CUJO

CUJO
Lewis Teague, 1983

LE COMMENTAIRE

Les chiens c’est vraiment sympa! On les recommande aux personnes en difficulté pour leur apprendre à se responsabiliser à nouveau. Les chiens viennent en aide aux handicapés, sauvent les skieurs victimes des avalanches, démasquent les traffiquants de drogue à l’aéroport. Et puis les chiens ce sont avant tout des icônes comme Snoopy, Rantanplan, Lassie, Scoubidou, Bill, Cubitus, Idéfix, Finot, Pluto, Mabrouk dans 30 millions d’Amis. Que du bonheur. Jusqu’au jour où un pitbull morde un enfant de deux ans sur la plage du Prado. Là c’est moins sympa. À leur décharge, rappelons que les chiens ne sont pas des machines et qu’ils sont ce que leurs maîtres en font.

LE PITCH

Le meilleur ami de l’homme devient le pire ennemi de la femme.

LE RÉSUMÉ

Cujo (Daddy), un Saint Bernard massif, fait la chasse à un lapin comme Alice au Pays des Merveilles. Il se retrouve coincé dans une grotte où il se fait griffer le museau par des chauve-souris agacées de tous ces aboiements intempestifs.

Vic Trenton (Daniel Hugh-Kelly) et sa femme Donna (Dee Wallace) vivent paisiblement. Ils essaient de gérer les angoisses de leur fils Tad (Danny Pintauro) qui a peur du monstre dans son placard, comme beaucoup d’enfants de son âge. Ils doivent emmener leur vieille Ford chez le rustre mécanicien Joe Camber (Ed Lauter). C’est là qu’ils font la rencontre de Cujo. Donna remarque sa blessure sans s’en inquiéter plus que nécessaire.

Elle s’inquiète davantage de sa liaison avec Steve Kemp (Christopher Stone), son ancien petit ami du lycée. Vic s’en est rendu compte évidemment. Le mariage des Trenton ne tient plus qu’à un fil.

La femme de Joe Camber et son fils s’absentent pour le week-end. L’infection de Cujo s’est aggravé sans que personne ne s’en rende compte. Il supporte de moins en moins les bruits de scie. Il menace même Brett (Billy Jacoby) avant de lui laisser la vie sauve. Cujo a la rage et va tuer Joe et son voisin alcoolique Gary Pervier (Mills Watson).

Vic s’absente aussi pour se rendre en ville où il doit gérer une situation de crise avec son travail. Donna en profite pour emmener la Ford chez Joe pour des réparations supplémentaires. Tad l’accompagne. C’est une mauvaise idée car personne ne les attend là-bas, à part Cujo. Donna parvient à refermer sa porte de voiture in-extremis. Son moteur rend l’âme. La voilà donc coincée avec son fils qui est persuadé que le monstre est sorti de son placard.

How did the monster get out of my closet?

Les température élevées rendent les conditions insupportables. Donna et Tad vont être victimes d’un coup de chaud ou se déshydrater. Et le chien rode aux alentours…

Quand Vic rentre pour sauver son mariage, il trouve sa demeure saccagée. Il songe d’abord à un kidnapping puis imagine que Donna a pu emmener la Ford chez le garagiste.

Le Sheriff George Bannerman (Sandy Ward) arrive sur les lieux et se fait découper en tranches par les canines du fauve. Donna profite d’un moment d’inattention pour s’échapper et s’emparer d’une batte de base-ball. Elle n’évitera pas l’affrontement. Cujo l’attaque puis s’empale sur la batte brisée. Donna donne immédiatement les premiers secours à Tad inconscient. Cujo la retrouve dans la résidence des Camber pour un dernier assaut. Donna lui tire dessus avec le revolver du Sheriff. Elle ne rate pas son coup.

Il est temps pour Vic d’arriver après la bataille pour retrouver sa petite famille choquée mais en un seul morceau.

cujo

L’EXPLICATION

Cujo, c’est balance ton Saint Bernard.

Donna a fait une belle bêtise en trompant son mari avec Steve. Elle a pris le risque de perdre un gosse et un mari exceptionnel pour se faire baiser par le coq du village (sic). En plus elle a remis les couverts avec un ex ce qui est une grossière erreur. Ceux qui mangent des huîtres deux semaines après les avoir ouvertes en savent quelque chose.

Donna se compromet avec un homme violent. Lorsqu’elle annonce à Steve son intention de ne plus le voir, celui-ci réagit d’abord calmement avant de la suivre torse nu dans la rue pour exiger une explication en l’empoignant par le bras. C’est du harcèlement. Il s’incruste à la maison sous prétexte qu’elle lui manque. Il profite du manque de personnalité de Vic pour la brusquer. Il est une ombre au tableau pour Donna qui se retrouve littéralement coincée dans sa vie comme dans sa voiture. Steve est une menace permanente comme Cujo.

La Ford décide de tomber en panne comme par hasard chez un mécanicien qui bat sa femme et donc le voisin s’appelle Pervier. Donna se sent prisonnière, certainement victime et d’autant plus coupable qu’elle a pris son fils en otage dans l’aventure. Elle est à la merci de cet animal qui a la bave aux lèvres et ne pense qu’à lui déchiqueter sa robe.

Elle a d’abord le réflexe de rester à l’abri dans sa petite voiture, comme une femme victime d’un abus et qui se mure dans le silence. Donna se rend néanmoins compte que Vic ne risque pas d’arriver. Le temps passe et les minutes ne jouent ni en sa faveur, ni en la faveur de Tad. Elle est aussi terrorisée que son fils. Elle est obligée de se retrousser les manches, pour elle et surtout pour lui. Elle se veut rassurante.

There’s no real monsters.

Steve n’est pas un monstre effectivement. Si Donna le laisse être un monstre alors il va la hanter toute sa vie comme Harvey Weinstein a hanté la vie de Asia Argento. Il sera toujours dans son placard. Steve // Harvey Weinstein a simplement perdu la tête. Il faut le voir pour ce qu’il est : un clébard baveux qui s’accroche et saute sur toutes les femmes à proximité.

It’s not a monster. It’s not a monster. It’s just a doggy.

C’est parce que Donna arrive à voir Cujo pour ce qu’il est, un animal malade, qu’elle parvient à sortir de la voiture et l’affronter. La confrontation n’est pas facile. C’est pourtant grâce à cet effort que Donna s’affranchit – seule, sauve la vie de son fils et retrouve son mari.

Bon, maintenant qu’elle est tirée d’affaire et que la parole des femmes est libérée, il faudrait quand même chercher à comprendre quelle chauve-souris a bien pu piquer le nez de ce pauvre Harvey. Qu’est-ce qui a transformé ce gros chien tout gentil en sac à puces dégueulasse? Parce que Donna est peut-être soulagée mais en attendant un bon vieux toutou est mort. Et c’est une tragédie.

LE TRAILER

Cette explication n’engage que son auteur.

Commentez ou partagez votre explication

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.