THE WICKER MAN

THE WICKER MAN

Robin Hardy, 1973

LE COMMENTAIRE

Dans la tradition païenne, on n’avait pas pour habitude d’attendre que les choses se passent. Pas besoin d’attendre que des slogans publicitaires nous invitent à provoquer le destin. Il fallait brûler les sorcières pour éloigner le mauvais sort, ou brûler Monsieur Carnaval pour en finir avec l’hiver.

LE PITCH

Un agent de police mène l’enquête au sein d’une petite communauté.

LE RÉSUMÉ

Neil Howie (Edward Woodward) joue les inspecteurs Harry au Nord de l’Écosse. Il débarque en hydravion au larges des îles Hébrides où les locaux ne semblent pas vraiment disposer à lui envoyer une barque.

You can’t land here without written permission.

Le policier ne s’est pas déplacé dans le trou du cul du monde pour rien : La petite Rowan Morrison (Gerry Cowper) a disparu.

I’m here to investigate on the disappearance of a young girl.

Pourtant, aucun des insulaires ne semble être au courant de rien.

She’s not from here.

Neil Howie flaire l’arnaque. Il se méfie des habitants de ces îles qui préfèrent leurs célébrations occultes à la prière du Dieu chrétien. Les chants celtes dans le pub. La fille de l’aubergiste (Britt Ekland) qui lui fait des avances hors mariage. Dehors, des couples copulent comme des lapins.

There is indecency in public places.

À l’école, on met des crapauds dans la bouche des enfants qui ont mal à la gorge. Et tout le monde fait toujours mine de ne pas connaître Rowan Morrison.

Trop d’indices : l’absence d’une photo annuelle sur laquelle Rowan devait figurer et surtout son nom noté sur le registre scolaire. Assez de mensonges! Howie pousse l’institutrice à reconnaître la mort de la jeune fille.

Here we do not pronounce the word (death). We believe that when the human life is over, the soul returns to trees, to air, to fire, to water, to animals… So, Rowan Morrison has simply returned to the life forces in another form. 

Do you mean to say you teach to the children this stuff ?

It is what we believe…

You never lean anything of Christianity??

La tombe ne suffit pas : Howie exige et obtient de Lord Summerisle (Christopher Lee) une exhumation. Un lièvre se trouve dans la tombe. Rowan n’est pas morte, encore.

Howie comprend que la population croit plutôt en la réincarnation qu’à la résurrection. La célébration du 1er mai approche. Le policier est persuadé que la jeune fille sera donnée en sacrifice lors de la procession (cf Apocalypto).

Il la retrouve pour la libérer. Mais celle-ci retourne auprès des villageois.

Howie se retrouve piégé.

It is WE who have found YOU.

C’est lui qui fera l’objet du sacrifice!

Animals are fine, but their acceptability is limited. A little child is even better, but not nearly as effective as the right kind of adult.

Lord Summerisle cherchait quelqu’un venu de son plein gré, avec le pouvoir d’un roi et vierge de surcroît. Howie est installé dans une statue en osier, à côté de quelques animaux. Le bûcher est allumé.

Howie prie son Dieu qui ne l’épargne pas des flammes.

I believe in the life eternal, as promised to us by our Lord, Jesus Christ.

La statue en osier s’écroule devant le soleil couchant.

L’EXPLICATION

The Wicker Man, c’est la fragilité de la foi chrétienne.

La Chrétienté bat de l’aile (cf Spotlight, Doute, Amen) mais représente encore 30% de la population mondiale. Le Vatican est le plus petit état du monde mais possède plus de 5.000 propriétés sur la planète. C’est fort de ce puissant héritage que Neil Howie débarque à Summerisle. Pourtant il est loin d’être prophète en son pays.

We, too, have our own particularities.

Il arrive seul en terrain hostile (cf Silence), sur cette île écossaise aux faux airs de Cornouailles (cf Les Chiens de Paille) où personne ne veut de lui. Howie est là pour faire respecter la loi. C’est à dire rétablir l’ordre dans ce bazar païen. Malheureusement, son mandat ne vaut rien à Summerisle.

I was unaware that the police had any authority in matters of education.

Il tombe des nues, du haut de son jugement – qu’il est pourtant censé laisser à son tout Puissant.

In the name of God woman, what mother are you?

Howie ne se sent pas considéré. On ne le craint aucunement. Sur place, on lui ment même ouvertement et en le regardant droit dans les yeux.

If she existed… we would know her.

You’re despicable little liars!

Provocation!

Le policier perd son sang froid. Ses principes de chasteté sont mis à rude épreuve par les charmes de Willow. À l’étage du bed & breakfast, la jeune femme l’obsède malgré le mur qui les sépare.

Howie affronte Lord Summerisle, cependant ses arguments ne font pas le poids.

I’m confident your suspicions are wrong Sergeant. We don’t commit murder up here, we’re a deep religious people.

Religious? With ruined cherches, no minister, no priest and children dancing naked! (…) You have fake biology, fake religion. Sir, have these children never heard of Jesus?

Himself the son of a virgin, impregnated, I believe, by a ghost.

(…) But what of the God?

He’s dead, he can’t complain… he had his chance and he blew it.

Blasphème!

Le souci d’Howie est qu’il incarne une religion qui n’a plus d’armées. L’autorité d’autrefois s’est évaporée. Plus de croisades ni de sainte inquisition pour se faire respecter. Howie est tout seul.

Sa posture n’est pas la bonne. La religion chrétienne est en minorité mais refuse tout dialogue. Son aveuglement l’empêche de mettre le doigt sur le bon sujet. Howie veut à tout prix retrouver Rowan Morrison pour la sauver des flammes alors qu’il devrait tolérer une autre foi.

Impossible. Il est piégé par le dogme.

Howie n’arrive pas non plus à comprendre un petit peuple qui ne cherche qu’à survivre en dehors du système. Il juge plutôt que d’écouter. Piètre évangéliste. Sa foi chrétienne parait totalement dépassée par les événements. L’église perd ses territoires.

Howie n’est même pas assez malin pour se rendre compte qu’il est au centre de la toile d’araignée que lui a tendu Summerisle. La religion chrétienne va disparaître à cause de sa bêtise, convaincue que Jésus va la sauver d’une manière ou d’une autre. Howie finit malgré tout sur le bûcher, à la manière de l’un de ces hérétiques que l’église a brûlé par milliers (cf Le Nom de la Rose).

La maison est en feu. Le soleil se couche sur la chrétienté. C’est le début de la fin.

LE TRAILER

Cette explication de film n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.