrange. Le petit Donald Miller (Joseph Foster), enfant de choeur, a été appelé par Flynn au presbytère. Il en est revenu visiblement perturbé et son haleine sentait l’alcool. Pas bon… La sœur Aloysius tire immédiatement des conclusions.

Of all the children, Donald Miller… I suppose it makes sense.

Les deux soeurs demandent des explications au père Flynn qui explique que Miller a été surpris en train de boire le vin servant à l’office et que par conséquent, il a été suspendu de son rôle d’enfant de choeur. Circulez y’a rien à voir. Flynn est malgré tout embarrassé par ces sous-entendus.

I don’t wish to continue this.

James se satisfait des explications du prêtre. La soeur Aloysius n’a pas l’intention de lâcher le morceau.

Par provocation, le sermon de Flynn concerne les fausses accusations et les ragots. Tiens donc.

La soeur James réclame des explications supplémentaires à propos d’un autre fait dont elle a été témoin : un sous-vêtement que le père Flynn a déposé dans le casier du petit Miller. Une nouvelle fois, le prêtre a une réponse.

Why didn’t you hand it to him?

To spare him further embarrassement.

Aloysius s’entretient avec la mère du petit Donald (Viola Davis). Madame Miller explique que son fils s’est pris une raclée par son père suite à l’épisode du vin. Qu’il risque de se prendre une nouvelle raclée si son père découvre qu’il est gay, ce dont Madame Miller est presque certaine. Et qu’elle ne dirait rien si son fils se faisait abuser par le père Flynn de peur qu’il doive quitter cette école qui lui donne malgré tout plus de chances pour son avenir. Il n’en faut pas plus pour Aloysius qui réclame la démission de Flynn.

You’re insane. You have got in your head that I corrupted this child after giving him wine. And nothing I’ll say will change that.

That’s right.

But this has nothing to do with the wine, not really. You’ve had a fundamental mistrust of me before this incident. It was you that warned sister James to be on the lookout wasn’t it?

That’s true.

So you admit it!

Certainly.

Why??

Because I know people.

That’s not good enough.

It won’t have to be.

La soeur fait pression sur Flynn dont les états de service ne semblent pas être très clairs. Une nonne pourrait apparemment en témoigner. Sous la menace, Flynn abdique. Il finit par demander un transfert.

Aloysius semble avoir gagné la partie. Elle a obtenu ce qu’elle voulait. Et pourtant elle ne semble pas satisfaite. Lors d’une conversation avec James, elle confesse ne pas être sûre.

What is it, Sister?

…. I have doubts!

doubt2

L’EXPLICATION

Doute, c’est parce qu’on ne sait jamais (cf Inception).

La vie n’est pas une science exacte. Au contraire, elle ressemble plutôt à une équation complexe, avec un nombre d’inconnues infinitésimales. Les plus mathématiciens d’entre nous passent leur vie à courir après la solution. D’autres se prennent un peu moins la tête et accepte que le doute nous envahisse au moment de prendre une décision, en son âme et conscience.

Par exemple, un jury est confronté à ce problème lorsqu’il doit rendre son verdict (cf Douze hommes en colère). L’accusé est présumé innocent, car il a le bénéfice du doute. On cherche alors à écarter le doute, dans la mesure du possible. Car il subsiste toujours un tout petit pourcentage infime d’insécurité que la science elle-même ne peut pas empêcher aujourd’hui. La preuve : la VAR qui devait clore les débats dans le football ne fait qu’en créer de nouveaux.

En l’occurrence, deux forces s’affrontent : Flynn, un prêtre progressiste au passé trouble. Et la soeur Aloysius irréprochable mais dont la rigidité morale est également suspecte.

Leurs perspectives sont radicalement opposées.

It’s a new time sister.

What’s new about it?

Something inside of people is new. 

There is nothing new under the sun. 

The church needs to change. We should sing a song from the radio now and then. Take the kids out for ice cream. Maybe take the boys out on a camping trip. 

The point being?

We should be friendlier.

Tout dépend alors du sens avec lequel on prend les choses : Le père Flynn est effectivement très proche des enfants, ce qui n’est pas très recommandé en ces périodes de pédophilie au sein de l’Église (cf Spotlight). Le fait est qu’il a fait trois paroisses au cour des cinq dernières années. Cette instabilité ne joue pas en sa faveur. Mais il n’y a aucune preuve qu’il ait abusé de Donald Miller. Donc on devrait s’en tenir là. La soeur James en a d’ailleurs très envie. C’est plus simple comme ça.

I don’t think Father Flynn did anything wrong.

You just want things to be resolved so you can have simplicity back.

Aloysius n’est pas d’accord. Elle voit les choses différemment : On peut se dire que rien ne prouve que le père Flynn soit effectivement pédophile. Il n’empêche que ses récents changements d’affectation et sa proximité avec les enfants ne renvoient pas un bon signal. Peut-être que l’Église le protège? Flynn ne serait pas le premier à bénéficier de l’immunité. Le doute est permis. La soeur Aloysius en profite. Elle se moque de l’absence de preuve et transforme ce doute en certitude.

How can you be so sure that he is lying?

Experience!

À la  fin de l’histoire, on peut se convaincre que le père Flynn était malgré tout innocent. Mais pourquoi n’a-t-il pas chercher à défendre son innocence? Sa demande de transfert n’est-elle pas un aveu..?

De l’autre côté, on peut se dire que la soeur Aloysius a fait ce qu’il fallait pour protéger les enfants. Mais n’a-t-elle pas ruiné la vie d’un homme (cf La chasse) pour mieux servir ses intérêts en se débarrassant de quelqu’un dont la pensée allait contre la sienne…?

Chacun pourra se faire sa propre opinion.

On peut accepter que le doute fasse partie du jeu. S’en servir pour questionner et décider, comme un acte de foi.

Ou on peut lutter contre cette réalité, comme soeur Aloysius qui n’hésite pas une minute. Et finir par être hanté par le doute à jamais.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.