LE DOCTEUR JIVAGO

LE DOCTEUR JIVAGO

David Lean, 1965

LE COMMENTAIRE

La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Au contraire, la vie s’apparente plutôt à un chemin de croix, à travers des plaines enneigées. Face aux vents contraires, nous devons faire preuve de courage et de patience, chaque jour. Sans même savoir pourquoi. Chacun pourrait se poser la question de savoir ce qu’on peut trouver au terme de ce voyage.

LE PITCH

Un poète se retrouve pris au piège d’un monde de brutes.

LE RÉSUMÉ

Le petit Youri Jivago (Omar Sharif) se retrouve orphelin très jeune et ne garde de sa mère qu’une balalaïka. Il est élevé par les Gromeko, une famille bourgeoise de Moscou. En 1913, Youri devient un brillant étudiant en médecine, poète à ses heures. Il est amoureux de Tonia (Geraldine Chaplin). Du haut de son balcon, il assiste choqué à une manifestation pacifique réprimée dans le sang par les soldats Tsaristes. Parmi les manifestants, le jeune Pavel Antipovitch (Tom Courtenay), dit « Pacha », fiancé à Lara (Julie Christie) qui entretient une relation avec Victor Komarovsky (Rod Steiger), l’amant de sa mère. Lorsque Komarovsky apprend que Lara songe se marier avec Pacha, il la viole.

And don’t delude yourself that this was rape! That would flatter us both!

Lors d’une réception, Lara lui tire dessus mais ne le blesse que légèrement. Elle quitte la salle au bras de Pacha, sous les yeux admiratifs de Youri.

La première guerre mondiale éclate parallèlement à la guerre civile Russe. Youri est envoyé au front où il retrouve Lara qui s’est portée volontaire en qualité d’infirmière. Ils tombent amoureux.

Lorsque Youri revient à Moscou, sa maison a été réquisitionnée par le parti ouvrier social-démocrate. Son frère Yevgraf (Alec Guinness) travaille dans la police. Il protège Youri de la répression en l’envoyant à Varykino avec sa famille.

Dans le train de bestiaux qui l’emmène vers l’Oural, Youri est confronté à la misère du peuple. Il rencontre par hasard Pacha, devenu le Général Strelnikov toujours marié à Lara, qui ne l’a plus revue depuis le début des conflits. Lara vit à Youriatine, aux mains des Blancs.

Youri recroise Lara à Youriatine et tous les deux deviennent amants. Tonia tombe de nouveau enceinte. Youri se rend alors à Youriatine dans l’intention de mettre fin à sa relation adultère. Il se fait capturer par les communistes qui ont besoin de ses talents de médecin.

Après deux années sans pouvoir donner de nouvelles ni à Tonia ni à Lara, Youri parvient à s’échapper au milieu d’une tempête de neige. Pratiquement mort de froid, il atteint Youriatine où il retrouve Lara qui lui apprend qu’en son absence, Tonia a quitté Moscou pour Paris.

Komarovsky ressurgit dans leur vie et les met en garde. Tous les deux sont recherchés par la Tchéka. Le couple ignore les avertissements de Komarovsky et part vivre à Varykino où Youri commence l’écriture de ses poèmes pour Lara. Komarovsky refait de nouveau surface et propose au couple de s’enfuir avec lui en Mongolie. Le temps presse. Youri et Lara acceptent. Au moment de partir, Youri ne peut s’y résoudre. La mort dans l’âme, il laisse Lara s’éloigner seule.

Des années plus tard, Youri croit voir Lara descendre d’un tramway. Il meurt d’une crise cardiaque en essayant de lui courir après. De nombreuses personnes se rendent aux funérailles de Youri dont la poésie était appréciée par le peuple – bien que condamnée par le régime. Durant la cérémonie, Lara sollicite l’aide de Yevgraf pour retrouver la trace de leur fille Tanya.

L’officier finira par retrouver celle qui est sa nièce et qui porte la balalaïka de Yuri sur le dos.

L’EXPLICATION

Le Docteur Jivago, c’est la plume plus forte que l’épée.

Youri est parti de très loin, sans autre bagage qu’une balalaïka léguée par sa mère. Il a fait un long chemin pour devenir un intellectuel brillant qui s’intéresse à l’Histoire et cherche à s’inscrire dans l’Histoire. Il observe donc les événements qui se déroulent autour de lui avec le souci d’y trouver une perspective. Conscient du parcours qu’il a accompli et de la route qu’il a encore devant lui.

Don’t be so impatient, Comrade Engineer. We’ve come very far, very fast.

Dans ce pays en conflit, les intellectuels ne sont pas bien vus; Youri ne va pas pouvoir échapper à son destin bien longtemps. Ce pacifiste va devoir s’engager à plusieurs reprises et à chaque fois sous la contrainte. Au combat, il soigne les hommes plutôt que de les tuer. Il a des convictions fortes mais reste discret. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne subit pas les événements puisqu’il choisit, quand il le peut. Par exemple, il préfère abandonner la femme qu’il aime – plutôt que de fuir avec un homme qu’il méprise. Homme délicat et mesuré, il évolue dans un monde vulgaire et fait d’extrêmes.

I can see why you might hate me.

I hate everything you say, but not enough to kill you for it.

En effet, il n’y a peu de place pour lui dans ce monde divisé entre les révolutionnaires de Strelnikov et les oligarches de Komarovsky. Youri n’est ni l’un ni l’autre.

There are two kinds of men and only two. And that young man is one kind. He is high-minded. He is pure. He’s the kind of man the world pretends to look up to, and in fact despises. He is the kind of man who breeds unhappiness, particularly in women. Do you understand? I think you do. There’s another kind. Not high-minded, not pure, but alive. 

Il encaisse les coups avec beaucoup de philosophie, en véritable humaniste qu’il est. Alors qu’il perd tout, il ne s’offusque pas de voir ses biens confisqués par le régime au nom du bien commun. La poésie le préserve. Il reste un esthète qui cherche la beauté dans le monde pour mieux l’exprimer. Yevgraf qui est devenu un apparatchik et malgré tout il ne peut pas s’empêcher de rester admiratif devant son frère. Il l’envie. Car Youri a gardé toute sa sensibilité bien qu’on le coince constamment entre le marteau et l’enclume d’une Russie communiste qui a tué l’individu au profit de la communauté (cf Red Army).

The personal life is dead in Russia.

On pourrait donc croire qu’il s’agit de la fin du romantisme.

S’il est d’abord privé de Tonia puis ensuite de Lara, Youri n’en perd pas son inspiration. Sa plume reste toujours plus forte que l’épée du régime. Strelnikov se suicide et Komarovsky se perd quelque part en Mongolie, tandis que des personnes se pressent sur la tombe de Jivago. La violence et la bassesse finissent par disparaître dans l’oubli alors que la romance est éternelle. La neige de l’URSS n’a pas encore totalement recouvert le coeur des Russes. La poésie de Youri lui survit à travers Tanya, que Yevgraf regarde s’éloigner avec espoir pour l’avenir.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Un commentaire

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.