DIVERGENTE

DIVERGENTE

Neil Burger, 2014

LE COMMENTAIRE

La femme a réclamé de pouvoir jouer les premiers rôles. C’est chose faite. Elle se retrouve désormais aux commandes, derrière le gun (cf Nikita), seule sur le bord de la falaise d’où elle va devoir se jeter afin de prouver sa détermination à un parterre masculin contemplatif, potentiellement prêt à la suivre jusqu’au bout du monde.

LE PITCH

Une jeune fille change de camp pour sauver le monde.

LE RÉSUMÉ

La guerre a ravagé le monde. De manière à préserver la paix, la ville de Chicago a été divisée en cinq factions :

  • les érudits qui savent absolument tout
  • les fraternels qui cultivent la terre
  • les sincères qui disent toujours la vérité et protègent l’ordre
  • les audacieux qui sont intrépides et libres
  • les altruistes, qui gouvernent car ils aiment s’occuper des autres

Chacun à sa place, sauf Beatrice Prior (Shailene Woodley) qui a du mal à se situer.

It all works. Everyone knows where they belong. Except for me.

À l’âge de 16 ans, les adolescents doivent passer un test d’aptitudes puis choisir leur affectation future. La majorité reste dans sa faction. Les autres deviennent des transferts.

Lors de ces tests, Beatrice réalise qu’elle est à la fois altruiste, érudite et audacieuse, en un mot : divergente. C’est à dire unique. Ce qui est plutôt rare. Donc flatteur. Mieux vaut ne le dire à personne.

You’re different. You don’t fit into a category. They can’t control you. They call it Divergent.

Lors de la cérémonie, Caleb (Ansel Elgort) le frère de Beatrice, choisit contre toute attente de rejoindre les érudits. C’est presque déjà un désaveu pour Andrew (Tony Goldwyn) et Natalie Prior (Ashley Judd). Beatrice choisit les audacieux. Cette fois-ci, la catastrophe est complète pour les parents. Qu’ont-ils fait au bon Dieu?

Au sein de sa nouvelle famille, Beatrice sympathise avec Christina (Zoë Kravitz), Al (Christian Madsen) et Will (Ben Lloyd-Hughes) qui viennent d’autres factions comme elle. Pour être acceptée, elle doit se jeter dans le vide. Beatrice devient Tris. Elle a le coup de foudre pour Quatre (Theo James), son instructeur.

Après de nombreux tests, Tris devient officiellement une audacieuse.

La chef des érudits Jeanine Matthews (Kate Winslet) la surveille de près, craignant qu’elle soit peut-être divergente. Ces cas particuliers représentent une menace au sens où ils ne peuvent pas être contrôlés.

The system removes the threat of anyone exercising their independent will. Divergents threaten that system. It won’t be safe until they’re removed.

Quatre remarque que les érudits acheminent des substances chez les audacieux, notamment un liquide permettant de prendre le contrôle de l’esprit. En réalité, les érudits lavent le cerveau des audacieux avec comme ambition de monter une armée leur permettant de prendre le pouvoir. Pour cela, il faut renverser les altruistes sur le motif qu’ils compromettraient l’ordre en aidant les sans factions.

Tris et Quatre, divergent comme elle, font secession puis sont faits prisonniers. Libérés par Natalie, le couple mène la résistance. Tris retourne le serum contre Jeanine et met un terme à ses plans machiavéliques. Les parents de la jeune fille sont morts dans une bataille qui n’aura pas servi à rien puisqu’elle aura permis de préserver le monde d’un nouveau génocide.

SHAILENE WOODLEY and THEO JAMES star in DIVERGENT

L’EXPLICATION

Divergente, c’est le triomphe des généralistes sur les experts.

Nos chères têtes pensantes, fortes de leur expérience, ont pensé qu’il serait préférable de construire le Nouveau Monde autour de cinq pôles de compétences en s’appuyant sur un principe de mobilité sociale (cf Titanic). Les expertises sont uniques, ce qui garant à chacun un rôle dans la société. Ceux qui n’arrivent pas à s’intégrer deviennent des sans dent au sens de François Hollande. Une discipline militaire permet de maintenir l’équilibre. La République est en marche, au pas de l’oie.

The first lesson you learn from me, if you wanna survive here, is keep your mouth shut.

À bien écouter Jeanine, on pourrait se dire que le concept de factions a un peu remplacé celui de races. Beatrice n’est pas à l’aise.

It’s hard to let go. Faction before blood, it’s an important ideal, but sometimes difficult to fulfill. It goes against our fundamental human nature. But that’s exactly the weakness we need to overcome.

You think that human nature is weakness?

Par ailleurs, Beatrice n’a pas envie qu’on l’enferme dans une case.

Don’t try and define me.

Elle est vraiment rebelle dans l’âme. Si elle veut devenir Tris, elle doit pouvoir le faire.

I don’t want to be just one thing. I can’t be. I want to be brave, and I want to be selfless, intelligent, and honest and kind. Well, I’m still working on kind.

La faille dans le système imaginé par nos fameuses têtes pensantes, c’est l’absence d’une Constitution qui reposerait sur des valeurs de respect et de tolérance. Sans ce contrat social, certaines factions vont commencer à lorgner sur d’autres. Des luttes de pouvoir se mettent naturellement en place. À ce jeu, les érudits se montrent les plus gourmands. Ils sont probablement jaloux que les clés du gouvernement aient été confiées aux altruistes plutôt qu’à eux – et leur connaissance extrême. Injustice. Alors ils utilisent leur science pour faire un putsch chimique.

Amazing, isn’t it? Everything we think of that makes up a person – thoughts, emotions, history – all wiped away by chemistry.

Ce qui se dessine, c’est l’instrumentalisation de certaines factions pour permettre à l’élite de prendre le pouvoir. Ce qui n’est pas un mal en soi, pour peu que l’élite soit bien intentionnée et qu’elle agisse dans le bien commun – pas que dans son propre intérêt. Ce qui ne semble pas être le cas.

Les érudits imposent déjà la dissolution d’une faction, comme si le Lebensraum n’était pas assez grand pour tout le monde. Quid de demain? Ils pourraient établir une hiérarchie parmi les factions, décréter qu’un art est noble tandis qu’un autre est dégénéré, instaurer des règles sur la base de la génétique excluant ceux qui ne sont pas supérieurs (cf Bienvenue à Gattaca), décider de l’âge du départ à la retraite. Ça peut aller très vite…

On peut faire confiance à Tris et Quatre pour se battre discrètement contre toutes les formes de monopoles, au nom du peuple. Ensemble, ils oeuvrent à décloisonner la société. Grâce à eux, chacun va pouvoir développer de nouveaux potentiels. Ça va être super.

La mixité entre faction va être encouragée. Il sera défendu d’intoxiquer les gens à coups de serum ou de fake news (cf The Great Hack). Le harcèlement sexuel sera interdit par la loi. On pourra aller à des festivals de musique sans se prendre des mains aux fesses, en écoutant plein de groupes d’horizons différents. Sans jugement. Parce que la différence ne sera plus condamnée mais célébrée. Finies les blagues racistes sur les Chinois. L’environnement ne sera plus un problème mais une solution! Les pollueurs que nous sommes n’hésiteront plus devant les poubelles de tri sélectif.

Ça donne des frissons rien que d’y penser.

Dans ce monde parfait au sens des Innocents, il sera bien temps de se trouver de nouvelles raisons de se plaindre. Parce qu’on ne va pas vivre au pays des bisounours non plus. Faut quand même pas déconner.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.