MARIE-ANTOINETTE

MARIE-ANTOINETTE
Sofia Coppola, 2006

LE COMMENTAIRE

Céline Dion, l’apôtre de l’inertie, a déclaré qu’on ne change pas. D’après elle, on ne fait que mettre les costumes d’autres sur soi. Apparemment, même la charge d’une robe de Reine de France n’a pas suffit à éclipser l’espièglerie de Marie-Antoinette. Céline Dion a ajouté qu’on n’oublie jamais. C’est sûr, le peuple n’oublie pas. Il coupe les têtes.

LE PITCH

Marie-Antoinette (Kirsten Dunst) débarque en France.

LE RÉSUMÉ

La jeune Marie-Antoinette apprend qu’elle doit se marier à Louis Auguste (Jason Schwartzman) pour préserver la santé de l’alliance franco-autrichienne. À son arrivée à la frontière on lui demande de se séparer de tout : sa suite, sa robe et son petit chien.

À son arrivée à Versailles, tout le monde la dévisage. L’ambassadeur Mercy (Steve Coogan) tente de la familiariser avec les codes.

This is ridiculous.

This, Madame, is Versailles!

Le dauphin n’est visiblement pas très dégourdi. Le mariage n’est pas encore consommé. La Cour murmure. L’Autriche tremble. Marie-Antoinette ignore régulièrement la Comtesse du Barry (Asia Argento), ce qui ne fait pas ses affaires. La pression monte. La mère de Marie-Antoinette lui écrit régulièrement.

I’m extremely concerned with your situation.

Marie-Antoinette essaie de garder son enthousiasme mais son originalité et sa spontanéité sont moyennement appréciées. Les enjeux qui minent la France et l’Autriche ont du mal à la passionner. Et le mariage patauge toujours. Louis XV (Rip Torn) demande aux docteurs de s’en mêler pour stimuler le jeune homme. Elle a besoin d’offrir un héritier pour sécuriser sa position. Les nuits se succèdent, rien n’y fait. Louis-Auguste tente des sorties timides puis se ravise à chaque fois. Les rumeurs vont bon train : Marie Antoinette serait stérile, peut-être frigide. Le Roi préférerait les hommes.

Marie-Antoinette ne veut plus se battre. Elle fait le choix de l’insouciance, sous l’influence de la Duchesse de Polignac (Rose Byrne). Elle joue, boit, s’orne de bijoux et se gave de gateaux. Elle sort à Paris en douce pour aller faire la fête. Elle y rencontre le Comte Fersen (Jamie Dornan).

Le Roi contracte la petite vérole. Les choses vont s’accélérer. Louis devient XVI.

Marie-Antoinette dépense sans compter. Elle papillonne et continue de faire la fête jusqu’au petit matin. Ces soirées ne suffisent pas à atténuer son désespoir. Tandis que Louis se fait retourner la tête par ses conseillers, parmi lesquels le Comte de Vergennes (Guillaume Gallienne), sans se rendre compte que les impôts étouffent son peuple.

Après une discussion diplomatique avec le frère de Marie-Antoinette (Danny Huston), Louis se met au travail et permet à Marie-Antoinette de lui donner une petite Marie-Thérèse.

La Reine commence à passer son temps au Petit Trianon avec ses prétendants. Raumont (Tom Hardy) s’inquiète néanmoins de l’intérêt que Marie-Antoinette prononce à l’égard de Fersen. Une Reine ne rend pas service à son Roi en le trompant, ni à son pays.

Les caisses sont vides. Le peuple manque de pain. La caricature se moque du couple royal. Les choses vont s’accélérer de nouveau. Marie-Antoinette a beau donner un dauphin à la France, la colère gronde.

Marie-Antoinette est isolée. La Cour ne la suit plus dans ses applaudissements. Il est déjà trop tard. La sécurité du couple n’est plus assurée. Le Roi refuse de fuir. La Reine reste à ses côtés. Le peuple ne leur épargnera pas leur dilettantisme. Adieu Versailles.

