MINARI

MINARI

Lee Isaac Chung, 2020

LE COMMENTAIRE

La vie c’est comme une boite de chocolats. On ne sait jamais sur quoi on va tomber (cf Forrest Gump). En vérité, c’est plutôt comme une boîte de chocolats qui ont passé la date de péremption. On sait qu’on a peu de chances de tomber sur un morceau de qualité. Attendons-nous à avoir mal au ventre. Par contre, interdiction formelle de baisser les bras.

LE PITCH

Une famille Coréenne compte réaliser le rêve Américain dans l’Arkansas.

LE RÉSUMÉ

Les Yi quittent la Californie pour le Sud-Central des États-Unis. Jacob (Steven Yeun) a acheté une terre avec l’ambition d’y faire pousser des fruits et légumes Coréens. Ils s’installent dans une maison de fortune, ce qui ne plait pas vraiment à Monica (Han Ye-ri).

This isn’t what you promised…

En plus du manque de confort, elle se fait du souci pour la santé fragile de son fils David (Alan Kim).

Le couple travaille dur dans un élevage de poules pondeuses. Suite à une énième dispute, ils conviennent de faire venir Soon-ja (Youn Yuh-jung), la mère de Monica, pour s’occuper des enfants.

Les rapports entre David et sa grand-mère sont d’abord compliqués. En parallèle, les Yi font des efforts pour s’intégrer au sein de la communauté. Ils vont à l’église. Mais les affaires vont mal. Monica aimerait repartir en Californie tandis que Jacob s’obstine.

Can’t you come with us? I can’t do this without you. 

You’re the one who wants to leave. 

(…)

Isn’t it more important that we stay together?

You go ahead and do what you want. Even if I fail, I have to finish what I started. 

La santé du petit s’améliore miraculeusement. David apprend à connaître sa grand-mère qui lui paraissait initialement être une extra-terrestre venue d’une autre planète. Les affaires reprennent. Jacob sécurise un contrat avec un commerçant Coréen basé au Texas. Le couple décide cependant de se séparer. La dispute de trop (cf Marriage Story).

You chose the farm over our family. 

It’s different now… Everything worked out. 

We can live together when things are good. But when they’re not we fall apart?

Let’s stop okay? Now we can make money and live without worries.

So what you’re saying is we can’t save each other but money can?

Things might be fine now, but I don’t think they will stay that way. (…) I’ve lost my faith in you.

Lorsque la famille rentre à la maison, elle découvre la ferme en feu car Soon-ja, victime d’un AVC, a malheureusement déclenché un incendie accidentel. Jacob et Monica tentent de sauver ce qui peut l’être. David court après sa grand-mère pour l’empêcher de partir.

Please don’t leave Grandma!

Les Yi s’effondrent de fatigue, ensemble. Ils se remettent au travail. Cette fois-ci, ils décident de faire confiance au sourcier local. Jacob découvre le minari que Soon-ja avait planté vers la rivière et qui a poussé remarquablement.

L’EXPLICATION

Minari, c’est l’héritage de nos aînés (cf Star Wars 9).

Si dans l’Antiquité, on avait hâte de vieillir pour trouver le chemin de la sagesse, les choses semblent avoir bien changé depuis. On redoute l’âge avec son cortège de rides et de douleurs au dos. Il n’est plus à prouver que l’époque contemporaine n’est pas tendre avec les seniors (cf No Country for Old Men). On leur reproche d’avoir trop d’argent ou de couter trop cher. Les Millennials accusent même les Boomers d’être les principaux responsables du confinement. Au point que certains affirment sans vergogne que les vieux ont fait leur temps! Un véritable conflit de générations.

Les Yi, emmenés par le patriarche, pensent qu’ils peuvent s’en sortir en terre étrangère par leurs propres moyens. En travaillant dur, mais sans l’aide de personne. Ce n’est certainement pas Paul (Will Patton), ex-veteran de la guerre de Corée, qui va apprendre à planter des graines à Jacob!

Le couple, grâce à l’inspiration de Monica, a la présence d’esprit d’appeler la grand-mère à la rescousse. Soon-ja va jouer un rôle fondamental pour rétablir l’harmonie au sein du foyer. Elle va même permettre à la famille de ne pas exploser en vol.

Car il y a toujours des hauts et des bas dans une relation. Jacob et Monica risquent de ne pas se sortir de ce grand-huit à l’Américaine car ils ont une manière différente d’aborder la vie. Le père se sent responsable du bien-être des siens, tout en se prouvant à lui-même qu’il en est capable.

Think about the kids.

They need to see me succeed at something for once!

Cet ambitieux ne peut se satisfaire de travailler avec des poussins toute sa vie.

De son côté, Monica affirme pouvoir s’accommoder d’une vie modeste… même si elle aimerait quand même vivre dans une belle maison plutôt qu’un mobile-home.

Tous les deux finissent par perdre le fil de leur amour. Leurs divergences d’opinion fait grandir le fossé qui les sépare un peu plus chaque jour.

L’arrivée de la grand-mère rassure Monica et soulage en partie Jacob. Elle ramène également un peu de culture Coréenne nécessaire à cette famille déracinée, littéralement perdue au beau milieu de nulle part.

Soon-ja apporte l’attention dont David a besoin pour ne plus faire pipi au lit. Sa présence permet à Jacob de dégager du temps pour se concentrer sur son champ. Monica a la conscience tranquille. Elle travaille également avec plus d’efficacité.

Soon-ja recadre aussi David lorsqu’il en a besoin. Son petit coeur se répare tout doucement.

En portant quelques denrées à la valeur émotionnelle plus que pécuniaire, la grand-mère remet de l’humain au sein d’un foyer qui s’est perdue sur les routes du capitalisme Nord-Américain.

Elle empêche sa fille de faire des dépenses ridicules. Pourquoi donner cent dollars à l’église? Cette somme parait mirobolante vu le contexte.

Elle souligne que Jacob, tout malin qu’il est, confond un soda ultra-chimique avec de l’eau minérale issue des Alpes.

Surtout, elle va mettre le feu aux récoltes au pire moment. Cette catastrophe va se révéler être salutaire car elle cimente définitivement le couple. Jacob prend conscience de l’essentiel : Les Yi ont besoin de rester soudés, dans les bons et surtout les mauvais moments.

Certes Soon-ja cause un peu de souci de par ses bêtises. Mais elle n’est pas un poids. Au contraire, elle redonne un sens à la famille. Cette pierre angulaire laisse un héritage inestimable, plus riche encore qu’un patrimoine immobilier. Une prise de conscience et quelques précieuses feuilles de minari qui vont permettre à la famille de continuer sa route avec un peu de sérénité.

Preuve qu’on a besoin de la grand-mère, même quand elle n’est pas au top de sa forme et pas seulement parce qu’elle sait faire du bon café.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.