SULLY

SULLY

Clint Eastwood, 2016

LE COMMENTAIRE

Personne n’est à l’abri. Nous pouvons tous monter dans un avion afin de réaliser un petit vol domestique sans prétention et finir bêtement en cendres. Ça peut aller très vite. Tout comme nous pouvons tous être sortis de notre anonymat par les médias du jour au lendemain. Passer de l’ombre à la lumière. Sans rien demander à personne. Juste en étant les modestes héros du quotidien que nous sommes.

LE PITCH

Un pilote doit expliquer comment il a réussi à faire amerrir son avion sur l’Hudson.

LE RÉSUMÉ

Chesley « Sully » Sullenberger (Tom Hanks) et son second Jeff Skiles (Aaron Eckhart) prennent place à bord du vol US Airways 1549 pour Charlotte. Leur avion est percuté par des oiseaux en plein décollage. Les deux moteurs explosent. Sully prend la décision incroyable de se diriger vers l’Hudson. Il réussit son pari osé et évite le pire. Les 155 membres à bord sont sains et saufs. Un miracle.

Sully est aussitôt célébré par les médias. Un héros comme l’Amérique en raffole (cf San Andreas).

Une enquête est néanmoins ouverte car l’Aircraft Communication Addressing and Reporting System semble montrer que l’un des réacteurs était encore en état de marche, ce qui aurait techniquement pu permettre à l’équipage de retourner à l’aéroport de NYC LaGuardia. Ce qui aurait évité à la compagnie de perdre son avion. Par ailleurs les simulations réclamées par le National Transportation Safety Board confirment bien cette thèse. Un atterrissage classique était envisageable.

Sully passe de héros à potentiel danger public pour avoir risqué la vie de 155 personnes de manière inconsidérée. Bien qu’entouré de ses proches et bénéficiant du soutien du grand public, il doute au plus profond de sa moustache.

What if I did get this wrong…?

Le jour de l’audience, Sully est très agacé par l’attitude des officiels qui mettent en cause son jugement.

A return to La Guardia was possible. And not only possible, probable.

Il monte au créneau et réclame à ce qu’on remette les choses dans leur contexte. Nom d’une pipe! Les pilotes du test s’étaient entrainés 17 fois à cette situation avant de performer cette simulation. Ajoutons qu’ils n’étaient pas dans des conditions réelles. Sully s’insurge.

Can we be serious? (…) No one has ever trained for an incident like that. (…) You were looking for human error. Then make it human.

De nouvelles simulations sont menées, avec un délais de 35 secondes. Les nouveaux essais suffisent à montrer que les pilotes n’auraient pas pu atterrir ailleurs. Avant la fin de l’audience, un nouveau rapport parvient aux officiels indiquant que les réacteurs repêchés dans l’Hudson étaient bel et bien endommagés. Les data communiquées étaient fausses.

Sully est célébré par ses accusateurs mais la joue modeste.

This is extraordinary…

On a personal note, there is still an X in this result. And it’s you captain Sullenberger. Remove you from the maths and the equation just fails. 

It wasn’t just me.

Classe jusqu’au bout.

Capture d’écran 2020-02-29 à 16.51.45

L’EXPLICATION

Sully, c’est la classe Américaine.

Chesley « Sully » Sullenberger est un modèle de pilote, à l’Américaine. En ce sens qu’il a appris les rudiments aux côtés d’un instructeur prônant une combinaison de fierté et d’humilité

You’ll make mistakes. Everyone does. Just learn from them. And never forget, no matter what’s happening, to fly the airplane. (…) Oh and one other thing, and this is important.

Sir?

You can go ahead and smile.

Un serviteur la tête haute. C’est ainsi qu’il a justement servi son pays dans l’armée de l’air (cf Top Gun), comme un bon Américain qui aime sa patrie (cf American Sniper).

En somme, le pilotage est toute sa vie. Rien de moins.

It’s been my life. My whole life.

Le voilà aujourd’hui mis en accusation, au crépuscule d’une carrière impeccable, après avoir réalisé l’impensable.

A hero… or a fraud?

Parce qu’aux États-Unis, on aime les héros mais on ne rigole pas avec ceux qui se font passer pour des héros mais qui n’en sont pas (cf Fyre Fraud). Aux États-Unis on n’aime pas passer pour des guignols.

Il n’empêche que toute la vie d’un homme irréprochable peut basculer sur quelques minutes.

I delivered a million passengers in 40 years in the air. But in the end I’m gonna be judged on 208 seconds.

Car ce qui est en question ici, c’est la capacité d’un homme à réaliser l’impossible.

People don’t survive water landings.

1408319_063016-wabc-miracle-on-hudson-img

Les chiffres montrent qu’une autre manoeuvre aurait été possible. Mathématiquement, le pilote aurait effectivement eu assez de temps pour faire demi-tour et se poser comme si de rien n’était. Au lieu de cela, il a fait un énorme pari.

It was a big if.

Cet homme est-il véritablement un héros ou un kamikaze? La question mérite d’être posée. Surtout si les simulations prouvent le contraire.

Sully doit rappeler que la réalité n’est pas encore virtuelle (cf Ready Player One).

This wasn’t a video game.

Il s’agissait de la vraie vie, avec de vraies personnes à bord. Avec des coeurs qui battent. Si l’erreur est humaine et qu’elle peut conduire parfois à de regrettables accidents, il ne faut pas pour autant jeter le bébé avec l’eau du bain pour ne jurer que par l’auto-pilote. Ne remplaçons pas encore tout de suite les humains sur les lignes de montage par des robots. Personne d’autre ne pourra assembler une voiture aussi bien que des petites mains – d’adultes. Handmade. Dans quelques années, ça vaudra une fortune.

Nous avons là un homme qui a défié les lois de la physique pour réaliser l’impensable.

If we’d all followed the damn rules we’d all be dead. 

Cet homme est un véritable héros et il doit se justifier de son acte de bravoure. Un personnage remarquable trainé devant les tribunaux parce que les chiffres affirment le contraire? N’avons donc plus confiance en nous? Honte! À nouveau. Comme si certains n’avaient toujours pas retenu la leçon avec Jésus…

Mais Sully n’est pas rancunier. Qu’est-ce qu’il est bien… Il a même profité de cette histoire pour se remettre en question, ce qui prouve une nouvelle fois sa grandeur d’âme.

Seulement, il n’est pas prêt à se faire marcher sur les pieds non plus. Tendre l’autre joue? Et puis quoi encore! Il sort de ce procès avec encore plus d’honneurs. Ce n’est pas pour cette raison qu’il va prendre la grosse tête. Il n’a fait que son travail, avec fierté.

You want to know what I think. I’m proud of what we did.

Ouais mon gars. Tu l’as dit.

I just feel like a man doing his job.

Sully a fait mentir les chiffres. Il est plus fort que la machine (cf Terminator) et il est Américain.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.