LE MONDE DE NARNIA : LE LION, LA SORCIÈRE ET L’ARMOIRE MAGIQUE

LE MONDE DE NARNIA : LE LION, LA SORCIÈRE ET L’ARMOIRE MAGIQUE

Andrew Adamson, 2005

LE COMMENTAIRE

Les plus belliqueux sont les mieux placer pour connaitre le coût d’une bataille. Pour gagner une guerre, ils savent qu’il est nécessaire de doser leurs efforts (cf Braveheart). Tandis que les enfants veulent partir au combat la fleur au fusil, le grand chef doit réfléchir avant d’agir.

LE PITCH

Quatre jeunes Anglais basculent dans un autre monde.

LE RÉSUMÉ

En plein bombardement de Londres, quatre frères et soeurs sont invités par leur mère (Judy McIntosh) à se mettre au vert à la campagne. Peter (William Moseley), Susan (Anna Popplewell), Edmund (Skandar Keynes), Lucy (Georgie Henley) se retrouvent dans la vaste propriété du professeur Kirke (Jim Broadbent).

Les enfants, orphelins de leur père, sont naturellement affectés par les conséquences de la guerre. Ils se disputent régulièrement entre eux.

Lors d’une partie de cache-cache, Lucy se réfugie dans une armoire et se retrouve propulsée malgré elle dans un monde parallèle : Narnia. Elle y fait la rencontre d’un faune du nom de Tumnus (James McAvoy). À son retour, personne ne la croit – évidemment.

She thinks she’s found a magical land… In the upstairs wardrobe.

Après un nouveau voyage, cette fois-ci en compagnie d’Edmund, les quatre frères et soeurs décident de partir à l’aventure dans le monde de Narnia. Ils apprennent de la part des castors qu’une prophétie les envoie. En effet, si les deux fils d’Adam et les deux filles d’Eve sont réunis auprès d’Aslan (cf Le Roi Lion), alors la sorcière blanche (Tilda Swinton) qui prétend régner sur le royaume pourra être vaincue.

Malheureusement, Edmund a abandonné les autres. Il a cru aux promesses de la sorcière et se retrouve fait prisonnier. Edmund est finalement délivré mais doit néanmoins être sacrifié, en qualité de traître, selon une loi de Narnia. Aslan se sacrifie à la place du petit garçon.

Plus rien n’empêche la sorcière tyrannique de prendre possession du royaume… sauf Peter qui mène les troupes en l’absence d’Aslan.

You’ll have to lead us.

La bataille fait rage.

Aslan ressuscite car son sacrifice déjoue la mort, encore une fois selon une loi de Narnia. La sorcière aurait du le savoir. Elle est défaite par le lion, qui fait revenir à la vie toutes celles et ceux qui avaient été transformés en pierre – pour le plus grand plaisir de Lucy qui retrouve Tumnus.

Les enfants sont consacrés par Aslan.

To the glistening eastern sea, I give you Queen Lucy the Valiant, to the great western wood, King Edmund the Just, to the radiant southern sun, Queen Susan the Gentle, and to the clear northern sky, I give you King Peter the Magnificent.

Des années plus tard, tous les quatre retrouvent le chemin de l’armoire magique et reviennent dans la réalité, comme s’ils n’étaient partis que depuis à peine quelques heures. Le professeur les attendait et piaffe déjà d’impatience à l’idée d’écouter leur récit.

L’EXPLICATION

Le Monde de Narnia, c’est cesser les enfantillages.

Les frères et soeurs Pevensie sont quatre petits poussins tombés du nid. Ils n’ont rien demandé à personne et pourtant ils sont rattrapés par les horreurs de la guerre qui les pousse loin de Londres où ils espéraient pouvoir se développer gracieusement avant d’intégrer Poudlard (cf Harry Potter). Les Allemands en ont malheureusement décidé autrement.

Lorsqu’ils arrivent chez le professeur Kirke, ils se chamaillent constamment.

Susan trouve Lucy trop puérile. Elle n’a pas tort. La petite est beaucoup trop naïve. Lucy s’aventure toute seule dans la neige, sans manteau de saison, et accepte d’aller prendre le thé, chez un faune inconnu au bataillon, et dont elle ne connait pas les intentions. C’est beaucoup trop dangereux.

Peter s’improvise comme le chef des scouts, ce qui n’est pas du goût d’Edmund.

When are you gonna learn to grow up?

Shut up! You think you’re dad, but you’re NOT!

Parce qu’il est le plus vieux de la troupe, Peter se sent l’obligation de jouer les patrons. De fait, il prend un peu le melon et en devient insupportable. Heureusement que Susan le recadre.

Look, just because some man in a red coat hands you a sword it doesn’t make you a hero!

Le problème de Susan est qu’elle fait la morale à tout le monde. Elle se trompe d’endroit. Elle a rangé ses rêves au placard alors que l’armoire est précisément le lieu ouvrant sur le royaume de Narnia. Elle n’est pas encore adulte qu’elle est déjà chiante comme la pluie.

Logically it’s impossible.

Quant à Edmund, il est un pleutre qui balance tout le monde. Il bitch sur sa propre soeur en la traitant de mythomane.

I shouldn’t have encouraged her but you know what little children are like these days. They just don’t know when to stop pretending.

Ce salaud donne Tumnus contre une poignée de dragibus.

You’re here because he turned you in… for sweeties.

Bref, ils font tous des erreurs grossières, le leur âge certes, mais que la modernité ne leur permet plus.

Why can’t you think about anyone but yourself? You’re so selfish! You could have got us killed!

Toutes ces bêtises les exposent cruellement au danger que représente la sorcière blanche.

Les enfants ont d’abord besoin d’être flattés par Aslan et les castors pour prendre conscience de leur potentiel. Puis ils doivent prendre leur responsabilité. Il est important pour eux de ne pas faire n’importe quoi. Le royaume tout entier dépend de leur bravoure. Puis ils vont devoir se serrer les coudes afin de triompher.

Edmund doit être pardonné par Peter, mais il doit aussi rentrer dans le rang.

When are you gonna learn to do as you’re told?!

Peter doit avoir confiance en sa volonté de gagner.

Numbers do not win a battle.

Susan doit se détendre et Lucy doit grandir un peu.

When are you gonna learn to grow up?

Parce qu’en face, ce sont les Nazis. Et les Nazis ne rigolent pas. Avec eux, on est du bon côté du grillage ou du mauvais côté.

You better think carefully about whose side you’re on Edmund, mine, or theirs.

Gageons que cette expérience leur serve de leçon. Dans le vrai monde, on ne ressuscite pas en claquant des doigts (cf Comme des phénix). Le monde de Narnia n’est pas la légende de Jimmy. Qu’on se le dise.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.