MEKTOUB MY LOVE: CANTO UNO

MEKTOUB MY LOVE: CANTO UNO
Abdellatif Kechiche, 2018

LE COMMENTAIRE

On n’a peut-être pas tous la chance d’avoir dans le coeur une jupe plissée queue de cheval à la sortie du lycée. Par contre, on a tous plus ou moins dans le coeur des souvenirs de batifolages dans l’eau, à courir tous ensemble à demi-nus vers un absolu. On n’a peut-être pas tous dans le coeur des vacances pluvieuses à St Malo. Par contre, on a sûrement tous dans le coeur des fantasmes de vacances cochonnes au Grau-du-Roi.

LE PITCH

Amin (Shaïn Boumedine) revient dans le Sud comme un passager clandestin.

LE RÉSUMÉ

Amin rend visite à son amie Ophélie (Ophélie Bau) et la surprend en train de baiser avec Tony (Salim Kechiouche). Il ne peut s’empêcher d’observer leurs ébats. Tony la pétrit et lui mord sauvagement les fesses tandis qu’elle ne cesse de gigoter de plaisir. Ils n’en ont visiblement jamais assez l’un de l’autre. Amin se décide enfin à sonner pour précipiter la fin de ces échanges sulfureux et annoncer à Ophélie son retour de Paris où il espère vivre de ses scénarios.

Il retrouve sa mère et ses amis, puis fait la rencontre de Céline (Lou Luttiau) et Charlotte (Alexia Chardard). Alors que Tony, le séducteur invétéré enchaîne les conquêtes ; Amin se montre plutôt timide. Il n’est pas assez entreprenant et se fait voler Céline – quasiment sous son nez.

Amin s’en moque car il en pince pour Ophélie, une fille de berger, bien que celle-ci soit censée se marier avec Clément à son retour du Golfe et qu’elle soit complètement obsédée par Tony. Amin devient le confident d’Ophélie bien malgré lui, le « bon pote ».

Il regarde des films. Il capture la lumière magnifique du Languedoc en photo. Il sort aussi avec ses amis et observe son oncle draguer sans ménagement des quasi-adolescentes. Amin écoute les débats interminables sur comment on dit je t’aime en Arabe, qui donnent l’occasion à Ophélie et Charlotte de mieux régler leurs comptes pendant que ‘leur’ Tony brise d’autres petits coeurs tout en évitant les disputes.

Vas-y là on danse, on s’amuse!

Sur la plage, ça discute de qui couche avec qui. En boîte, ça se frotte et ça se provoque. Amin se décide enfin à faire un move sur Ophélie en lui proposant de faire des photos de nu. Celle-ci qui ne rate pourtant pas une occasion d’exposer ses formes appétissantes se vexe soudainement. Peut-être attendait-elle plus?

Que des photos?? T’es pas gourmand.

À peine laisse-t-elle Amin prendre en photo le spectacle de ses brebis en train de mettre bas, tout en lui faisant miroiter un hypothétique shooting sensuel.

Amin retrouve la bande en boîte. Anna, une jeune mannequin Russe l’y attend. Il n’a cependant d’intérêt que pour Ophélie qui se donne en spectacle sur scène en compagnie de Camélia (Hafsia Herzi) et de Céline. Amin quitte cette soirée orgiaque sans avoir trouvé satisfaction puis se rend le lendemain à l’hôtel d’Anna qui n’est pas là. Il se fait séduire par une autre mannequin Russe. Il préfère néanmoins quitter les lieux pour aller marcher sur la plage où il retrouve Charlotte, seule depuis son histoire avec Tony. Tous les deux décident d’aller manger des pâtes, ce qui convient parfaitement à Amin.

J’aime les choses simples.

opheliebau

L’EXPLICATION

Mektoub My Love, c’est l’enfer du Midi.

Amin est un jeune garçon sensible à la beauté profonde. Il est discret. Son âme d’artiste l’a poussé à quitter le Sud pour Paris et ses plaisirs raffinés. Lorsqu’il redescend pour l’été, il replonge dans un monde où il n’a plus sa place.

Sète se situe au sous-sol de la France. On croit qu’il s’agit d’un autre monde, anarchique:

C’est la canicule hein, tout est détraqué.