I’m saying goodbye.

Direction la Conciergerie.

marieantoinette077

L’EXPLICATION

Marie-Antoinette, c’est ne pas réussir à se mettre au niveau.

Dans Wall-Street, Bud Fox se regarde dans la glace avant de partir à l’abordage. Il sait qu’il doit se faire violence pour convaincre Gordon Gekko de travailler avec lui. Il met de l’intensité en se rappelant l’enjeu. La vie est faite de quelques moments – à ne pas rater évidemment. C’est quasiment une question de vie ou de mort. Cela le motive suffisamment pour performer. Ces moments, qu’ils se provoquent ou qu’ils s’imposent à nous, il ne faut effectivement pas les rater. Marie-Antoinette (et Louis XVI) vont se planter dans les grandes largeurs.

La tâche qui incombe à Marie-Antoinette est très lourde, il faut le souligner. Son pays tout entier dépend de la réussite de son mariage arrangé avec Louis Auguste. À l’époque, on ne s’offusque pas trop de ces pratiques car on se marie quand même toujours entre gens de bonne famille. Elle hérite néanmoins d’un cas tant Louis Auguste n’est pas entreprenant. Ce n’est pas un mauvais bougre comme King Joffrey. Louis Auguste est simplement un souverain ‘normal’ et ça n’est pas assez. Son rôle est de montrer un peu de fermeté et d’assurance. Un Roi ça ne bégaye (cf The King’s Speech), ça ordonne (cf Emmanuel Macron). Lui manque cruellement de caractère, ce qui se traduit par son impuissance. Marie-Antoinette se sent seule. Elle doit presque tout faire pour deux. Le poids sur ses frêles épaules est donc énorme – déjà que s’imposer à Paris n’est pas facile.

Everything depends on the wife.

Ce couple n’a rien demandé, c’est vrai. Ils sont une erreur de casting, divin quand même. Auraient-ils préféré naître du côté du Tiers-État? Ces deux-là ne sont tout simplement pas prêts. Lorsque Marie-Antoinette quitte son pays, elle n’est encore qu’une enfant qui a besoin de couper le cordon. On dirait Cécile de Volange (cf Les Liaisons Dangereuses). À l’échelle de Paris, on dirait une provinciale. Elle n’a pas l’étoffe. Et Louis tremble au moment de recevoir sa couronne.

Dear God guide us and protect us, we’re too young to reign.

Qu’ils ne soient pas prêts n’est pas le problème. On peut se préparer une vie entière et ne pas être prêt au bon moment – sauf ceux qui sont nés comme ça. Ce n’est pas le problème puisque de toute façon, ils n’ont pas le choix. Ils ont l’obligation de délivrer. Le véritable problème c’est qu’il n’arrive pas à élever leur niveau pour être à la hauteur de la tâche. Lorsqu’ils sont confrontés à la difficulté, ils ne se transcendent pas. Ils ne savent pas se faire mal. Louis Auguste n’arrive pas à trancher comme il devrait le faire, quitte à déplaire à certains. Marie-Antoinette quant à elle enchaîne les erreurs. Son analyse de la situation est mauvaise. Elle ne parvient pas à exciter la loque qui partage son lit. Elle le trompe ouvertement. Elle se détourne de ses devoirs en se fourvoyant dans des orgies plutôt que de s’occuper des affaires diplomatiques du pays. Elle dépense l’argent qu’elle n’a pas (cf Madame Bovary), en méprisant le peuple. Elle ne voit pas la menace arriver. Pourtant le peuple, on ne peut le mépriser qu’un temps. Marie-Antoinette une adolescente négligente, pas une Reine. On ne peut pas profiter des privilèges de droits divins sans assumer les responsabilités qui vont avec. Donc elle paie de sa vie.

Marie-Antoinette aura au moins la dignité d’assumer les conséquences de ses erreurs.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

4 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.