SPHERE

SPHERE

Barry Levinson, 1998

LE COMMENTAIRE

D’après une source peu fiable qu’on ne prendra pas le risque de citer, la sphère serait la forme préférée des Français. Ce qui se vérifie assez facilement : l’amour des Français pour le ballon rond. Les garçons qui se rassurent en jouant avec leurs testicules comme les joueurs de pétanque tripotent leurs boules. Et puis il y’a la Géode qui reste quand même de très loin le plus beau monument architectural de la ville de Paris.

LE PITCH

Quelques scientifiques mènent des recherches à bord d’un vaisseau spatial échoué dans l’océan Pacifique.

LE RÉSUMÉ

Une équipe d’experts est envoyée à la rescousse sur la plateforme sub-aquatique Habitat. Elle est composée de la biologiste Beth Halperin (Sharon Stone), du mathématicien Harry Adams (Samuel L. Jackson), l’astrophysicien Ted Fielding (Liev Schreiber), le psy Norman Goodman (Dustin Hoffman) et le militaire Harold Barnes (Peter Coyote).

Le vaisseau spatial n’est pas extra-terrestre mais bien américain! Le journal de bord indique que l’équipage était en mission scientifique avant de rencontrer un événement inconnu – a priori un trou noir – qui l’aurait envoyé dans le passé où il se serait abîmé en mer.

À bord du vaisseau, l’équipe découvre une énorme masse sphérique impénétrable, en suspension, qui reflète à peu près tout, mis à part les humains.

What worries me is that it’s reflecting everything but us. 

Après leur première inspection, Harry retourne seul à bord de la navette et parvient à pénétrer la sphère. Quand il revient sur l’Habitat, l’équipage déchiffre des messages codés. Ils s’entretiennent avec une intelligence artificielle du nom de Jerry, qui peut voir et entendre tout ce qui se passe sur la plateforme.

À la surface, un typhon oblige les experts à passer plus de temps que prévu sur l’Habitat. S’en suit une série de catastrophes. Ted meurt notamment d’une attaque de méduses. L’équipage soupçonne Jerry d’être derrière tout ça. Ils vont découvrir qu’il ne s’agit en fait que l’expression de leurs propres peurs. Ces coquins sont tous rentrés dans la sphère l’un après l’autre. Les messages codés ont été mal interprétés : Jerry est en fait Harry qui leur parle depuis son sommeil.

Are you telling me that by Harry going into the Sphere, he now has the power to manifest his dreams, his fantasies.

MANIFEST! MANIFEST! He made it happen. It’s not that different from a child. A child imagines something that believes its real and its not there, but with Harry, He not only makes it real from himself, he makes real for all of us.

Les penchants suicidaires de Beth déclenchent le système d’auto-destruction de la plateforme. L’équipage tente de s’enfuir mais se retrouve bloqué à l’intérieur du vaisseau spatial, rattrapé par ses propres angoisses. Grâce à Norman, l’illusion est déjouée. Tout le monde remonte à la surface sain et sauf. Les scientifiques se mettent d’accord pour oublier ce qui vient de se passer sous l’eau afin de ne pas conduire le monde entier à sa perte.

La sphère sort de l’eau et entame sa trajectoire en direction de l’espace.

sphere2

L’EXPLICATION

Sphere, c’est oublier volontairement que le problème est en soi (cf Memento).

Cette mission a pour but d’aller à la rencontre de l’inexplicable. Comment expliquer ce vaisseau échoué sous l’eau, là où l’on ne trouve normalement que des épaves de bateaux (cf All is Lost, Titanic)? Qu’elle est l’origine de cette forme intrigante?

Face à l’inexplicable, la réaction spontanée des éminences les plus grises n’est finalement pas très éloignée de celle que pourraient avoir les spectateurs de Nagui : avoir recours aux étiquettes. On part au plus pressé en essayant d’apporter une réponse rapide censée être rassurante mais qui ne se distingue pas par son intelligence.

Don’t get too excited, Ted – turn this thing over and it’ll probably say ‘Made in Korea’.

La bêtise est tenace. Le premier contact avec celui qu’on nomme Jerry se fait toujours dans le jugement. On ne laisse pas le bénéfice du doute à Jerry alors qu’il n’a encore presque rien dit.

If this translation is right this alien sounds like an idiot.

Jerry se comporte en réalité comme un enfant. L’analyse de son comportement inquiète les spécialistes.

[I WANT TO TALK TO TED]

You can’t Jerry he’s dead.

[I WANT TO TALK TO BARNES]

You can’t talk to him either Barnes is dead too.

[I WANT TO TALK TO THEM NOW!]

You can’t Jerry they’re dead you killed them.

C’est Norman le psy qui est le premier à comprendre ce qui se trame. Il prend conscience de qui est Jerry et de la menace qu’il représente

I would be happy if Jerry had no emotions whatsoever. Because the thing of it is once you go down that road… here’s Jerry, an emotional being cooped up for 300 years with no one to talk to… none of the socialization, the emotional growth that comes from contact with other emotional beings…

So…?

What happens if Jerry gets mad?

Il aura quand même mis le temps pour comprendre que la sphère n’est qu’une matérialisation de nos pulsions auto-destructrices. C’est pourtant son métier.

Whatever it is, it was inside the Sphere. Now it’s out, free to act.

Qu’est-ce qui se passe quand nos peurs s’échappent? Elles nous contrôlent et nous tuent, tout simplement. L’inexplicable, c’est ce quelque chose en nous lié à l’instinct de survie, qui se manifeste de manière incontrôlable et qui finit par menacer tout le monde. Voilà donc la terrible vérité à laquelle sont confrontés les experts. Et pourtant ils font le choix de garder cette précieuse découverte pour eux en la laissant enfouie dans les profondeurs, pensant ainsi préserver l’humanité. Peut-être que personne ne s’en apercevra? Mettre la poussière sous le tapis, discrètement.

Au lieu de ça, la sphère retourne prendre sa place quelque part dans l’espace comme si de rien n’était et l’histoire va pouvoir recommencer.

You see? It’s curious. Ted did figure it out – time travel. And when we get back, we gonna tell everyone. How it’s possible, how it’s done, what the dangers are. But then why fifty years in the future when the spacecraft encounters a black hole does the computer call it an ‘unknown entry event’? Why don’t they know? If they don’t know, that means we never told anyone. 

Les footballeurs savent qu’ils sont leurs pires ennemis. Ils parlent du risque de tomber dans la facilité ou d’être paralysés par la peur – de perdre ou de gagner. Nous pouvons nous révéler être une menace à cause de ces peurs panique qui nous minent et nous dressent les uns contre les autres. Faisons semblant de rien. Fermons les yeux sur ceux qui dressent des murs pour éviter que les Mexicains ne traversent leur frontière. Fermons aussi les yeux sur ceux qui pensent que les migrants vont leur piquer leurs retraites. Continuer de croire que le problème vient des autres.

Sphère qui roule n’amasse pas mousse.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

2 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.