Au contraire, il s’agit d’un univers aussi parallèle que structuré : On n’appartient à personne. On peut-être avec quelqu’un et ne pas être sûr. Etc. Charlotte ne comprend pas ces règles. Elle fait l’erreur de tomber amoureuse de Tony. Elle en fera les frais. À la différence de Céline, elle n’a pas compris comment nager dans ces eaux troubles.

Tu t’imposes pas comme ça dans une bande.

Le Sud, c’est la dictature du désir. Les hommes y sont comme des moucherons qui tournent autour du cul des vaches. Ça vit torse nu au soleil. Ça fait le fanfaron en marchant avec la ‘classe’ d’Aldo Maccione sur le sable (cf l’Aventure c’est l’Aventure). C’est le paradis des promesses faciles. C’est le pays des cigales et donc le royaume de Tony qui fait rêver les filles quand il parle de Tunisie. Ça drague 24h sur 24. Les filles y vont pour danser et en profitent au passage pour faire une cure de confiance, à se faire entendre dire qu’elles sont des rayons de soleil dans la nuit. Dans le Sud, un rien suffit et on ne se soucie plus de rien. On bronze la journée. En soirée, on navigue d’un restaurant à un bar et quand on a fini de danser, on peut toujours aller se rafraichir en allant fumer une cig’. Tout y est (faussement) plus léger.

Venez juste avec votre brosse à dents!

Le Midi c’est aussi le mauvais goût justifié par l’insouciance. On boit. On pelote. Le désir a transformé ces jeunes (et moins jeunes) en animaux grossiers qui n’ont rien d’autre à faire que de discuter des histoires de cul des uns et des autres. On espionne. On se jalouse. Tout ça transpire la mesquinerie. Ça ne pense plus qu’au sexe. Ça ne pense plus. Ça n’apprécie plus. La splendeur des paysages méridionaux avait manqué à Amin alors qu’Ophélie en a fait une indigestion. Elle préfère le gros son dégueulasse des boites de nuit plutôt que la lumière des couchés de soleil.

On se lasse de tout par habitude.

Ces gens inintéressants au possible ne comprennent strictement rien à la subtilité d’Amin qui est un OVNI dans ce ciel bleu. Il attire les filles bien qu’elles soient incapables de le comprendre. Ophélie préférerait sûrement qu’Amin lui propose d’aller faire un tour sur le siège arrière de sa voiture plutôt que de faire des photos de nu sur la plage aux aurores. Cette proposition la flatte (évidemment puisqu’un rien la flatte) tout en la perturbant. Elle ne sait pas apprécier la finesse d’Amin. Elles est réceptive à des compliments autrement plus basiques.

J’adore tes fesses, elles sont magnifiques. C’est les plus belles fesses du monde!

Amin est sophistiqué. Il ne parle pas de la complexité de ses sentiments par pudeur. Il sait au plus profond de lui que lorsqu’on se déshabille trop vite, on perd de son mystère. Il écoute quand les autres baratinent. Il doit certainement être impatient de retourner à la civilisation Parisienne.

Les vacances touchent à leur fin. Charlotte, celle qui n’a pas réussi à s’intégrer, lui conseille d’être patient. Amin lui répond qu’il a tout son temps. Il a bien raison. Son heure va venir et elle sera glorieuse. Dans ce Sud maléfique, il est celui qui ne chope pas. Certains le soupçonnent certainement d’être pédé. Il est le vilain petit canard. Or dans quelques années, les petits kilos en trop qui font le charme d’Ophélie deviendront un fardeau dont elle n’arrivera pas à se débarrasser. Elle devra faire face au vide abyssal de sa vie, entre son militaire de Clément et son joli coeur de Tony. Elle sera à l’image de la pathétique Camélia, qui frime pour mieux cacher le fait qu’elle est coincée avec un fan de Belmondo et qui fait du go-go dancing en boite de nuit par nostalgie de sa jeunesse perdue.

Ophélie restera prisonnière de son Sud. Tandis qu’Amin, lui, sera libre. Il vivra peut-être dans la grisaille parisienne mais sa vie sera éternellement ensoleillée.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

2 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.