L’AVENTURE INTÉRIEURE

L’AVENTURE INTÉRIEURE

Joe Dante, 1987

LE COMMENTAIRE

On assumerait sans doute beaucoup mieux de se voir dans le miroir pour peu qu’on soit épargné·e de toutes les injonctions marketing dont nous sommes bombardé·es chaque jour. Tout narcissiques que nous sommes, nous ne nous plaisons pas. Aspirant toujours à mieux qu’à soi-même. La science se propose de nous offrir la solution.

LE PITCH

Un anonyme se fait piquer les fesses sans avoir donné son consentement.

LE RÉSUMÉ

Le Lieutenant Tuck Pendleton (Dennis Quaid) est à bout de course. Son manque d’hygiène personnelle l’exclut des futurs grands projets de l’aviation militaire américaine. Il picole (cf Leaving Las Vegas). Sa petite amie Lydia (Meg Ryan) le quitte alors qu’il a les fesses à l’air dans les rues de San Francisco. Tout va mal.

Heureusement, le Dr Niles (Mark L. Taylor) lui propose un projet ambitieux : être miniaturisé (cf Chéri j’ai rétréci les gosses) pour être injecté dans le corps humain.

Space is a flop. (…) Miniaturization, Jack, that’s the ticket. That’s the edge everybody’s been looking for.

Incroyable mais vrai. Pendleton accepte.

The Tuck Pendleton machine: zero defects.

L’expérience est un succès. Le lieutenant prend une taille microscopique, dans une seringue.

Cependant, un laboratoire concurrent intervient pour s’emparer de cette nouvelle technologie. Le Dr Ozzie Wexler (John Hora) parvient à s’échapper et injecte Pendleton dans les fesses du premier inconnu qui passe, en l’occurrence celles de Jack Putter (Martin Short).

Jack est un employé de supermarché qui souffre d’angoisses existentielles que le Dr Greenbrush (William Schallert) n’arrive pas véritablement à traiter.

How do you treat that?

Well the medieval remedy was to flay the skin off your body with brands of fire. I have no idea what the current technique is.

Après s’être pris Pendleton dans les fesses, si l’on peut dire, Jack entend sa voix. Il se croit possédé par le démon (cf L’Exorciste) puis finit par comprendre ce qui s’est passé.

I’m right here, inside you! Inside your body!

Jack se retrouve embarqué dans une histoire rocambolesque pour échapper aux griffes du laboratoire mal-intentionné de Victor Scrimshaw (Kevin McCarthy) et du Dr Canker (Fiona Lewis).

Grâce aux encouragements du Lieutenant, planqué quelque part dans son oesophage, Jack va sortir de sa torpeur et découvrir le goût du risque.

L’expérience est un succès. Le laboratoire concurrent est neutralisé. La méthode est éprouvée. Tuck Pendleton peut être déminiaturisé. Il se marie avec Lydia, qui se trouve être enceinte. Tout va bien.

Au moment de partir en voyage de noces, Jack réalise que le couple est en danger, menacé par le cow-boy (Robert Picardo). Ni une, ni deux, il se libère de son docteur, ainsi que de son employeur (Henry Gibson) et de sa collègue (Wendy Schaal) pour enfourcher sa mustang et venir en aide à Pendleton et Lydia.

Doc, I’m cured! Wendy, not a chance! And Mr. Wormwood, thank you! And I quit.

L’aventure continue!

L’EXPLICATION

L’Aventure intérieure, c’est adopter la médecine moderne.

Il n’y a pas que le désert qui avance, n’en déplaise à France Gall, la médecine avance aussi. Cependant les progrès de la médecine font indéniablement peur. On ignore leur efficacité. Ils nous bousculent car ils nous font entrevoir de nouvelles possibilités auxquelles nous ne sommes clairement pas préparé·es – comme la miniaturisation.

Par ailleurs, on a tendance à soupçonner l’industrie pharmaceutique de se préoccuper en priorité de leurs profits, plutôt que de la santé de leurs clients. C’est parfois vrai comme l’illustre la démarche intéressée du laboratoire de l’avide Victor Scrimshaw (cf Le Fugitif).

I’m only in this for the money.

Toutes ces raisons expliquent notamment l’attrait pour la médecine douce ou les thérapies dites alternatives (cf My life). On préfère ne pas prendre de risque, comme Jack qui est à notre image : un professionnel consciencieux qui ne rêve cependant pas de faire carrière dans le retail, au grand regret de M. Wormwood.

You’ve got a great future in front of you in Retail Food marketing, and I just hate to see you throw it all away by going psycho on us.

Profondément malheureux, Jack ne joue pas avec sa vie. Il est un tocard au sens Stricklandien (cf Retour vers le Futur). Trainant sa misère le temps qu’il soit débranché (cf Matrix, Monsieur Schmidt). S’éteignant doucement. S’en remettant à un docteur dont les traitements traditionnels ne servent à rien d’autre que de gonfler ses propres honoraires.

Jack a besoin d’autre chose, mais il a peur.

Il ne faut pas lui laisser le choix. En faire un cobaye de la science, malgré lui.

Ce traitement d’un nouveau genre qu’on lui injecte est expérimental, comme le Lieutenant Pendleton qui n’obéit à aucune règle.

Let me tell you about Pendleton: he could have been one of the best, but he hates authority, can’t take orders, and likes to make up his own rules.

Pendleton transforme littéralement la vie monotone de Jack qui ose désormais aller au devant du danger. Il fait preuve d’un courage qu’il ne se soupçonnait pas. Jack devient une sorte de chevalier qui parvient même à séduire la princesse par sa bravoure. En effet, Lydia tombe sous le charme de cet homme modeste qu’elle n’aurait sûrement pas remarqué dans la rue.

Par ailleurs, et c’est peut-être le plus important, Jack tue le méchant. La médecine a donc fait de lui un héros.

You just digested the bad guy.

Ce petit bonhomme marche enfin dans ses pompes. Il s’est révélé à lui-même, grâce à une injection.

Cette nouvelle vie mérite qu’on en profite et qu’on trinque à sa santé. Parce qu’un petit verre ne fait apparemment pas de mal – tant qu’on n’en abuse pas et que la science est avec nous.

We’re gonna drink this one to Ozzie. A good man who tried to save my ass by injecting me into yours.

Preuve que la médecine moderne fonctionne et qu’il faut absolument lui faire confiance. Les yeux fermés.

Believe it because it’s true.

Elle est la promesse d’une vie plus exaltante. Une lune de miel qui n’en finit jamais.

Dieu est plus que jamais mort. Vive la science!

LE TRAILER

Cette explication de film n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.