JULIE ET JULIA

JULIE ET JULIA

Nora Ephron, 2009

LE COMMENTAIRE

Nous vivons dans une société de gourmands. L’obésité est en croissance au sein de toutes les tranches de revenu, sans exception. Notre gourmandise dépasse nos assiettes puisqu’aujourd’hui, nous aspirons à toujours plus sans se priver de quoi que ce soit. Autrement dit, le beurre et l’argent du beurre.

LE PITCH

Destins croisés de deux gastronomes Américaines éprises de cuisine française.

LE RÉSUMÉ

Julie Powell (Amy Adams) aspirait à devenir auteur. Au lieu de cela, elle est devenu assistante au Lower Manhattan Development Corporation alors que ses amies New Yorkaises semblent beaucoup plus épanouies – bien qu’elles se conduisent de manière insupportable. Elle décide qu’elle vaut mieux que ça. Sur le conseil de son mari Eric (Chris Messina), elle se fixe un challenge : cuisiner les 524 recettes du live de Julia Child (Meryl Streep) en 365 jours. Julia va partager son expérience sur un blog.

Dans les années 50, Julia Child a suivi son mari (Stanley Tucci) diplomate à Paris. Passionnée de cuisine, elle s’est inscrite à la prestigieuse école du Cordon Bleu, en dépit du scepticisme de la directrice.     

Madame Child, I must tell you, you have no real talent for cooking. But the Americans will never know the difference.

En compagnie de deux autres Américaines, Julia a commencé sur un projet ambitieux de livre de cuisine française. Huit ans au cours desquels son mari sera muté plusieurs fois, victime du MacCarthysme (cf Good night and good luck). Son énorme pavé inquiète la plupart des éditeurs mais sera finalement publié, pour le plus grand bonheur de Julie des années plus tard.

Le challenge de Julie donne enfin un peu de saveur à sa vie.

353 days to go. A horrible day at work. An old grandma who looked as if she wouldn’t harm a fly called me a pencil-pushing capitalist dupe. But then I came home and cooked chicken with cream, mushrooms and port, and it was total bliss.

Julia devient une sorte de mentor.

I have conversations with her while I’m cooking. And I feel like she is there with me in the kitchen.

La mayonnaise prend. Le blog de Julie gagne en popularité.

You have fans. Your readers love you.

La tâche n’est pas de tout repos et Julie a du mal à jongler entre son challenge et son travail. Son couple souffre également mais tient bon. Au terme de son challenge, de nombreux magazines la contactent pour lui proposer d’être publiée, voire même adaptée au cinéma. Elle a réussi!

Eric, I’m going to be a writer!

You ARE a writer.

Seule ombre au tableau, un journaliste la prévient que Julia, âgée de 90 ans, n’apprécie pas ce qu’elle fait.

Julia hates me.

Tant pis! Remise de cette mauvaise nouvelle, Julie apprécie pleinement sa vie – sans oublier d’être reconnaissante envers celle sans qui rien de toute cela n’aurait été possible.

Capture d’écran 2020-04-04 à 17.16.57

L’EXPLICATION

Julie et Julia, c’est un gateau sans la cerise.

À l’origine, on pourrait croire que ces deux femmes partagent absolument tout, avec une ou deux générations d’écart. Elles ont toutes les deux quasiment le même prénom. Toutes les deux sont mariées à des hommes qui sont ravis tous les deux de pouvoir mettre les pieds sous la table. Il semble clair que ces femmes dénotent au sein de leur environnement.

From the beginning, you just don’t fit in.

Leur point de rencontre se trouve en cuisine.

Both of us were saved by food. 

Toute les deux se lancent dans projet d’écriture autour de recettes culinaires. Au cours de leur challenge, elles traversent une période de doute.

The truth is, no one knows about me. I feel like I’m just sending things into this giant void.

Finalement, les deux femmes connaissent le succès. Julie compte de nombreux lecteurs sur son blog, ce qui lui vaut l’intérêt de publications spécialisées. Des années auparavant, Julia avait réussi à captiver l’attention d’une maison d’édition.

La comparaison s’arrête là car en réalité, Julie n’est qu’une naine sur des épaules de géante. Elle a profité de tout le travail de Julia. En vérité, Julie cherche avant tout à sortir de sa condition qu’elle juge misérable. Ses copines lui donnent des complexes. Son appartement du Queens ne lui plait pas. Cette histoire de blog n’est qu’une façon pour elle d’atteindre ce qu’elle veut par dessus tout : sortir de l’ombre. La cuisine n’est qu’un moyen pour parvenir à la gloire. Bien sûr elle aime cuisiner, on ne se lance pas dans une telle entreprise sinon. Mais qu’aime-t-elle réellement?

What is it that you really like to do?

Il semble que Julia avait un autre rapport à la gastronomie. Un amour plus profond. Pour lequel elle s’est battue pour se faire sa place parmi les hommes de l’école du Cordon Bleu.

But I’m way ahead of the others in the class, all of them men, and all of them very unfriendly, until they discovered I was fearless.

Meryl Streep as "Julia Child" in Columbia Pictures' JULIE & JULIA.

Son livre de cuisine a inspiré des milliers d’Américaines. Au delà de cela, grâce à ses recettes, de nombreuses Américaines ont pu prendre confiance en elles à travers la cuisine – Julie y compris.

We wanted to write a French cookbook for American women who do not have cooks.

Julia a fait bouger les lignes.

She changed everything.

De son côté, qu’est-ce que Julie a fait si ce n’est raconter sa vie? Une bloggeuse comme une autre, avec une belle plume mais dénuée de point de vue. Elle n’a pas volé le travail de Julia puisqu’elle lui rend hommage en quelque sorte. À travers son blog, ce sont plein d’autres Américaines qui peuvent découvrir Julie. Ça compte.

C’est tout.

Le feedback de Julia jette un froid. On ne sait pas pourquoi elle n’aime rien du travail de Julie. En tout cas, elle ne l’aime pas. Point. Peut-être est-elle devenue une sortie de Tatie Danielle aigrie sur ses vieux jours? Ce n’est pas grave et d’ailleurs Julie n’a pas fait tout cela pour plaire à Julia. Il est nécessaire de garder une distance, comme Eric le rappelle à sa femme.

She saved me.

You saved yourself. The Julia Child in your head is perfect. The Julia Child that doesn’t understand what you’re doing is not perfect. The one in your head is the one that matters.

L’identification n’apporte rien. Il existe des similitudes dans une relation de mentoring mais la mentorée n’est pas tout à fait comme sa mentor. Rien à voir en réalité. Julie s’est un peu emballée. Qu’elle se contente de s’être sortie de son trou et d’être reconnaissante. C’est déjà pas mal.

I’m not Julia Child.

Chacun chez soi et les moutons seront bien gardés.

Par ailleurs : Julia n’avait pas de chat.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.