THE DEAD ZONE

THE DEAD ZONE
David Cronenberg, 1983

LE COMMENTAIRE

La hantise du joueur professionnel est d’être mis sur le banc (cf Substitute). L’angoisse de la mère est de voir son fils faire n’importe quoi (cf We need to talk about Kevin). Le spectre du couple, c’est la rupture (cf Call me by your name, La vie d’Adèle). Le cauchemar de l’homme adulte est de se retrouver dans sa chambre d’enfant, et de pisser au lit.

LE PITCH

Un homme sort du coma avec un don.

LE RÉSUMÉ

Johnny Smith (Christopher Walken) file le parfait amour avec Sarah Bracknell (Brooke Adams) dans la petite ville de Castle Rock dans le Maine. Les amoureux attendent le mariage. Malheureusement, Johnny est victime d’un accident de la route qui va changer la donne. Il sort du coma cinq ans plus tard (cf Hibernatus). Sarah s’est mariée.

She’s turned her back on you.

Johnny commence sa ré-éducation, accompagné par le docteur Weizak (Herbert Lom). Il apprend à remarcher et découvre un don de voyance : il voit dans l’avenir. Il anticipe les catastrophes. Il aide par exemple une infirmière à sauver sa fille prisonnière des flammes. Et il informe Weizak que sa mère a survécu à l’holocauste.

Johnny essaie de mener une vie normale. Il a même une brève relation avec Sarah, encore bouleversée de retrouver celui dont elle était éperdument amoureuse. C’est impossible. Les gens le harcèlent pour profiter de son don, comme le Sheriff Bannerman (Tom Skerritt). Johnny accepte de collaborer avec la police pour retrouver un meurtrier. Il est perçu comme un Raspoutine par la communauté.

You’re the devil sent from hell.

Il se met à l’écart et reprend son activité d’enseignant en donnant des cours particuliers au fils de Roger Stuart (Anthony Zerbe), qu’il sauvera de la noyade. C’est pas son intermédiaire qu’il fait la connaissance de Greg Stillson (Martin Sheen), un populiste qui se présente aux élections sénatoriales.

Johnny s’épuise après chaque vision. Il meurt à petit feu. Il sait néanmoins que Stillson est un illuminé qui va conduire le monde à sa perte.

We have a diplomatic solution.

This is not going to be necessary. The missiles are flying. Hallelujah!

Alors il décide de le tuer pour empêcher cette catastrophe de se produire, même s’il doit perdre la vie pour cela.

Lors d’un meeting, il tente de l’abattre et le rate. Stillson s’est saisi du bébé de Sarah pour se protéger et un photographe a immortalisé la scène. La planète est sauve, au moins pour quelques temps. Johnny peut mourir en paix, avec le sentiment du devoir accompli.

the-dead-zone

L’EXPLICATION

The Dead Zone c’est voir le bon côté des choses.

Johnny et Sarah étaient dans un confort. Tout était écrit : les petites sorties à la fête foraine, les petits bisous en cachette au lycée et bientôt le petit mariage bien propre, des petits enfants bien gentils, une petite carrière d’enseignants, jusqu’à ce que mort s’en suive. Tout était écrit, ou presque. Cet accident a rebattu les cartes.

Après tellement d’années à attendre que Johnny se réveille, Sarah a du refaire sa vie comme Kelly (cf Cast Away). Le temps ne s’est arrêté que pour Johnny, pas pour les autres. Lorsqu’il se réveille, c’est une nouvelle réalité qui l’attend.

What’s happening to me?

Il a beau dire qu’il est chanceux d’être envie, il n’en est pas profondément convaincu. Au contraire, il s’estime plutôt damné. Il ne voit que le négatif et on ne saurait que trop le comprendre.

My job is gone. My love is gone. My legs are just about useless. Bless me??

Il est tellement déprimé qu’il aimerait carrément disparaître, un peu comme Stéphanie (cf De Rouille et d’Os).

I keep thinking about a line from a book, it’s “The Legend of Sleepy Hollow,” the last thing I gave my class to read before. . .the accident. Ichabod Crane disappears. . .the line goes: “As he was a bachelor, and in nobody’s debt, nobody troubled their head about him anymore.”

Is that what you’re afraid of?

It’s what I want.

Il ne profite même pas de ses super-pouvoirs. La presse le harcèle. Tout le monde lui envoie du courrier. Comment peut-il venir en aide à la terre entière? C’est impossible (cf Biutiful)!

They all want the same thing : reassurance, help, love…

Le Dr Weizak va l’aider à prendre conscience de sa chance. Et si ce don n’était pas une malédiction mais une opportunité? Comment transformer un handicap en une différence qui puisse rendre Johnny unique? En lui permettant de vivre cette nouvelle faculté non pas comme une victime mais comme un acteur.

Not only can you see the future. You can change it. That is your dead zone. The possibility of altering the outcome of your premonition.

Il a désormais le pouvoir de changer le futur. Encore faut-il le vouloir. Il s’agit d’une lourde responsabilité de changer les choses. Tout le monde n’y est pas préparé (cf Back to the Future). Il y a des conséquences. On ne peut pas se permettre de faire n’importe quoi. C’est bien beau de se demander ce qu’on ferait si on pouvait tuer Hitler de manière à sauver la vie à des millions de déportés (cf La Liste de Schindler). Passer à l’acte est autre chose.

Face à la résignation des gens autour de lui comme le Dr Weizak qui refuse de parler à sa mère qu’il n’a plus revue depuis des années…

Because it wasn’t meant to be.

Face à l’impuissance du Sheriff, incapable de trouver le meurtrier alors qu’il est sous son nez. Face à l’obstination de Roger Stuart qui aurait pu conduire son fils au fond de l’eau. Face à la menace que représente Stillson, sorte de Donald Trump incontrôlable…

Can you believe this guy?! He’s just getting warmed up. (…) He’s dangerous. A real man of the people… Can’t they see through this guy?

Johnny décide enfin de changer de perspective. Il sort de son égoïsme. Il arrête de se plaindre et accepte en fait que son destin, c’est de pouvoir changer le destin. Quelle ironie. Son pouvoir l’affaiblit chaque fois un peu plus. La belle affaire! Nous mourrons tous à petit feu également. Johnny, que la vie a privé de son amour et l’a laissé avec une jambe raide, met sa vie au service des autres en se sacrifiant. Il meurt, certes. Mais comme nous mourrons tous. Et sa vie à lui aura servi à quelque chose.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.