THE HUMAN CENTIPEDE

THE HUMAN CENTIPEDE

Tom Six, 2009

LE COMMENTAIRE

Dans les réunions de travail, un mâle dominant finit toujours par jouer au petit chef. Le « leader naturel » qui s’empare du seul stylo dans la pièce pour griffonner une pseudo-réflexion sur un bout de papier ou un tableau. Un schéma vaut parfois bien des discours.

LE PITCH

Deux jeunes New-Yorkaises se perdent en Allemagne.

LE RÉSUMÉ

Lindsay (Ashley C. Williams) et Jenny (Ashlynn Yennie) cherchent le nightclub le Bunker, crèvent un pneu, pour finalement atterrir sans le savoir chez le Dr. Josef Heiter (Dieter Laser). Celui-ci les reçoit et leur offre courtoisement un verre d’eau au GHB.

Le Dr. Josef Heiter est un chirurgien retraité, ancien spécialiste dans la séparation de siamois reconverti dans l’assemblage créatif.

I’m Dr Josef Heiter, retired, but still very well known as the leading surgeon in separating Siamese twins. Six months ago, I designed a never seen operation, not separating any more but creating.

Il a fait une première tentative infructueuse avec ses trois chiens. Cette opération lui a cependant apporté de nombreux enseignements. Il va profiter de Lindsay et Jenny pour aller plus loin : créer un mille-pattes humain!

Attachées au sous-sol, Jenny et Lindsay comprennent qu’elles sont mal embarquées. Heiter a besoin d’une autre personne qui puisse compléter le tableau et dont le groupe sanguin soit compatible afin de réaliser son entreprise démoniaque.

Le troisième larron sera le Japonais Katsuro (Akihiro Kitamura). Le chirurgien sadique explique calmement son projet macabre à ses trois victimes.

I’ll explain this spectacular operation only once. We start with cutting the ligamentum patella, the ligaments of the kneecaps, so knee extension is no longer possible. Pulling from « B » and « C » the central incisors, lateral incisors and canines from the upper and lower jaws, the lips from « B » and « C, » and the anus of « A » and « B, » are cut circular along the border between skin and mucosa, the mucus cutaneous zone.

Technique.

Two pedicelated grafts are prepared and lifted from the underlying tissue. The shaped incisions below the chins of « B » and « C » up to their cheeks connecting the circular mucosa and skin parts of anus and mouth, from « A » to « B, » and « B » to « C, » connecting the pedicelated grafts to the chin-cheek incisions from « A » to « B, » and « B » to « C, » creating a Siamese triplet, connected via the gastric system. Ingestion by A, passing through B, to the excretion of C. The human centipede, first sequence.

Beurk.

Lindsay tente de s’échapper. Elle va le payer au prix fort. Heiter va en faire sa pièce B, celle du milieu.

I know definitely you are the middle piece!

Après la chirurgie, Katsuro, Lindsay et Jenny ne font plus qu’un.

D’abord fier de sa création qu’il exhibe fièrement comme un animal de compagnie dans son jardin, Heiter s’agace du fait que Katsuro passe son temps à hurler et s’inquiète aussi du fait que Jenny montre des signes de septicémie.

Les détectives Kranz (Andreas Leupold) et Voller (Peter Blankenstein) finissent par soupçonner Heiter. Après avoir obtenu un mandat, ils découvrent l’horreur. Heiter abat Kranz puis Voller qui aura juste le temps de coller une balle dans la tête du Dr Maboul avant de mourir à son tour.

Katsuro s’est suicidé.

Jenny meurt.

Reste encore Lindsay, coincée dans l’Empire du milieu

The-Human-Centipede-face

L’EXPLICATION

The Human Centipede, c’est la possibilité du pire.

Heiter est un véritable créatif au sens où il cherche à repousser les limites, de manière inattendue. Ce qui est tout à son horreur.

Cependant, il procède dans le mauvais sens. Il redéfinit la notion d’atrocité. Sans vouloir juger, Heiter a la gueule de l’emploi. Jenny et Lindsay auraient du écouter leur instinct plutôt que de se jeter dans la gueule de ce loup. C’est l’Allemagne les filles! Elles ont fait preuve de naïveté. Le prix à payer est énorme.

Heiter est le savant fou, un peu comme Seth Brundle (cf La Mouche). À la différence qu’il utilise des cobayes humains sans leur consentement, ce qui fait de lui un criminel.

Son esprit tordu le rapproche aussi de John Doe (cf Se7en) dont l’ignominie était tout aussi méthodique.

Heiter est Allemand. Cette coïncidence fait aussi de lui le fantôme parfait du Dr Mengele, un médecin du camp de concentration Nazi d’Auschwitz tristement connu pour ses expériences abjectes sur des détenus, notamment mineurs.

Des monstres similaires au Dr Heiter ont bel et bien existé et existent encore pour de vrai. Par ailleurs, Mengele n’était pas un personnage de fiction.

L’humanité a sa face cachée, capable d’avoir les pensées plus répugnantes. Un peu de la même manière que certains veulent voir le monde brûler (cf The Dark Knight), certains ont envie de voir les autres souffrir. C’est une réalité qu’on préfère parfois ignorer et laisser au sous-sol. Il arrive pourtant qu’on puisse simplement détester les autres: leur curiosité pour les célébrités issues de la télé-réalité, leur besoin de passer le mois d’août à déguster des chichis sur la plage de Port Barcarès, le néant de leurs conversations et leur passion pour les dancing de province.

Heiter n’aime tout simplement pas son prochain.

I don’t like human beings.

Heiter est extrême. Violent, raciste, sans doute misogyne… et profondément cynique puisqu’il réinterprète le concept christique de l’amour réciproque à travers sa créature. Il faut espérer pour les pauvres Katsuro, Jenny et Lindsay qu’ils s’aiment les uns les autres, surtout lors de la sortie matinale pour faire pipi.

1200px-Still8_Human_Centipede

La possibilité du pire serait de tirer des conclusions stupides sur la nature xenophobe de l’Allemand dont le dessein resterait de mettre deux Américaines et un Japonais à genoux. On se contentera plus simplement d’affirmer que l’Allemagne n’est pas un pays de tourisme.

N’oublions pas que le pire est à la portée de tous. On crache sur l’Allemagne, ce pays de dictateurs sadiques et de Coupes du Monde de foot. C’est un peu facile. Faisons notre propre auto-critique.

Repensons à Jean-Louis Aubert et sa bombe humaine. Peut-être s’agissait-il d’une métaphore que personne ne souhaité comprendre. Qui nous dit que l’arme demain n’était pas un mille-pattes?

Je veux vous parler de moi, de vous…

Nos sens sont le chemin qui mène droit à nos têtes

Le détonateur juste à côté du coeur…

Faudrait pas qu’on se laisse aller…

Non en effet!

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

9 commentaires

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.